Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme dite Montagne

Dossier IA00049848 réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

DESCRIPTION

Situation

Cette maison est située à l'extrémité nord du Rivet du Pied. Elle est mitoyenne par le pignon ouest d'une autre construction. Un chemin sépare la mai son de la "chambre".

Ce chalet, situé à 1860 mètres d'altitude, était habité au printemps et à l'automne, en liaison avec l'estivage des vaches et la culture des champs et des prés de fauche qui entourent le hameau.

Matériau

Les murs sont en moellons de pierre locale liés avec très peu de chaux. Le tuf est beaucoup moins utilisé que dans les autres constructions du hameau. La partie supérieure du pignon ouest est bardée de planches, ce qui est exceptionnel dans la région.

Structure et distribution intérieure

Au rez-de-chaussée se trouvent la cuisine et l'"écurie", toutes deux couvertes d'un plafond en planches à poutres apparentes, et séparées par une cloison également en planches. La cuisine ne comporte pas d'entrée indépendante ; il faut passer par l'"écurie" pour y pénétrer. Celle-ci est aménagée comme les "écuries" des villages habités en permanence, avec mangeoires (j), rigole pour l'évacuation du purin (i) et abat-foin(h). Comme on l'a souvent rencontré dans la région, les mangeoires ont la forme d'un triangle tronqué. Elles sont peintes en blanc.

Dans la cuisine, les murs en soubassement sont habillés de planches. Cette pièce est meublée par deux lits (f), une horloge (g), une table(d) et un vaisselier (e) et comporte une cheminée (a) condamnée par l'utilisation d'une cuisinière à bois.

L'étage est entièrement occupé par la grange à laquelle on accède par un plan incliné sur la façade principale.

Élévation

Toutes les ouvertures se trouvent sur la façade principale au sud.

Couverture

Comme dans la plupart des maisons de la région, la poutre faîtière est fixée sur des poteaux enfoncés dans le sol de l'"écurie". Mais les pannes qui soutiennent les chevrons sont ici fixées sur un faux-entrait qui s'appuie sur deux aisseliers. Le toit à deux pans est couvert de tôle ondulée.

Appellations Montagne
Parties constituantes non étudiées étable, fenil
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Grave (La)
Adresse Commune : La Grave
Lieu-dit : le Rivet
Adresse : Rivet du Pied
Cadastre : 1974 B7 1853
Période(s) Principale : Temps modernes , (?)
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Murs pierre
schiste
tuf
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit métal en couverture
Étages étage de soubassement, en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Typologies maison bloc type IIIA1 : entrée commune aux hommes et aux animaux, sans vestibule ni dispositif de circulation verticale, habitat saisonnier utilisé au printemps et à l'automne pendant l'estivage des vaches
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale