Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

entrepôt agricole

Dossier IA04001268 réalisé en 2008

Fiche

Parties constituantes non étudiées remise agricole, atelier, poulailler
Dénominations entrepôt agricole
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Adresse Commune : Senez
Lieu-dit : les Féraïs
Cadastre : 1986 D3 640

L'utilisation du parpaing artisanal en maçonnerie et le couvrement en tuile plate mécanique indiquent une date de construction dans le second quart du 20e siècle, époque où l'agriculture locale accentuait inexorablement son déclin.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle

L'entrepôt reprend, au 20e siècle, un type traditionnel bien répertorié sur la commune de Senez, dans un pré de fauche du quartier des Féraïs, l'une des zones les plus fertiles de la commune et bien arrosée : l'entrepôt multifonctionnel avec fenil. Il s'agit d'un bâtiment sur deux niveaux entièrement monté en parpaing artisanal avec un complément en brique creuse comportant une remise en rez-de-chaussée, une pièce indépendante servant d'atelier occasionnel et un fenil qui pouvait aussi servir de remise en comble, mais d'après la population, pas de séchoir. Il est vrai qu'après la Seconde Guerre mondiale la production fruitière, déjà déclinante, finit par disparaître irrémédiablement. Un appentis reposant sur deux piliers montés en brique enduite de ciment et recouvert en tuile plate mécanique a été adjoint à l'extrémité ouest pour servir de poulailler.

Murs brique creuse
parpaing de béton
Toit tuile plate mécanique
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
appentis

Cet entrepôt montre la pérennité des formes architecturales traditionnelles au 20e siècle, malgré l'emploi de matériaux modernes. Pourtant la mise en oeuvre est particulière, dans la mesure où elle reprend en partie le principe plus moderne du hangar (depuis le 19e siècle) dont les espaces entre les piliers ou les cloisons (occidentale, centrale et orientale) ont été murées avec du parpaing artisanal pour former un édifice clos.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mosseron Maxence