Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA04002006 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées étable, fenil
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Entrevaux
Lieu-dit : le Chaudan
Adresse : R.N. 202
Cadastre : 1816 D 1324 ; 1980 D2 853, 861

Cette ferme pourrait remonter au 17e siècle ou au 18e siècle. Elle figure sur la Carte de Provence des Ingénieurs Géographes militaires (1748-1778). La lecture des élévations montre que la construction a été réalisée en au moins trois phases. A l'origine, existent deux maison-blocs disjointes comprenant un logis sur étable surmonté d'un fenil. Une extension a ensuite été accolée au nord. Puis l'espace entre les deux bâtiments d'origine a été bâti par la construction d'une étable supplémentaire en soubassement et d'un agrandissement des logis et des fenils aux niveaux supérieurs. Sur le cadastre de 1816, le plan de masse est similaire à l'actuel et cette ferme est mentionnée comme « bâtiment rural ». Elle appartient alors à Baudin Jean-Baptiste, lequel possède également une dizaines de parcelles alentours : pré, vigne, bois et bruyères, ainsi qu'un petit bâtiment agricole.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle

Cette ferme est située à un kilomètre environ au nord-ouest d'Entrevaux, entre la rive droite du Var et la R.N. 202. Elle est adossée perpendiculairement au sens de la pente et comporte trois étages : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. L'étage de soubassement est occupé par quatre étables indépendantes, possédant chacune sa porte sur l'élévation est. Trois de ces étables sont couvertes par une voûte en berceau segmentaire. L'étable centrale, correspondant à la partie réunissant les deux bâtiments d'origine, est couverte par un plancher sur solives. Le rez-de-chaussée surélevé, dont l'accès de plain-pied est situé sur l'élévation ouest, est occupé par deux logis indépendants, aménagés selon le même plan et comprenant chacun deux pièces. On accède par une cuisine, possédant une cheminée et une pile d'évier ; une porte de communication intérieure distribue une chambre, avec un placard. Les sols sont en carreaux de terre cuite ou en petites tomettes. L'étage de comble est occupé par deux fenils, accessibles par des baies fenières. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires et de galets, une partie des chaînes d'angles sont en gros galets. Les élévations reçoivent un enduit rustique, avec décors peints de faux encadrements et de cadre de façade ; les faux encadrements portent en outre un motif d'appuis en trompe-l'oeil. Les encadrements des ouvertures sont façonnés au mortier de gypse, avec linteau en bois. Les fenêtres des logis sont occultées par des contrevents en bois plein. Le toit à un pan est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoises, la saillie de rive des pignons comporte un rang de génoise. A quelques mètres au nord, on note un bassin d'arrosage alimenté par une source captée avec une galerie d'une quarantaine de mètres de longs couverte par des dalles.

Murs calcaire galet
calcaire galet
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvrements voûte en berceau segmentaire
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à un pan
Escaliers
Typologies F3 : ferme à bâtiments accolés et/ou disjoints

Cet exemple est caractéristique de certains bâtiments ruraux d'Entrevaux, dont la forme et la structure se trouvent à la limite entre la petite ferme et le grand entrepôt agricole à logis saisonnier.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197.

    Feuille 194-11
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï - Brunet Marceline