Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme puis immeubles à logements

Dossier IA13001203 réalisé en 1999

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Exemple de densification du bâti à partir d'une première implantation liée aux délaissés de la voie ferrée au milieu du 19e siècle, puis d'implantation d'un charretier au tournant de 1900, puis, dans l'entre-deux-guerres, par la création de commerce et la transformation de locaux en logements. Se sont succédés agriculteur, charretier, puis commerçant, bailleur de logements modestes.

Le type de distribution intérieure de l'immeuble à logements de la partie est dont le symptôme est la présence de nombreuses portes au premier niveau est voisin de ceux de l'immeuble Saumaty, côté est (Référence IA13000906) et aussi de la cité ouvrière La Coloniale (Référence IA13001309). Il a été construit pour et peut-être par la même famille que l'immeuble Saumaty (Référence IA13000906), mais aussi que l'immeuble à logements situé à l'angle du chemin de la Nerthe et de l'ancien chemin de la Nerthe (IA13001302).

Parties constituantes non étudiées terrasse en terre-plein, mur de soutènement, cour, escalier indépendant, maison, buanderie, jardin, boutique
Dénominations ferme, immeuble à logements
Aire d'étude et canton Grand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
Adresse Commune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : l' Estaque, quartier de la Falaise
Adresse : 114, 118, 122 chemin de la Nerthe
Cadastre : 1978 Estaque N 36, 160

Sur un terrain acquis en 1856, Joseph Farcy époux Gouiran, cultivateur (recensement de 1856), fait construire deux maisons, avec terrasse et remise. D'après le recensement de 1872, Joseph Farcy, propriétaire, est domicilié au lieu-dit Château Fallet. Le recensement de 1886 mentionne une "maison Farcy" rue du Château Fallet, qui loge sept ménages dont les chefs de famille sont journalier, employé, comptable, chauffeur.

En 1895 Louis Gouiran, marchand de vin, acquiert l'ensemble. Il ajoute en 1897 (cadastre) une grande écurie avec grenier et un cabanon en rez-de-chaussée dans la partie ouest et construit un immeuble de "quarante-deux fenêtres" en 1902 (cadastre) entre les maisons et la remise ouest. Les façades sont vraisemblablement unifiées à ce moment-là.

La partie ouest est louée à un couple de commerçant (Dominique Bruno, époux Dogliani), avec possibilité de construire : l'écurie devient en local commercial et six logements sont aménagés dans le grenier. Deux corps de bâtiments d'un étage sont ajoutés, comprenant commerce et logements, entre 1933, date du bail commercial et 1949, date de la vente.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Gouiran, entrepreneur de maçonnerie, (?), attribution par source
Personnalité : Farcy Joseph, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Gouiran Louis, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Bruno Dominique, commanditaire, attribution par source

Cet ensemble est situé en contrehaut du chemin de la Nerthe, avec un denivellé décroissant d'ouest en est, sur le remblai de la voie ferrée qui forme la limite nord du fond. Il se compose de deux parties :

- A l'est, un immeuble à huit logements juxtaposés et superposés est situé en fond de parcelle. L'accès se fait par un escalier taillé dans le mur de soutènement. La façade est percée au premier niveau de cinq portes et trois fenêtres et au second de huit fenêtres. Les logements n'occupent chacun qu'un seul niveau. Ceux de l'étage sont desservis deux à deux par un escalier commun. La maison située en bout d'alignement a une élévation à travées percée de deux portes et une fenêtre au premier niveau et de trois fenêtres au second niveau. Dans la cour, les occupants des logements du rez-de-chaussée ont privatisé de petits espaces devant leur porte. Une buanderie commune est établie sur le côté.

- A l'ouest, les trois corps de bâtiments sont organisés plus près de la voie : le long de la montée de Piche, un immeuble à coursière, dont le rez-de-chaussée est occupé par un commerce, en retour deux corps de bâtiments d'un étage qui abritent des logements et un commerce au rez-de-chaussée.

Murs enduit
Toit tuile plate mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier isolé : escalier droit
escalier dans-oeuvre
Typologies immeuble à logements à escaliers intérieurs, enduit ciment, immeuble à logements à coursière

Exemple de densification du bâti à partir d'une première implantation liée aux délaissés de la voie ferrée au milieu du 19e siècle, puis d'implantation d'un charretier au tournant de 1900, puis, dans l'entre-deux-guerres, par la création de commerce et la transformation de locaux en logements. Se sont succédés agriculteur, charretier, puis commerçant, bailleur de logements modestes. £Le type de distribution intérieure de l'immeuble à logements de la partie est dont le symptôme est la présence de nombreuses portes au premier niveau est voisin de ceux de l'immeuble Saumaty, côté est (Référence IA13000906) et aussi de la cité ouvrière La Coloniale (Référence IA13001309). Il a été construit pour et peut-être par la même famille que l'immeuble Saumaty (Référence IA13000906), mais aussi que l'immeuble à logements situé à l'angle du chemin de la Nerthe et de l'ancien chemin de la Nerthe (IA13001302).

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Recensement de population : listes nominatives pour Marseille, 1856. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 6 M 115

  • Recensement de population : listes nominatives pour Marseille, 1872. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 6 M 178 - 194

  • Recensement de population : listes nominatives pour Marseille, 1886. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 6 M 276-277

  • Vente des 4 lots de la succession Farcy à B.L. Gouiran à l'Estaque (Marseille), 1895. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 394 E 363.

    Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 394 E 363
  • Vente d'une propriété à l'Estaque (Marseille) par Melle Gouiran à Bruno époux Dogliani, 1949. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 10733.

    transcription hypothécaire n° 32 Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 10733
  • Donation partage des époux Bruno-Dogliani à l'Estaque (Marseille), immeuble Farcy, 1955. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 11306.

    transcription hypothécaire n° 18
Documents figurés
  • [Plan de la parcelle à l'Estaque (Marseille), le 26 mai 1877 par Seux à Farcy] /Dessin à l'encre sur papier calque, échelle 1/500e, 1877. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 365 E 200.

  • Plan [annexe au cahier des charges de la vente de l'immeuble Farcy à l'Estaque (Marseille) du 23 août 1889] /Dessin à l'encre sur papier, 1889. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 427 U 364.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fuzibet Agnès - Gontier Claudie