Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
maison dite Villa Kérylos

ensemble niche, revêtement mural, lavabo, boîte à savon (porte-savon), boîte à éponge (bol à éponge)

Dossier IM06000616 réalisé en 1997

Fiche

Voir

Dénominations niche, revêtement mural, lavabo, boîte à savon, boîte à éponge
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : quartier Formica
Adresse : 7 rue Gustave-Eiffel
Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Pontremoli Emmanuel Elisée,
Emmanuel Elisée Pontremoli (1865 - 1956)

Formé à l’architecture à l’Ecole des beaux-arts de Paris, Grand prix de Rome en 1890 et pensionnaire de la Villa Médicis, il côtoie de nombreux artistes et les membres de l’École d’Archéologie d’Athènes. Il se passionne pour l’archéologie de la Grèce antique, participe aux fouilles de Pergame et de Didyme en Asie Mineure et publie des relevés et vues restituées de monuments antiques. En 1900, l'hélléniste parisien Théodore Reinach lui commande l’édification de la Villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer dans le pur style d’une villa antique. Entre 1902 et 1908, l’architecte conçoit la résidence, sa décoration intérieure et son mobilier, y compris la vaisselle et l’argenterie, et s’entoure d’artistes, de décorateurs et d’artisans d’art pour en assurer l’exécution.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, décorateur
Auteur : Nicoli, marbrier, (?)
Personnalité : Reinach Théodore,
Théodore Reinach (1860 - 1928)

Issu d’une famille de banquiers venue de Francfort, doté d’un double doctorat en droit et en lettres, Théodore se passionne très tôt pour l’histoire de la Grèce antique. Helléniste reconnu pour ses travaux de recherche en archéologie, épigraphie, numismatique, il est reçu à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres. Passionné par l’Antiquité, Théodore Reinach envisage le projet de la villa Kérylos lorsqu’il acquiert un éperon rocheux à Beaulieu-sur-Mer. Il fait appel à l’architecte Pontremoli dont il connaît les travaux de restauration sur les sites antiques pour édifier une résidence sur le modèle antique. Théodore Reinach y séjourne régulièrement en famille et y reçoit de nombreuses personnalités du monde de la politique, des lettres et des arts, désireux de visiter une reconstitution contemporaine de villa antique. À sa mort en 1928, il lègue la Villa Kérylos à l’Institut de France, dont il était membre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire

Niche en cul-de-four revêtue de mosaïque, avec deux rangées d'ampoules électriques intégrées et protégées par des coupelles en bronze ajouré. Mosaïque : fond ivoire, grecques vert clair, damiers bordeaux et blanc, quelques motifs gris et noirs ; écailles jaunes, vertes, avec bandes grises et noires, rouges et blanches ; coquille blanche, verte et bordeaux. Lavabo en marbre blanc, composé d'une colonne cannelée et d'une vasque hémi-circulaire, recevant l'eau d'une fontaine encastrée dans le mur. Deux boutons placés dans le mur commandent l'arrivée de l'eau qui coule d'une tête de lion en haut relief dans un réceptacle, puis dans un second muni d'un bec au-dessus du lavabo. Un bol à éponge et un porte-savon (d'applique) en bronze argenté, des modèles habituels.

Catégories mosaïque, marbrerie
Structures d'applique
Matériaux pierre, taillé
marbre veiné, blanc, taillé, poli, décor en haut relief, décor rapporté
bronze, ajouré
Précision dimensions

190 h ; Hauteur totale du lavabo. Dimensions de la vasque : h = 90.5, d = 84.5 ; épaisseur du bord : la = 9.7. Fontaine : h = 96.

Iconographies à poste, à grecque, damier, volute, écaille, triangle, coquille
lion : tête
Précision représentations

Décor de la niche : une bande de postes et lignes ondulées évoquant la mer ; une bande de grecques ; cul-de-four orné d'écailles, coquille Saint-Jacques et triangles allongés.

États conservations manque
Précision état de conservation

Plusieurs ampoules et coupelles manquent.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé MH, 1966/09/15
Précisions sur la protection

La décoration intérieure et le mobilier ont été classés en même temps que le bâtiment (PA00080664).

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise