Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

entrepôt commercial dit Docks libres

Dossier IA13001333 réalisé en 2010

Fiche

Appellations Docks libres
Dénominations entrepôt commercial
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Marseille-Les Grands-Carmes
Adresse Commune : Marseille
Adresse : 406 boulevard National
Cadastre : 2010 OM 76

En 1881, MM. Nadaud et Toulouzan créent la Société de Docks libres et magasins généraux de Marseille. Ils reprennent l’activité des magasins généraux crées par Th. Nadaud en 1865 et l'installent dans le bâtiment qu'ils viennent de faire construire à cet effet près de Saint-Mauron. A l'origine, le plan des entrepôts était rectangulaire, et plusieurs construction les complétaient dans la partie nord du site. En 1983, le percement de la rue Édouard-Crémieux a entrainé la destruction de la partie nord de la travée orientale des entrepôts, dont la nouvelle limite a adopté en plan une forme de marches d'escaliers. Les bâtiments qui se trouvaient au nord des entrepôts ont également été détruits. Le site a été entièrement rasé en 2012, alors même que la couverture de la rue centrale avait été refaite au début des années 2000.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1881, daté par source

Les Docks libres se présentent sous la forme d'un long bâtiment à trois travées de 200 m de longueur orientées nord-sud. La travée centrale sert de rue desservant de part et d'autre les entrepôts latéraux qui sont au nombre de 13 à l'ouest et de 12 à l'est. La travée orientale est en effet rognée dans sa partie nord par l'emprise de la rue Édouard-Crémieux qui a contraint à réduire progressivement la profondeur des trois avant-derniers entrepôts latéraux et à supprimer le dernier. L'accès à chaque entrepôt se fait par une large baie dont les piédroits en briques sont harpées et dont le couvrement, également en briques, est en arc segmentaire. Ces baies sont surmontées d'anciennes ouvertures au traitement similaire qui sont aujourd’hui comblées. Les trois travées sont couvertes chacune d'un long toit à deux pans surmontés de lanterneaux. Leur charpente est en bois et leur couverture en tuiles creuses à l'exception de la rue centrale dont la couverte est métallique. Le sol est entièrement pavé. La moitié sud de la travée ouest est construite en rez-de-chaussée surélevé et dans cette angle un étage de soubassement abrite lui aussi des entrepôts. L'accès à la rue centrale par le sud se fait en empruntant un pont en maçonnerie dont l'arche est en arc segmentaire. L'emprise du site, au nord comme au sud, forme une extension vers l'est. C'est là que se trouvaient deux autres bâtiments : les bureaux au nord, et des logements au sud.

États conservations détruit
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Extrait du registre du tribunal de commerce de Marseille, 28 octobre 1881. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille: 8 M 51.

    MM. Toulouzan et Nadaud, administrateurs de la Société des Docks libres et magasins généraux de Marseille, obtiennent l'autorisation d'exploiter l'établissement de magasin général et salle de vente publique en remplacement de M. Th. Nadaud et la nouvelle société vient de créer de vastes constructions boulevard National. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 8 M 51
  • Décret impérial pour la création d'un magasin général, 22 février 1865. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 8 M 51.

    Th. Nadaud est autorisé à créer et exploiter un magasin général et salle des ventes publiques au 30 à 35A quai du canal à Marseille.
Documents figurés
  • Docks libres et magasins généraux de Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, 8 avril 1881. Échelle d'origine, 0,003 par mètre. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 8 M 51.

    Plan gal à niveau du Bd National et coupe dans l'axe de la grande rue couverte.
  • Déclaration de travaux pour la réfection de la toiture de la rue couverte. / Tirage de plan, octobre 1999 et janvier 2000. Archives communales, Marseille : 1269 W 359.

Bibliographie
  • LEGENDARME,Bernard. Archéologie de l'industrie savonnière de 1688 - édit de Colbert - à la crise de 1929. Constante architecturale et variations d'une industrie traditionnelle, ses choix et refus ; essai de définition typologique. Thèse de 3e cycle dactylographiée en 3 volumes. Université de Provence, Aix-en-Provence, [sd]. Un exemplaire est consultable à la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction de la Culture, Service Inventaire et Patrimoine, Marseille : T 33 / 1 à 3.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud