Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme dite du Taillet

Dossier IA04001241 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées bergerie, étable, remise agricole, bûcher, cellier, fenil
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Adresse Commune : Blieux
Lieu-dit : le Taillet
Cadastre : 1811 A3 2323 ; 1982 A3 924-925

Le cadastre napoléonien de 1811 mentionne une bastide Féraud qui doit remonter au 18e siècle. On l'appelle aujourd'hui la ferme du Taillet, en référence à un ancien tailleur de pierre de profession qui l'habita au début du 20e siècle. C'est à cette époque qu'une terrasse en pierre taillée fut adjointe à la façade est.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

La ferme, l'une des deux de type maison-bloc en hauteur, est implantée dans la pente et se déploie sur trois niveaux. Les matériaux employés, de même que la mise en oeuvre (maçonnerie de moellon calcaire avec mortier de gypse, chaînage d'angle et couverture en tuile creuse) ressortissent d'un mode de construction traditionnel sur la commune. Les parties basse et haute sont dévolues aux fonctions agricoles (étable, bergerie et poulailler en soubassement, fenil en comble), le rez-de-chaussée surélevé servant de logis. Une terrasse adjointe en façade est, avec escalier droit maçonné pour accéder au niveau de logis, montre de belles proportions. Avec une porte flanquée de deux ouvertures aujourd'hui murées, l'ensemble sous un arc segmentaire, et voûtement à l'identique, elle servait de cellier mais au-delà de sa fonction, elle témoigne davantage de la volonté par son créateur de montrer ses talents de tailleur de pierre. A la ferme a été adjointe à son pignon est une vaste bergerie, faisant aussi office d'étable, de bûcher et de remise, reposant sur des piliers en parpaing de béton, fermée par des cloisons en bois et parpaing moderne, recouverte de tôle ondulée. Derrière, en pignon ouest, un appentis reposant sur des poteaux en bois et recevant de part et d'autre d'une cloison centrale une étable et une remise occupe l'emplacement de l'ancienne aire à battre. Derrière encore, des blocs de calcaire taillé émaillent le sol, dans l'attente d'être utilisés, et témoignent de la vocation seconde de la ferme, en sus de ses fonctions agricoles.

Murs calcaire moellon
Toit tuile creuse, tôle ondulée
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Typologies F2 : ferme en maison-bloc en hauteur
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mosseron Maxence