Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA04001370 réalisé en 2008

Fiche

  • Vue d'ensemble prise du sud-est.
    Vue d'ensemble prise du sud-est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable
    • fenil
    • remise agricole
    • hangar agricole
    • cellier
    • porcherie
    • buanderie
    • four à pain
    • poulailler
    • aire à battre

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées étable, fenil, remise agricole, hangar agricole, cellier, porcherie, buanderie, four à pain, poulailler, aire à battre
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Ubraye
Lieu-dit : le Pigeonnier
Cadastre : 1831 924 ; 1988 B1 305

La construction de cette ferme pourrait remonter au 18e siècle. Sur le plan cadastral de 1831, le plan de masse allongé qui est dessiné correspond à la partie centrale de l'actuel bâtiment principal. Dans l'état de section, cette parcelle est désignée comme maison et sol et elle appartient à Philip Julien et consort (ce qui indique une propriété collective), lesquels possèdent également des terres labourable, ainsi d'un bâtiment rural et une aire à battre à proximité. La construction des dépendances, ainsi que les extensions et diverses modifications effectuées sur le bâtiment principal, datent de la seconde moitié du 19e siècle et du premier quart du 20e siècle. Le hangar agricole date de 1965 environ. Au milieu du 20e siècle, cette ferme comptait un cheptel d'un cinquantaine de moutons, une vingtaine de chèvres, deux chevaux, une vache et deux cochons.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : ,

Cette ferme isolée se situe dans un environnement de cultures sèches et de prés de fauche, elle est placée immédiatement en contrebas de la R.D. 10. Composée de trois bâtiments accolés et de dépendances disjointes, elle est adossée perpendiculairement à la pente. Le bâtiment principal comporte quatre étages : deux étages de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. Le premier étage de soubassement est occupé par l'étable, le cellier et une remise agricole ; l'étable est couverte par une voûte en berceau segmentaire. Le second étage de soubassement et la partie ouest du rez-de-chaussée surélevé sont occupés par le logis ; la cuisine est équipée d'une cheminée adossée ; les murs et les plafonds sont enduits, les sols sont en carreaux de terre cuite. La partie nord du rez-de-chaussée surélevé et l'étage de comble sont réservés au fenil. Un escalier de distribution extérieur droit, en maçonnerie et pierre de taille de grès, est aménagé dans un renfoncement de la façade. A l'intérieur, un escalier tournant relie le second étage de soubassement et le rez-de-chaussée. Les élévations sont construites en maçonnerie de moellons calcaires et de grès ; l'enduit est à pierres vues. Les encadrements des ouvertures sont façonnées au mortier, avec un linteau en bois. Le toit du bâtiment principal est à longs pans, compliqué par les toits à un pan des bâtiments accolés ; il est couvert en ciment-amiante en remplacement des tuiles creuses d'origine ; l'avant-toit et la saillie de rive des pignons sont réalisés par un rang de génoise. Les dépendances, disjointes, sont constituées de plusieurs bâtiments accolés : poulailler, porcherie, clapiers à lapin, four à pain, hangar agricole et buanderie. Une cour pavée sépare le bâtiment principale et ces dépendances. Une source est aménagée au bord de la route ; une aire à battre est située en contre-haut de cette même route.

Murs calcaire
grès
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ciment amiante en couverture, tuile creuse
Étages 2 étages de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvrements voûte en berceau segmentaire
Couvertures toit à un pan
toit à longs pans
Escaliers escalier de distribution : escalier droit, en maçonnerie
escalier intérieur : escalier tournant
Typologies F3 : ferme à bâtiments accolés et/ou disjoints
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï