Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme dite de Tourcha

Dossier IA04001249 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations de Tourcha
Parties constituantes non étudiées bergerie, étable à chevaux, fenil
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Adresse Commune : Chaudon-Norante
Lieu-dit : Tourcha
Cadastre : 1838 A3 125, 126 ; 1986 A3 418

La ferme faisait partie de l'ancien hameau du Tourcha qui comptait en 1838 sept parcelles bâties, aujourd'hui entièrement ruiné à l'exception de la ferme dite de Tourcha. Elle doit remonter au 18e siècle.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle , (?)

La ferme est composée de deux anciennes parcelles bâties 125 et 126, la première étant partiellement ruinée. Les deux sont historiquement dépendantes dans la mesure où elles se complètent fonctionnellement bien qu'elles ne communiquent qu'au niveau du comble. Les matériaux employés, de même que la mise en oeuvre (maçonnerie de moellon calcaire avec mortier de gypse, chaînage d'angle et couverture en tuile creuse) ressortissent d'un mode de construction traditionnel sur la commune. L'ancienne parcelle 126 est dévolue au logis. On y pénètre en rez-de-chaussée par une porte donnant à gauche sur une pièce qui comprend une cheminée et des placards muraux ; elle se prolonge à l'ouest par une petite pièce servant de resserre. L'entrée ouvre sur une cage d'escalier avec un escalier droit maçonné qui s'achève en quart-de-cercle pour desservir l'étage carré comprenant une cheminée, une alcôve et des placards. La seconde pièce, légèrement plus petite, à l'ouest, contient un espace clos qui a pu servir de coffre à grains mais actuellement de réduit. On accédait au grenier par l'ancienne parcelle mitoyenne 125, une ouverture desservant au niveau du comble les deux espaces. Les murs des différentes pièces du logis, à l'exception de la resserre en rez-de-chaussée, sont tous recouverts d'un enduit de plâtre peint en blanc ponctuellement très abîmé par l'humidité en partie basse. Une plinthe peinte en noir d'environ 30 centimètres est également observable dans les mêmes pièces. L'ancienne parcelle 125 est entièrement agricole. Elle comprend une bergerie et une étable à chevaux en soubassement, en partie construite sur le rocher, un fenil au rez-de-chaussée surélevé et un grenier en comble qui devait être accessible par une échelle de meunier ou une trappe (cette partie est partiellement ruinée au niveau du fenil). La couverture est en tuile creuse.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie
Typologies F3 : ferme à maison-bloc à bâtiments accolés
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mosseron Maxence
Maxence Mosseron (1976 - )

Chercheur au Service régional de l'Inventaire de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (2007- )


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.