Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme dite domaine de l'Eysselle

Dossier IA13000749 réalisé en 2001

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination mas
Appellations domaine de l'Eysselle
Parties constituantes non étudiées écurie, bergerie, logement, maison, hangar agricole, entrepôt agricole
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Port-Saint-Louis-du-Rhône
Adresse Commune : Port-Saint-Louis-du-Rhône
Lieu-dit : l' Eysselle
Adresse : C.D. 35
Cadastre : 1982 B2 72, 501, 502

Le mas appartient , au début du 18e siècle, au marquis de Castillon. La maison de maître et l'écurie datent probablement de cette époque. Le logis des fermiers, mitoyen au logement de maître est certainement construit à la fin du 19e siècle (date 1889 portée sur une pierre du chaînage d'angle) ; la façade sud du logement de maître a aussi été restaurée à cette époque, comme l'atteste la date portée sur le cadran solaire (1893) . La bergerie date également du 19e siècle. Les logements d'ouvriers agricoles sont édifiés dans les années 1960-70, au moment où la ferme produit du blé et du riz. Actuellement, cette activité est remplacée par le stockage des céréales. Ainsi, les bâtiments agricoles sont réhabilités ; tandis que certains logements abritent les bureaux de la société Ferme Française, la bergerie est transformée en remise agricole, l'écurie est désaffectée. D'anciens bâtiments agricoles (servant de porcheries?) , visibles sur le plan cadastral, sont actuellement détruits.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1889, porte la date
1893, porte la date
Auteur(s) Auteur :

Tous les bâtiments sont en pierre, recouverts d'un toit à longs pans. La maison de maître et le logis des fermiers sont sous le même toit ; génoises, bandeau horizontal, chaînage d'angle, encadrement et appuis de fenêtres apparaissent sur la façade sud ; la séparation des deux logements est matérialisée par la jambe harpée à l'étage et par la haie végétale sur la terrasse ; la maison de maître comporte des moellons recouverts d'enduit au rez-de-chaussée et pierres de taille à l'étage ; la façade sud présente des baies en arc segmentaire, une porte principale surmontée d'agrafe moulurée. Le logement mitoyen, avec façades en moellons réguliers est formé de baies rectangulaires. Les ailes d'habitation mitoyennes à ces logements sont ajoutées tardivement. L'écurie, grand bâtiment rectangulaire, comporte des pierres de taille à l'étage et des moellons recouverts d'enduit au rez-de-chaussée, avec mur fruit en pierres de taille aux 4 angles et chaîne horizontale portant bandeau. La porte d'entrée et les fenêtres sont en arc segmentaire ; l'étage est percé par la baie fenière en arc segmentaire au-dessus de la porte et 3 jours en archère. La bergerie, utilisée aujourd'hui comme remise agricole a sa façade sud en mur pignon avec chaînage d'angle en pierre de taille ; les façades en mur gouttereau sont en moellons de pierre. Les logements d'ouvriers avec balcon à l'étage sont mitoyens à d'anciens logements en pierre, aujourd'hui désaffectés.

Murs enduit
pierre de taille
moellon
maçonnerie
Toit tuile creuse mécanique, tuile creuse, tuile plate mécanique
Couvertures toit à longs pans
Typologies type A3 : domaine avec logement de maître et logis des fermiers sous le même toit.
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Règlement des travaux de récurage de la roubine entre les propriétaires des mas du Radeau, du Village et de Rebatun. 1750. Archives communales, Arles : II B7 21.

  • Procuration passée entre les particuliers du Peloux en faveur de Pierre Dantonnelle, écuyer, et de Antoine Mandrin, au sujet de la construction d'une roubine. 8 septembre 1610. Archives communales, Arles : DD 95.

  • Arrentement du tènement de l'Eyselle. Septembre 1680. Archives communales, Arles : DD 96.

  • Prélèvement en dimes de blé par l'archevêché d'Arles pour l'année 1712. 1712. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : III G 177.

  • Fonds Veran. 1803. Bibliothèque communale, Arles : ms 857.

    Bibliothèque municipale, Arles : ms 857
  • Fonds Veran. 1750. Bibliothèque communale, Arles : ms 2220.

    Bibliothèque municipale, Arles : ms 2220
  • Prélèvement en dimes de blé par l'archevêché d'Arles pour l'année 1712. 1712. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : III G 177.

Documents figurés
  • Vue d'ensemble des bâtiments. Dessin aquarellé, 1903, Collection particulière.

  • Carte de France dite carte de Cassini. / Dessin à l'encre par César-François Cassini de Thury, seconde moitié du 18e siècle. Bibliothèque nationale de France.

    1772
  • Plan des propriétés de l'archevêque d'Arles et du sieur d'Antonelle. Dessin aquarellé. 25 janvier 1623. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : Fi 78.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pauvarel Carole