Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA00070654 réalisé en 1985

Fiche

Dossiers de synthèse

Distribution intérieure

Le logis se compose au rez-de-chaussée d'une pièce voûtée d'arêtes appelée le poêle, d'une cuisine couverte d'un plafond en planches sur poutres et solives apparentes, d'une resserre dite cellier également plafonnée et comportant un renfoncement voûté en berceau. Selon l'actuelle propriétaire la pièce appelée le poêle, plus chaude, servait de cuisine et de chambre pendant l'hiver. L'actuelle cheminée (a) n'existait pas. Dans le mur était simplement percée une niche couverte d'un arc dans laquelle on mettait des braises. Cette pièce comporte un placard. La porte d'entrée était vitrée.

Le sol de la cuisine est constitué par un plancher de mélèze. Il existait entre cette pièce et l'étable une porte de communication actuellement murée. La porte donnant dans la resserre au nord a été modifiée. Elle était autrefois au centre. Contre la cloison se trouvait un escalier droit en bois donnant accès aux chambres à coucher à l'étage. Celles-ci étaient au nombre de deux. Deux nouvelles chambres, prises sur l'espace de la grange ont été construites récemment.

Les deux renfoncements voûtés au nord de la resserre ne sont pas enterrés dans la pente mais visibles à l'arrière de la maison. On ignore leur fonction.

L'étable est couverte d'un plafond en planches sur poutres et solives apparentes supporté par des poteaux en bois. Les mangeoires et râteliers sont contre les murs est et ouest.

La grange occupe la moitié est du premier étage et le comble. Au-dessus de l'étable, le sol est recouvert d'une couche de pierre et de terre de 10 cm d'épaisseur environ. Au-dessus de la bergerie le sol est un solide plancher qui servait d'aire à battre. On accède à la grange en façade par un escalier en pierre. La porte charretière est percée dans le pignon est.

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées étable, bergerie, remise, resserre, cour
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Saint-Bonnet-en-Champsaur
Adresse Commune : Le Noyer
Lieu-dit : le Marthouret
Cadastre : 1954 C3 483

Sur la porte de l'étable est gravée l'inscription : 1789 IBF ; le portail qui fermait la cour a été supprimé, peut être au début du 20e siècle ; la toiture, en chaume en 1929, est actuellement en fibro-ciment

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1789, porte la date
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

La pièce à vivre appelée le poêle, est voûtée d'arêtes ; la bergerie et les caves sont voûtées en berceau ; les édifices agricoles au sud-est de la cour sont voûtes d'arêtes et en demi berceau

Murs pierre
enduit
moellon
Toit matériau synthétique en couverture
Étages 1 étage carré
Couvrements voûte d'arêtes
voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier intérieur : escalier droit
escalier de distribution extérieur : en maçonnerie, en charpente
Typologies maison bloc type IA1 : entrée distincte pour les hommes et les animaux, cuisine au rez-de-chaussée
Techniques sculpture
Représentations coeur
Précision représentations

coeur gravé sur la clé de la porte de l'étable, accompagnant l'inscription

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale