Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme (chalet d'estive)

Dossier IA00124748 réalisé en 1971

Fiche

HISTORIQUE

La demeure étudiée ne correspond pas au parcellaire du cadastre de 1825 . Elle semble avoir été reconstruite postérieurement sur l'emplacement d'une maison peut-être déjà en ruines. La demeure étudiée a donc pu être construite pour être un chalet d'estive et non une maison permanente. (Le hameau de la Montette semble avoir été un village permanent jusqu'au milieu du XIXe siècle).

DESCRIPTION

Situation

Chalet d'estive, situé à 1900 m d'altitude, dans le hameau saisonnier de la Montette qui a souvent été détruit par des coulées d'avalanche. La pente du sol est très forte. Le chalet est entièrement enterré dans la pente. Devant la façade sud a été aménagée une terrasse soutenue par un mur en pierre sèche.

La construction étudiée était mitoyenne à l'est d'un autre chalet. Elle est actuellement à l'abandon et très délabrée.

Matériaux

Murs : moellons de pierre. Sans enduit. La grange est en partie limitée par des cloisons en planches. Le mur sud a une épaisseur considérable (1, 30 m à la base). Il aurait été construit ainsi pour résister à la pression des avalanches.

Sols : de la cave : terre

de l'étable : le tiers sud réservé aux habitants et le tiers est réservé aux vaches sont dotés d'un plancher. La partie centrale est en terre

de la grange : parquet de bois.

Couvrements : de l'étable : plafond formé de planches brutes posées sur des solives qui ne sont pas ancrées dans les murs.

Structure

Le bâtiment est entièrement construit en soubassement, ce qui serait lié aux risques d'avalanches.

La cave est voûtée en berceau. Le premier étage est plafonné.

Élévation

L'accès aux trois niveaux se fait par la façade sud.

Couverture

Le toit en appentis est couvert de bardeaux. Il n'y a pas de ferme de charpente. Les bardeaux sont cloués sur les pannes maçonnées dans les murs-pignons.

Distribution et circulation intérieure

Il n'existe pas de circulation intérieure entre les trois niveaux.

Précision dénomination chalet d'estive
Parties constituantes non étudiées grange, fenil, étable
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Aiguilles
Adresse Commune : Abriès
Lieu-dit : la Montette
Adresse : 1ère ferme
Cadastre : 1825 G1 59, 60, 61 ; 1969 G1 811

Le bâtiment ne correspond pas au parcellaire de 1825 ; a-t-il été construit à l'emplacement de maisons en ruine, après l'abandon du village, pour servir de chalet d'estive ?

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Bardage de planches au sommet du mur sud

Murs pierre
bois
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit bardeau
Étages sous-sol, 2 étages de soubassement
Couvertures appentis massé
pignon couvert
Typologies maison bloc type IIIA0 : maison à entrée commune aux hommes et animaux et cohabitation totale avec le troupeau
États conservations mauvais état
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Lossi Jean-Yves - Mallé Marie-Pascale