Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Prieuré et église paroissiale Saint-Victor

Ensemble de l'autel secondaire : deux gradins d'autel, tabernacle à ailes, retable architecturé, tableau d'autel

Dossier IM04002804 réalisé en 2013

Fiche

Voir

Dénominations gradin d'autel, tabernacle, retable
Titres
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Castellane
Adresse : 21 rue Saint-Victor
Emplacement dans l'édifice Bas-côté nord.

Ce retable est celui de l'ancienne chapelle du Rosaire. Sur une photographie de 1949, le tableau d'autel est d'ailleurs encore une Donation du Rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne (mentionné dans l'Inventaire de 1905). Lors de la restauration de l'ensemble (toujours en cours au moment de l'enquête), une toile roulée a été retrouvée derrière l'autel, elle n'a pu être déroulée en raison de son état catastrophique mais il pourrait bien s'agir de la toile d'origine du tableau d'autel.

D'après son style, ce retable pourrait dater de la 2e moitié du 17e siècle mais le prieur Laurensi mentionne sa fabrication (peu après la réalisation de la chapelle du Rosaire) par le prieur Antoine Sisteron, prieur entre 1619 et 1626. Il s'agit de toutes façons d'une oeuvre composite, issue d'un remontage. Dans la visite pastorale de 1697, l'évêque qui détaille pourtant bien l'autel de la confrérie du Rosaire ne mentionne qu'un tabernacle sur l'autel ainsi qu'une statue de la Vierge en bois doré. En revanche, lors de la visite de 1707, l'évêque mentionne cette fois un bon état de décence pour l'autel et pour ses meubles soit notamment "un tableau de la sainte Vierge régulier et un retable bien fait, un tabernacle". Ainsi le tabernacle architecturé pourrait effectivement dater de la 1ère moitié du 17e siècle mais le retable, et peut-être le tableau d'autel de la Donation du Rosaire qui s'y trouvait à l'origine, pourraient, eux, avoir été réalisés entre 1697 et 1707.

Le prieur Laurensi mentionne plusieurs fois ce retable pour des restaurations ou peut-être des ajouts : en 1784, mention de la peinture faux-marbre de l'autel du Rosaire et des "deux portes de chaque côté de l'autel" peintes de même. Ensuite en 1785 : "l'autel a été doré en partie, à savoir : le tabernacle et les gradins par le sieur Genti, d'Annot". Puis en 1787, en réparations faites à l'église, Laurensi mentionne : "la Gloire du Rosaire travaillée par le sieur Genti (ou Genis ?), d'Annot, 36 lives". Il pourrait s'agir du couronnement. En 1788, l'autel du rosaire est "peint en marbre et doré en or de vernis par le sieur Combe [ou Lacombe] de Nice [et] fait à Eoulx par le sieur Rolland, de même que le marchepied".

Le retable tel qu'il a pu être étudié n'était pas entièrement remis en place après restauration : il manquait les ailerons, les pots-à-feu et le couronnement. Visiblement l'ensemble a été remonté : les bases des colonnes ne sont pas d'origine, l'entablement semble avoir été exhaussé, l'autel est sans doute 19e siècle, le tableau d'autel n'est pas aux bonnes dimensions.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle , daté par source , (?)
Secondaire : limite 17e siècle 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 18e siècle
Auteur(s) Personnalité : Sisteron Antoine,
Antoine Sisteron ( - 1647)

Né à Castellane.

Prieur de l'église Saint-Victor de Castellane entre 1619 et 1626.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Auteur : Genty Alexandre, dit(e) Genti,
Alexandre Genty , dit(e) Genti

Genty ou Genti, Alexandre : peintre, sculpteur, doreur de Peiresc (Annot) ; actif à Castellane (1785), à Saint-Lions (prix-fait de 1769).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques

Deux gradins en bois doré avec décor en bas-relief sur fond vermiculé (décor gravé dans l'apprêt) sont surmontés d'un tabernacle architecturé à ailes également en bois doré.

Le retable à ailerons est constitué de deux colonnes avec décor en bas-relief avec chapiteaux supportant un entablement à ressaut. A l'arrière de colonnes, décor en bas-relief sur le cadre du retable.

Le couronnement du retable est constitué de deux pots-à-feu en ronde-bosse encadrant un médaillon ovale avec décor en haut-relief portant une toile peinte clouée sur le cadre, la toile est assez grossière avec un tissage régulier (pas de préparation).

Catégories sculpture, menuiserie
Matériaux noyer, (?), taille directe, décor en bas-relief, peint, doré, apprêt gravé, décor en haut-relief, décor en ronde-bosse
toile, support, peinture à l'huile
Précision dimensions

Dimensions totales (sans le couronnement et les ailerons déposés) : h = 400 ; la = 300. Dimensions du couronnement déposé : h = 160 ; la = 195. Dimensions du jour du cadre du couronnement : h = 85 ; la = 74. Dimensions des ailerons déposés : h = 280 ; la (max) = 60.

Précision représentations

Sur les deux gradins, décor de rinceaux de feuilles d'acanthe avec rosettes encadrant un chérubin sur le premier gradin, un fleuron sur le second.

Sur le tabernacle, de part et d'autre de la réserve se trouvent deux panneaux : l'un figure un phoenix, l'autre le pélican mystique nourrissant ses petits. Sur la réserve, des rinceaux de pampres entourent la porte où est représenté l'Agneau couché sur le Livre aux sept sceaux, au-dessus de la porte, deux chérubins couronnent les rinceaux.

Les colonnes, tout comme les pilastres à l'arrière, comportent deux registres : un registre inférieur, sur un tiers de la hauteur avec les figurations de chérubins au-dessus de chutes de fruits, un registre supérieur avec enroulement de vigne avec pampres. De part et d'autre du tableau d'autel, sont sculptés de frises verticales de chutes de fruits. L'entablement est constitué de plusieurs registres de denticules et modillons. Le couronnement présente deux pots-à-feu de part et d'autre d'un cartouche en médaillon accoté de deux figures d'anges gainées et surmonté d'un bouquet émergeant de deux volutes.

États conservations oeuvre déposée
oeuvre composite
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Oeuvre en cours de restauration en 2013.

1952/02/01 : classé au titre objet.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1952/02/01

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez. 1697-1707. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 17.

    Visite du 4 mai 1697, visite "des derniers jours" de 1707.
  • Inventaire du 17 avril 1795 : "au cy devant St-Rosaire, il y manque son tableau, il y a un hotel [sic] à tombeau bois blanc".Inventaire de 1808-1809 : "l'autel du St-Rosaire il y a son ancien tableau". Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne : E DEP 039 091
  • Inventaires des biens des fabriques des paroisses de l'arrondissement de Castellane dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

    Inventaire de 1905, mention "au-dessus de l'autel [de la sainte Vierge] un tableau représentant (notamment) entre autres choses, la sainte Vierge tenant dans ses bras l'Enfant Jésus".
  • Petite chronique de Castellane 1775-1791. Document dactylographié, non publié, non paginé. Document réalisé à partir du manuscrit relié conservé aux archives municipales de Castellane (non coté) et aux archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence (série 3 E et notamment 3 E 43 /8). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 8 01 056

    Mention du prieur Antoine Sisteron (prieur entre 1619 et 1626) : "ce prieur fit faire la chapelle du Rosaire avec le retable [...]". Réparations à l'église pour les années 1780, 1784, 1785, 1787.
Documents figurés
  • Négatif noir et blanc ; gelatino-bromure.

    vue d'ensemble de l'autel et retable. Médiathèque de l'architecture et du patrimoine : MH0179714
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna