Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme (chalet d'estive)

Dossier IA05000386 réalisé en 1980

Fiche

Dossiers de synthèse

Description

Situation

Le chalet étudié est situé au sud-est du hameau des Garcines. La structure semble identique à celle des autres chalets.

Les Garcines vu des Aujards.Les Garcines vu des Aujards.

Devant la maison se trouve un petit enclos à bétail fermé par un mur en pierre sèche.

Matériaux

Les murs sont en moellons de pierre locale liés avec très peu de chaux. La pièce d'habitation est intérieurement crépie.

Le plafond de l'"écurie", au rez-de-chaussée, est formé par une superposition de matériaux divers, destinés à le rendre étanche. Sur les chevrons on a disposé un plancher grossier de rondins et de grosses branches, sur lequel on a étendu un mélange de paille et de cailloux. Le tout est recouvert d'un dallage de lauses épaisses (5cm environ).

Au premier étage le plafond de la pièce d'habitation est formé de madriers entre lesquels on a coulé un mélange de chaux (?) et de paille, tandis que la partie grange n'est couverte que de quelques rondins (mobiles) posés sur les entraits.

Structure, distribution, circulation intérieure

Au rez-de-chaussée en étage de soubassement se trouve l'"écurie". Un trottoir a été aménagé contre le mur-gouttereau nord-est.

A l'étage se trouvent le logis et la grange, qui occupe également les combles.

La pièce d'habitation. Vue prise de la grange.La pièce d'habitation. Vue prise de la grange.

Le logis est constitué par une petite pièce à laquelle on accède de plain-pied par le mur-gouttereau sud-ouest. On peut encore y voir l'âtre, le lit, le vaisselier, et les étagères aménagées dans les murs. Une grosse poutre posée sur le sol sépare la pièce d'habitation de la partie grange. On ignore s'il existait autrefois une cloison entre les deux parties comme dans les chalets étudiés à Puy-Saint-Vincent. On accède aux combles par une échelle. On n'a trouvé ni cave à fromage, ni claies qui laisseraient supposer qu'on le fabriquait sur place.

Toiture

Le toit à deux pans est couvert d'ardoises.

Le toit. Noter la façon dont les ardoises sont clouées sur les voliges.Le toit. Noter la façon dont les ardoises sont clouées sur les voliges.

Précision dénomination chalet d'estive
Parties constituantes non étudiées étable, grange, resserre
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Argentière-la-Bessée (L')
Adresse Commune : Freissinières
Lieu-dit : les Garcines
Cadastre : 1958 D2 867
Période(s) Principale : 19e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Murs pierre
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Typologies maison bloc type IB0 : logis à l'étage, absence de balcons
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale - Faure-Vincent David