Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme (chalet d'estive)

Dossier IA05000335 réalisé en 1982

Fiche

DESCRIPTION

Situation

Ce chalet est situé au sud du hameau du Poux. Il est mitoyen d'un autre chalet par le pignon ouest, et séparé, à l'est, d'une autre construction par un petit chemin.

Matériaux

Murs : maçonnerie traditionnelle. Liant : chaux.

Extérieurement les murs ne sont pas crépis, mais intérieurement les murs de la cuisine et une partie de ceux de l'écurie sont enduits à la chaux. Les deux pignons ne sont pas construits en maçonnerie. Le pignon est est masqué par un bardage de planches ; le pignon ouest, mitoyen, est fermé par une cloison en pan-de-bois. La cloison qui sépare la cuisine de l'écurie est en pan-de-bois.

La cloison entre la cuisine, au fond, et l'écurie, au premier plan.La cloison entre la cuisine, au fond, et l'écurie, au premier plan.

Sols : celui du rez-de-chaussée est en terre battue ; celui de la grange un plancher de mélèze.

Baies : la porte de l'écurie est surmontée d'un arc celle de la grange d'un linteau en bois.

Structure

Le pignon est est enterré dans le sol sur toute la hauteur du rez-de-chaussée.

Ce chalet présente une distribution différente de celle que l'on rencontre habituellement dans le canton de L'Argentière. La cuisine occupe l'angle sud-ouest du rez-de-chaussée. Pour y accéder, il faut traverser une partie de l'écurie. Des chalets à plan de ce type ont été étudiés sur la commune de Monêtier-les-Bains au Puy-Jaumar et au Puy-du-Cros. L'ensemble du rez-de-chaussée est couvert d'un plafond en planches à poutres apparentes soutenu dans l'écurie par des poteaux en bois. La grange occupe l'étage et le comble.

On accède à la porte charretière percée dans le mur nord par un plan incliné, sous lequel a été construit une cave à fromages voûtée en berceau. La grange, destinée à ne contenir que du foin n'est pas divisée en plans horizontaux.

Élévation

Dans le mur-gouttereau sud sont percées deux fenêtres mais aucune entrée. Contrairement à la pratique générale sur l'ensemble de la commune, la porte du rez-de-chaussée est percée dans le mur nord.

Couverture

Le toit à deux pans est couvert de bardeaux de mélèze. La charpente comprend trois fermes formées de deux arbalétriers unis par un poinçon et d'un entrait. Les entraits ne sont pas maçonnés dans les murs mais posés sur deux pannes placées au sommet des murs-gouttereaux.

Distribution

La cuisine comporte une cheminée. Dans l'écurie la mangeoire est contre le mur est (a).

Précision dénomination chalet d'estive
Parties constituantes non étudiées étable, grange
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Argentière-la-Bessée (L')
Adresse Commune : Saint-Martin-de-Queyrières
Lieu-dit : le Poux
Cadastre : 1837 C4 1328 ; 1976 C4 1413

Le bâtiment figure sur le cadastre de 1837. Il peut dater de la première moitié du 19e siècle.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Les deux pignons ne sont pas en maçonnerie, l'un est en pan-de-bois, l'autre en bardage de planches.

Murs pierre
bois
moellon sans chaîne en pierre de taille
pan de bois
Toit bardeau, tôle ondulée
Étages étage de comble, étage de soubassement
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Typologies maison bloc type IB0 : logis à l'étage, absence de balcons, cuisine basse
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale - Faure-Vincent David