Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Hôtel de Réauville, puis de La Tour-d'Aigues, puis de Caumont, actuellement conservatoire de musique

Ensemble de reliefs (décor d'architecture) du salon de l'aile nord-sud

Dossier IM13000450 réalisé en 2010

Fiche

Dénominations relief
Parties constituantes non étudiées dessus-de-porte, trumeau de cheminée
Aire d'étude et canton Aix-en-Provence-Centre
Adresse Commune : Aix-en-Provence
Lieu-dit : Quartier Mazarin
Adresse : 3 rue Joseph-Cabassol
Emplacement dans l'édifice rez-de-chaussée
salon de l'aile nord-sud

L'aménagement de ce salon, sur une partie de la galerie du rez-de-chaussée, ne figure pas dans Le Livre de la bâtisse qui s'achève en 1748. On ne sait pas si Honoré Gastaud qui travaille à la réalisation de la décoration en stuc de l'hôtel de Caumont de 1733 à 1743 est encore présent à ce moment-là et peut être considéré comme l'auteur.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle , daté par source

Le salon présente un décor de stuc, aux motifs parfois sculptés sur place, en taille directe, ou moulés et rapportés. Des panneaux moulurés verticaux encadrent les portes surmontées de cartouches. Les adoucissements du plafond sont ornés de motifs dans les angles et au milieu des murs. Les reliefs sont actuellement laissés blancs sur un fond de mur coloré très clair.

Catégories gypserie
Matériaux stuc, modelé, décor dans la masse, moulé, décor rapporté
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies pilastre, entrelacs, ornement à forme végétale
putto, homme, à l'orientale, barbe, raisin, comique, tête, femme, palme, fleur
lion, mer, gerbe, blé, putto, aile, fruit, coquille, acanthe
corne d'abondance, corbeille, fruit
Précision représentations

Les portes sont inscrites dans un encadrement délimité par deux pilastres latéraux et un cadre rectangulaire au-dessus. Les pilastres sont ornés au pied d'un motif végétal et en haut d'entrelacs. On les retrouve aux angles de la pièces. Le motif du bas est alors un putto dans un médaillon d'entrelacs végétaux, celui du haut est une tête émergeant d'un bouquet d'acanthes d'où pend une grappe de raisin, des palmes, des fleurs ou un rameau. Les têtes sont celles d'un homme oriental, portant une barbe et un turban, d'un personnage de comédie (clown ?), d'une femme et d'un homme. Les cartouches surmontant les portes ont un cadre constitué d'une moulure crénelée doublée de motifs végétaux. Les scènes représentées sont, au sud, Bacchus et vraisemblablement Ariane, et au nord Mercure et vraisemblablement Cérès. Bacchus est assis à côté de son char, un lion couché à ses côtés. Sa main gauche est posée sur l'épaule d'Ariane allongée. Un satyre remplit la coupe d'Ariane. La scène se passe au bord de la mer. Sur l'autre cartouche, Cérès est allongé sur le coude. Elle tient un bouquet de fleurs. Un putti ailé lui offre une corbeille de fruits. A l'arrière, une femme tient une gerbe de blé. A gauche, à côté de Mercure, un putto ailé joue de la flûte à bec.

Les quatre angles du plafond sont ornés de cartouches cantonnés de cornes d'abondance d'où sortent des fruits. Sur les adoucissements, au milieu de chaque mur, un putto ailé tient une corbeille de fruits. Tous les putti sont dans des positions différentes.

États conservations oeuvre restaurée
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève