Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA04001590 réalisé en 2009

Fiche

  • Façade sud-est.
    Façade sud-est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • aire à battre
    • cour
    • étable
    • bergerie
    • hangar agricole
    • remise agricole
    • citerne

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées aire à battre, cour, étable, bergerie, hangar agricole, remise agricole, citerne
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Saint-Benoît
Lieu-dit : les Plans
Cadastre : 1830 B1 140 ; 1990 B3 653

Cette ferme est une ancienne maison bloc, datant au plus tard du 2e quart du 19e siècle (elle figure sur le cadastre de 1830) et peut-être de la fin du 18e siècle, d'après l'enduit de façade et les décors de la cuisine. A l'est de la partie centrale, l'adjonction en brique date du 19e siècle. Sur le côté ouest un hangar agricole a été ajouté au 20e siècle.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle

Cette ferme isolée est construite en contrebas du lieu dit les Plans, à proximité d’un chemin. Il s'agit à l'origine d'une maison bloc en hauteur adossée à la pente côté nord-ouest. Ce bâtiment originel comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. Le soubassement ouvert en façade sud-est comprend une étable et une bergerie. Une citerne et une remise sont accessibles côté nord-ouest en rez-de-chaussée surélevé. Le logis occupe l'étage carré. Il est desservi sur la façade sud-est par un escalier de distribution extérieur droit en maçonnerie. Un des moellons porte la date 1801 : il est possible qu'il s'agisse d'un remploi. Le logis comprend une cuisine qui conserve les traces d'une ancienne cheminée, l'emplacement du coin évier construit dans la maçonnerie et plusieurs placards encastrés. En vis-à-vis de la cheminée un placard double servait en partie basse de coffre à grains. La partie haute conserve des encoches en plâtre, pour poser des étagères. L'appui de la fenêtre est constitué d'une dalle en lauze, système encore en place et peu observé sur les quelques fermes repérées. Le décor intérieur toujours visible est constitué d'un enduit clair badigeonné et d'une haute plinthe colorée, courant sur l'ensemble de la pièce. Une pièce contiguë à la cuisine servait sans doute de chambre. Côté nord-ouest, l'accès se fait de plain-pied dans deux pièces. L'une, qui ne communique pas avec le logis est sans doute un ancien fenil, transformé en habitation. L'autre, qui communique avec la chambre, est à usage de remise (présence d'une tarare). La façade sud-est conserve les traces d'un enduit jeté au balai. Le toit à longs pans est couvert de tuiles creuses. L'adjonction en brique accolée à l'est sert de remise en soubassement et possède une pièce à l'étage, utilisée actuellement comme atelier. Elle est desservie par l'escalier qui distribue le logis. Le toit de l'adjonction est à un pan, également couvert de tulles creuses. Le hangar agricole sur poteaux, accolé à l'ouest, sert de fenil pour le stockage des balles de foin.

Murs calcaire moellon
grès moellon
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Typologies F2 : ferme à maison-bloc en hauteur
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Autric Françoise