Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme dite La Favouillane

Dossier IA13000753 réalisé en 2001

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination mas
Appellations La Favouillane
Parties constituantes non étudiées logement
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Port-Saint-Louis-du-Rhône
Adresse Commune : Port-Saint-Louis-du-Rhône
Lieu-dit : le Radeau
Adresse : C.D. 35
Cadastre : 1982 A1 35, 36, 38

Au Moyen-Age, l'ensemble du domaine de la Favouillane relève de la commanderie de Saint-Thomas de Trinquetaille. Suite à l'érection de la Favouillane en chef de commanderie, en 1614, un premier mas est construit, en 1628-1630 par les maçons Jean Clastre, Benoît Séon, Sauvaire et Jean Quisons, souvent restructuré jusqu'à la fin du 18e siècle ; une 1ère cabane servant de bergerie est construite à cette époque, refaite en 1702. Ces 2 édifices sont aujourd'hui détruits. Le mas actuel est construit au 19e siècle ; le logement, édifié sur l'emplacement de l'ancien bâtiment daté de 1628-30, est probablement érigé dans la 1ère moitié du 19e siècle ; la bergerie est certainement construite dans la 2e moitié du 19e siècle, remplaçant ainsi l'ancienne cabane de 1702. Rattaché au Domaine du Radeau depuis 1831, le mas appartient actuellement au Port Autonome de Marseille, depuis 1972, avant d'avoir appartenu à la Compagnie des Salins du Midi. La bergerie est restaurée en 1980-81.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1628, daté par travaux historiques
1702, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur :

Le logement actuel, qui s'élève sur 2 niveaux, est constitué de murs en moellons couverts d'enduit ; les baies sont rectangulaires ; des génoises couronnent les murs gouttereaux ; la partie est, en rez-de-chaussée est composée de murs en pierre de taille recouverts d'enduit ; seule l'aile est est couverte d'un appentis alors que tout le bâtiment est couvert d'un toit à longs pans. Ce mas est actuellement très endommagé. L'ancien mas, dont le plan nous est connu par les textes, est en rez-de-chaussée, avec murs en pierre de Fontvielle couvert d'un toit à 2 pentes ; ce 1er mas, restructuré au cours des siècles est formé, à la fin du 18e siècle de pièces en enfilade où le logement est mitoyen aux bâtiments agricoles : volailler, écurie et fromagière formaient l'aile est jouxtant la partie réservée à l'habitation, comprenant cellier, cuisine, chambre et grenier. Les murs de l'actuelle bergerie sont en béton lié à la chaux avec contreforts en pierre ; la bergerie est couverte d'un toit à longs pans avec croupe ronde au nord ; le toit est en roseau (sagne) .

Murs béton
enduit
pierre de taille
moellon
Toit tuile creuse, roseau
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe ronde
Typologies type B1b : plusieurs logis de statut social équivalent, de développement latéral, sous plusieurs toits.
États conservations mauvais état, restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbal de visite générale de la Favouillane. 1663. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 56 H 141.

    1663
  • Visite générale de la Favouillane. 1713. Archives communales, Arles : GG 79.

    1713
  • Procès-verbaux des visites générales de la Favouillane. 1770, 1777, 1784. Archives communales, Arles : GG 79.

    1770, 1777, 1784
Documents figurés
  • Vue détaillée du terroir de la Favouillane montrant les premières cabanes et le mas contruits au début du 17e siècle. Dessin aquarellé, 102 x 120 cm, 25 janvier 1623. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : FI 78.

  • Plan de la chaussée gauche du Rhône. 30 mars 1843. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : FI 1378.

  • Plan des propriétés de l'archevêque d'Arles et du sieur d'Antonelle. Dessin aquarellé. 25 janvier 1623. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : Fi 78.

  • Carte de France dite carte de Cassini. / Dessin à l'encre par César-François Cassini de Thury, seconde moitié du 18e siècle. Bibliothèque nationale de France.

    1772
Bibliographie
  • AMOURIC, Henri. La Favouillane. Histoire d'un grand domaine camarguais du XIIe siècle à nos jours. Port-Saint-Louis-du-Rhône : Office municipal de la culture, 1981.

  • STOUFF, Louis. Arles à la fin du Moyen Age. Aix-en-Provence : Université de Provence / Lille : Atelier national de reproduction des thèses, 1986, 2 vol., 1053 p.

  • CHARLES-ROUX, J., De FLANDREYSY, Jeanne, MELLIER, Etienne. Livre d'or de la Camargue. Paris : Lemerre, 1916.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pauvarel Carole