Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ensembles agricoles, entrepôts agricoles

Dossier IA04000476 réalisé en 2005

Fiche

Voir

Aires d'études Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
Dénominations ensemble agricole, entrepôt agricole
Adresse Commune : Castellet-lès-Sausses

D'après le cadastre de 1824, à Castellet comme à Aurent les entrepôts agricoles étaient beaucoup plus nombreux que les habitations. Ils représentaient 60% du bâti enregistré dans l'une et l'autre communes, alors que les maisons et les fermes ne formaient que 34,7% du total à Castellet et 28,9% à Aurent. Présents, mais moins nombreux que les maisons, dans les villages et les écarts, les entrepôts sont largement dispersés sur l'ensemble des terroirs cultivables, ce qui montre bien leur fonction vouée avant tout à l'agriculture à une époque où l'élevage ovin n'avait pas encore monopolisé le potentiel des exploitations. Les cabanes construites dans les alpages pour les bergers sont en effet comptabilisées à part. La superficie occupée permet de distinguer 2 types d'entrepôts. La majeure partie (81,5%) ont moins de 100 m² et servent à de petits exploitants pour abriter leur bétail de labour et de bât avec le foin nécessaire à leur nourriture, leurs outils et leurs récoltes. Les plus grands pouvaient abriter de véritables troupeaux, mais l'impression donnée par certains chiffres est trompeuse, car ils ne distinguent pas le bâti des espaces aménagés (aires de battage, cours et parcs à bétail) qui les entourent. Devenus inutiles avec l'exode rural et la conversion des zones de culture en pâturages et en prairies, la plupart de ces bâtiments sont tombés en ruine ou ont été transformés en maisons. Des 202 entrepôts recensés en 1824 (161 à Castellet, 41 à Aurent), 34 seulement ont été repérés, dont 18 existaient en 1824.

Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Sauf exception, tous les entrepôts agricoles répondent au même schéma : bloc en hauteur implanté sur une pente qui permet de distribuer tous ou la plupart des étages par l'extérieur. Le seul bloc en longueur repéré est une exception assez récente. Dans les villages et les écarts, les entrepôts prennent naturellement leur place au milieu des maisons et ont donc un ou plusieurs murs mitoyens, dans la campagne, ils restent le plus souvent isolés. On rencontre également des ensembles formés de plusieurs entrepôts de fonctions variés, accolés ou regroupés autour d'espaces de distribution ou d'aires à battre. Ils comportent habituellement 2 (58,8%) ou 3 (35,3%) étages. Le type dominant est l'entrepôt multifonctionnel avec fenil, comprenant dans 65% des cas un fenil superposé à une étable et dans 32 % des cas un fenil associé à des fonctions variées (remise, étable, séchoir). Deux cas d'entrepôts unifonctionnels à usage de remise ont été repérés. L'étage inférieur, presque toujours en soubassement (85%), sert d'étable, parfois de remise. L'étage médian et l'étage supérieur, qu'ils soient en soubassement, en rez-de-chaussée ou en comble à surcroît (rarement en étage carré), abritent un fenil ou un séchoir, ce dernier aéré par une loggia. Aucun escalier intérieur n'a été repéré et seulement 4 escaliers extérieurs de distribution, tous droits et bâtis en maçonnerie avec, dans 2 cas, des marches en dalles de grès. Le mode de construction associe le blocage de moellons de calcaire bruts liés et enduits "à pierre vue" au mortier de plâtre rose, et de robustes charpentes à pannes et chevrons triangulaires pour le toit couvert de tuiles creuses, à poutres équarries et planches épaisses, jointoyées et recouvertes d'une semelle de mortier de plâtre pour les planchers. Les voûtes, surtout utilisées en milieu bâti dense, sont généralement en berceau plein-cintre (7 cas), mais on trouve aussi un berceau segmentaire et une voûte d'arêtes. Aucun décor pour ces bâtiments utilitaires aux baies encadrées de mortier ou de moellons, le plus souvent dépourvus d'avant-toit (9 génoises à un rang), sans aucune inscription ou date.

Typologies 2.1 : entrepôt agricole multifonctionnel : fenil sur étable, 2.2 : entrepôt agricole multifonctionnel : polyvalent avec fenil, 1.2 : entrepôt agricole unifonctionnel : remise ou étable
Toits tuile creuse
Murs calcaire
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Décompte des œuvres repérés 34
étudiés 10
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï - Sauze Elisabeth