Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert

Ensemble du maître-autel et des quatre autels secondaires

Dossier IM04003092 réalisé en 2014

Fiche

Voir

Dénominations autel
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Riez
Adresse Commune : La Palud-sur-Verdon
Adresse : place de l' Eglise
Emplacement dans l'édifice Choeur
Nef, travées 5 et 6

Après Vatican II, l'ancien maître-autel de l'église paroissiale a été démonté : tabernacle, coupole et baldaquin sont entreposés dans l'abside, tandis que l'autel a été réutilisé en autel à la romaine et est toujours l'autel principal de l'édifice.

Les quatre autels secondaires sont manifestement ses contemporains et peuvent être datés postérieurement à 1867-1870, dates de la reconstruction de l'église : dimensions, décor et iconographie voisines, mêmes matériaux et même style, pour certainement un même fabricant. En 1890, un procès-verbal de visite pastorale mentionne cinq autels en marbre et des murs "neufs".

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

Les autels secondaires, disposés contre les murs latéraux de l'église, entourent l'autel principal qui trône dans le chœur ; ils sont situés dans les travées cinq (autel n°1 au nord et n°2 au sud) et six (autel n°3 au nord et n°4 au sud) de la nef.

Maçonné, agrémenté de marbre et présentant des sculptures, chacun des autels allie une pierre blanche calcaire et du marbre de couleur veiné.

Tous ces autels présentent une élévation droite de plan rectangulaire. Les autels secondaires possèdent deux gradins, le tabernacle étant enserré dans le second gradin. Chacun des tabernacles est entouré de deux colonnettes et chacun des seconds gradins porte un décor à orbevoie (très fine plaque de marbre parfois non poli). Les portes factices des tabernacles peuvent être en pierre ou en marbre. Des croix pattées figurent sur les tables d'autel, tables qui présentent toute une moulure en talon droit entre deux réglets.

Si la couleur des marbres (noir, rose ou vert) peut différer, les éléments en couleur sont toujours les mêmes.

Ponctuellement, la pierre est incisée et ornée de rehauts de couleur verte notamment au niveau des gradins, des tabernacles et de la face antérieure de l'autel principal.

L'autel principal porte, également sur sa face antérieure, un décor de plâtre sculpté. Les autels n°1 et 2, n°3 et 4 pourraient former deux sous-ensembles distincts en raison de leur décor et de l'iconographie représentée.

Des reliquats de l'autel principal sont posés à même le sol de l'abside. Ce sont un tabernacle à colonnettes et tympan plein en plein cintre, un baldaquin voûté d'une arête quadripartite et une coupole de plan circulaire, surmontée d'une couronne.

Tous trois sont incisés d'un décor rehaussé de peintures de couleur dans les mêmes teintes que l'autel principal.

Catégories maçonnerie, marbrerie, sculpture
Structures élévation, droit plan, rectangulaire
Matériaux marbre veiné, rose, noir, vert, placage, poli
calcaire, blanc, décor en demi-relief, décor en haut-relief, décor en relief méplat, orbevoie
plâtre, décor en haut-relief, moulé
Précision dimensions

Dimensions de l'autel principal : h = 101, la = 246, pr = 91. Dimensions de l'autel n°1 : h = 108, la = 197, pr = 59 ; dimensions du tabernacle : h = 68, la = 52, pr = 49. Dimensions de l'autel n°2 : h = 109, la = 197 pr = 61 ; dimensions du tabernacle : h = 67, la = 52, pr = 49. Dimensions autel n°3 : h = 111, la = 198, pr = 59 ; dimensions du tabernacle : h = 72, la = 50, pr = 46. Dimensions autel n°4 : h = 112, la = 196, pr = 59 ; dimensions du tabernacle : h = 70, la = 49, pr = 48.

Précision représentations

La face avant de l'autel principal représente les quatre Évangélistes debout, en pied, entourant le Christ (leurs visages sont identiques à peu de choses près) ; tous les personnages sont séparés par des colonnes d'inspiration corinthienne et disposés sous des arcs plein cintre rehaussés de créneaux (arcature). Fleurons et noms des saints incisés complètent cette face.

Les autels secondaires possèdent tous un décor à orbevoie : deux fois trois quadrilobes à orbevoie ornent les seconds gradins des autels de la cinquième travée, tandis que deux fois trois étoiles à six branches, à orbevoie également, ornent les seconds gradins des autels de la sixième travée. Les colonnettes des tabernacles des autels de la travée cinq sont d'inspiration corinthienne tandis que celles des autels de la travée six signifient les tours d'un château ; impression renforcée par le traitement des portes des tabernacles (architecturées et rehaussées de faux éléments de ferronnerie) et les créneaux de la partie supérieure des tabernacles.

Les autels n°1 et 2 présentent chacun deux métopes, délimités par trois colonnettes : sur le premier autel, les métopes figurent des couronnes de lauriers encadrées chacune de deux palmes de martyre, sur le deuxième autel, une coquille saint Jacques auréolée d'une gloire surmontant une croix fleuronnée enroulée d'un phylactère et reposant sur des nuées.

Les autels n°3 et 4 présentent quant à eux trois métopes délimités par quatre colonnettes. Sur l'autel n°3, le métope central figure une couronne de lys, il est encadré par deux métopes figurant une croix de Malte. Sur l'autel n°4, le métope central est pourvu d'un Sacré Cœur de la Vierge tandis que les métopes qui l'encadrent sont pourvu d'une croix de Malte.

États conservations
Précision état de conservation

Une fissure importante de la table d'autel divise l'autel principal en deux parties, elle a été maladroitement et partiellement colmatée avec du plâtre.

La pierre blanche utilisée principalement pour les autels 1 et 2 est pulvérulente ; les autels s'ébrèchent facilement.

La base de l'autel n°1 et le socle des colonnettes qui la surmonte sont très abîmés (certainement en raison de la multiplication des lavages du sol), la porte du tabernacle et le second gradin sont fissurés. Des traces de plâtre recouvrent la partie supérieure de trois des quadrilobes. Des placages de marbre manquent (aux angles notamment).

L'assemblage des différents éléments de l'autel n°2 a été maladroitement renforcé avec du plâtre ; les fissures de l'autel ont été colmatées de la même manière. L'un des motifs de la métope est très effacé en sa partie inférieure (nuée, phylactère et fleuron de la croix). La pierre de la table d'autel est cassée.

Les autels n°3 et 4 sont en meilleur état que les deux précédents car davantage constitués de marbre ; si leur base est plâtrée, celle de l'autel n°4 est cependant fissurée, l'une des colonnettes a été consolidée avec du plâtre. L'autel n°3 présente un arrachement du placage de marbre sur le gradin et une plus discrète consolidation de l'une de ses colonnettes.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux des visites pastorales, évêché de Digne, doyennés des Mées, Mézel, La Motte, Moustiers, Noyers de 1845 à 1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 89.

    Paroisse Saint-Sébastien de La Palud, 1860, 1866
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Bonan Aurélie