Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme dite des Brunias

Dossier IA04001231 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations les Brunias
Parties constituantes non étudiées four à pain, étable à chevaux, bergerie, fenil, fenil
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Adresse Commune : Blieux
Lieu-dit : les Brunias
Cadastre : 1811 E1 211, 213 ; 1982 E1 22-23

L'état de classement des propriétés bâties pour la commune de Blieux dressé le 11 septembre 1819 indique que la ferme était composée de trois bâtiments (les anciennes parcelles 208, 211 et 213). L'état du début du 19e siècle n'est presque plus discernable car il n'en reste que les vestiges de l'ancienne parcelle bâtie 213. Au cours du 19e siècle siècle les parcelles 208 et 211 ont été détruites et ce que la ferme des Brunias montre aujourd'hui témoigne d'un état lui-même modifié de transformations postérieures à la première moitié du 19e siècle. Le bâtiment initial (bâtiment 1) comprenait une étable à chevaux en soubassement, un logis en rez-de-chaussée surélevé et un fenil en comble. On a ensuite accolé un second bâtiment (bâtiment 2) comprenant une autre étable en soubassement ainsi qu’un fenil à l’étage de comble : ce bâtiment ne disposait à l’origine que de deux étages : il s’agissait donc d’une dépendance agricole. Dans un troisième temps fut accolée la bergerie (bâtiment 3). L’ensemble, en partie ruiné au 20e siècle, a été restauré et remanié dans les années 1980. Toutes les parties agricoles ont été converties en espaces d‘habitation. On a construit en façade du bâtiment 2 un escalier de distribution extérieur débouchant sur la galerie pour desservir le deuxième niveau des bâtiments 1 et 2. Cet escalier remplace celui d’origine, probablement parallèle au mur pignon du bâtiment 1. À l’occasion de cette importante phase de travaux les propriétaires ont tiré parti du volume du fenil du bâtiment 2 pour le diviser en deux : la partie basse a été aménagée en pièces d’habitation, la partie haute est devenue un grenier.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

La ferme des Brunias est implantée sur un terrain en pente très légère, dans le quartier peu accidenté de Plan-Pinier, l'une des principales zones de cultures de la commune, au bord de l'Asse de Blieux. Elle se compose de deux ensembles dont, en partie, celui correspondant à l'ancienne parcelle bâtie 213. L'extrémité sud-ouest de cette parcelle a aujourd'hui disparu : on n'en distingue plus que des vestiges. L'ensemble conservé est lui-même constitué de deux bâtiments (1 et 2). On trouvait en soubassement du bâtiment 1 une étable à chevaux qui possède encore sa mangeoire fixe ; le soubassement du bâtiment 2 tenait lieu d'étable : les deux parties communiquent toujours. En façade principale sud-est un escalier tournant récent en maçonnerie mène à une terrasse au rez-de-chaussée surélevé. Celle-ci desservait pour le bâtiment 1 le logis, auquel on accède par une porte avec encadrement en pierre de taille (grès) et arc segmentaire, et pour le bâtiment 2 l'étage de comble qui tenait lieu de fenil. Ce dernier a été aménagé en pièces habitables et pour ce faire des ouvertures ont été percées pour les éclairer. Le fenil et le logis étaient autrefois indépendants. La pièce d'habitation ancienne (bâtiment 1) contient une cheminée contre le mur sud-ouest. A côté, dans l'angle, un passage donnait sur un escalier tournant dans la partie détruite pour aller au comble (un autre escalier dans l'ancien fenil du bâtiment 2 l'a remplacé). Sur le même mur, une porte condamnée communiquait avec la pièce du niveau 2 de la partie détruite. L’ancien fenil du bâtiment 2 a été converti en pièces d’habitation et grenier. Une bergerie surmontée d’un fenil a été accolée à ce premier ensemble (bâtiment 3). Remontée par les actuels propriétaires, elle a perdu son niveau de fenil. Un four à pain est situé à proximité immédiate de la ferme, à l'ouest : il jouxtait la partie détruite du bâtiment 1. L'ensemble est couvert en tuile creuse. L'avant-toit des murs pignons est à un rang de génoise, mais il s'agit d'un traitement consécutif aux travaux récents menés par les propriétaires.

Murs calcaire moellon
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier de distribution extérieur
Typologies F3 : ferme à bâtiments accolés et/ou disjoints
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mosseron Maxence