Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

entrepôt commercial dit les voûtes de la darse

Dossier IA06002598 inclus dans Ports et aménagements portuaires de la commune de Villefranche-sur-Mer réalisé en 2015

Fiche

Appellations voûtes de la darse
Dénominations entrepôt commercial
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes
Adresse Commune : Villefranche-sur-Mer
Lieu-dit : la Darse
Adresse : quai de la Corderie
Cadastre : 2015 AP01 non cadastré, domaine public

Les galeries souterraines et les voutes en façade de ce bâtiment construit à partir de 1719 par l'architecte Di Robilant servaient à l'origine d'entrepôt pour le matériel d'entretien des galères et de dock pour le commerce. Vers 1771 les voutes sont surmontées d'un édifice de quatre étages nommé Caserne Dubois. Le rez-de-chaussée de la caserne est affecté au magasin d'artillerie tandis que le premier étage abritait officiers et chasseurs-alpins. La caserne, désaffectée en 1924, est partiellement détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale, elle est démolie entre 1942 et 1945, tandis que subsistent les voutes et quatre des cinq galeries originelles qui servent aujourd'hui de de chantier naval. Vers 1957 la terrasse sur le toit des voûtes est aménagée en habitation comprenant un jardin suspendu par l'architecte Eugène Beaudouin. Le jardin est aujourd'hui à l'abandon mais l'ancienne habitation de l'architecte accueille l'ASPMV, Association de Sauvegarde du Patrimoine Maritime de Villefranche-sur-Mer.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle
Principale : milieu 20e siècle
Dates 1719, daté par travaux historiques, daté par source
Auteur(s) Auteur : di Robilant Filippo Giovanni Battista Nicolis,
Filippo Giovanni Battista Nicolis di Robilant (1783 - 1783)

Architecte et ingénieur militaire turinois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur militaire, attribution par source
Auteur : Beaudouin Eugène

Le bâtiment est situé à l'ouest du port, le long du quai occidental de la Darse. La façade du bâtiment est rythmée de huit arcades ouvrant sur deux travées voûtées qui donnent son nom au bâtiment. Au sud de la dernière arcade se trouve la salle voûtée dite du gouverneur qui est éclairée par un hublot circulaire. Des galeries souterraines, creusées dans la roche, prolongent les voûtes en briques, quatre sont encore intactes. La partie antérieure de la galerie sud est écroulée. La façade mesure plus de 45 mètres de long. Les arcades sont occultées par des portails en bois, elles servent actuellement de chantier naval. Le toit du bâtiment est aménagé par un jardin suspendu en terrasse aujourd'hui à l'abandon.

Murs pierre
brique
bois
Typologies activité industrielle et artisanale, chantier naval
Statut de la propriété propriété d'un établissement public départemental, propriété du Conseil Général des Alpes Maritimes
propriété de l'Etat, propriété de la DDTM ; affecté à un établissement public ; affecté à une société privée ; affecté à une association ; affecté à la Chambre de Commerce et de l'Industrie Nice Côte d'Azur ; affecté aux chantiers navals ; affecté à l'Association de Sauvegarde du Patrimoine Maritime de Villefranche-sur-Mer
Sites de protection site inscrit
Protections inscrit MH, 1991/02/11
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : Corniches de la Riviera

Les jardins en terrasses du port de la Darse disposent du Label Patrimoine du XXe siècle en région PACA.

Références documentaires

Documents figurés
  • La darse de Villefranche-sur-Mer / ASPMV, concours mémoire des ports de Méditerrannée, 10p.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Sophie Carteron

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.