Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

entrepôt agricole

Dossier IA04001964 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées étable, fenil, logement
Dénominations entrepôt agricole
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Entrevaux
Lieu-dit : Parpaillon
Cadastre : 1816 B 711 ; 1980 B1 165

L'origine de ce bâtiment remonte sans doute au 18e siècle, il figure sur la Carte de Provence des Ingénieurs Géographes militaires (1748-1778). Sur le cadastre de 1816, il est mentionné comme « bâtiment rural ». A cette époque, il appartient à Roustan Jean, lequel possède plusieurs parcelles alentours : bois, terres vagues et bruyères, ainsi que quatre parcelles d'oliviers.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)

Cet entrepôt agricole est isolé à 760 mètres d'altitude, au pied d'un replat qui domine la citadelle d'Entrevaux. Il est environné de terrasses d'oliviers, les plus hauts de la commune. Le bâtiment est adossé perpendiculairement à la pente et comporte trois étages : deux étages de soubassement et un étage de comble. Le premier étage de soubassement est occupé par deux étables, couvertes par une voûte en berceau segmentaire ; une mangeoire est adossée le long du mur nord, elle est alimentée par des trappes d'abat-foin aménagés à travers la voûte ; une niche est aménagée à l'extrémité ouest, elle abrite un robinet alimenté par l'eau de la citerne. Le second étage de soubassement est occupé par un logis saisonnier et une chambre ; une cheminée est adossée au mur est et un placard occupe l'angle sud-est du logis. A cet étage, le sol est en carreaux de terre cuite et les murs sont enduits. L'étage de comble est réservé au fenil ; l'accès se fait côté nord par une baie fenière. L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires. Les élévations reçoivent un enduit à pierres vues. L'encadrement de la porte de l'étable est en pierre de taille calcaire, avec arc segmentaire. Le toit à un pan est couvert en tuile creuse ; la charpente est à pannes ; l'avant-toit est constitué d'un rang de génoise. Une petite cour est aménagée devant l'élévation est, elle est fermée par un muret. Une citerne est enterrée à l'angle sud-ouest, elle est couverte par une voûte en briques creuses.

Murs calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile creuse (?)
Étages 2 étages de soubassement, étage de comble
Couvrements voûte en berceau segmentaire
Couvertures toit à un pan
Typologies 2.2 : entrepôt agricole multifonctionnel : polyvalent avec fenil
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197.

    Feuille 194-5
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï