Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Martin

ensemble de l'autel de saint Elzéard et sainte Delphine : autel, gradins d'autel (2), tabernacle et retable

Dossier IM84002145 réalisé en 1968

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, retable
Titres saint Elzéard
sainte Delphine
Aire d'étude et canton Pertuis - Pertuis
Adresse Commune : Ansouis

Jean-Jacques Gloton situe cette œuvre entre le retable de l'abbaye Sainte-Roseline, dans le Var, exécuté en 1635, et les retables des autels de saint-Eloi, saint-Denis, saint-Nicolas et saint-Roch de l'église de Rognes, dans les Bouches-du-Rhône, datés du début des années 1650.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle, 3e quart 17e siècle

Autel-tombeau encastré dans un massif de maçonnerie sur lequel sont posés les gradins et le retable. Il est en bois recouvert d'une assiette de plâtre. Il est constitué de planches assemblées horizontalement, l'intérieur est creux. Au centre de la table d'autel, cavité rectangulaire fermée par une plaque de pierre. Les gradins sont encadrés par les piédestaux des colonnes du retable. Sur le premier gradin, trois tableaux peints sur bois, sur le deuxième gradin, tableaux rectangulaires peints en imitation de marbre sur fond bleu. Le premier gradin a fait l'objet d'une restauration, il est en bon état, alors que le second est en mauvais état, le bois est vermoulu et la polychromie usée. Le tabernacle est en bois recouvert d'une fine assiette de plâtre. Il est à ordonnance architecturale, entièrement doré. Il est en mauvais état. Le retable en bois est architecturé à un seul corps, composé d'une toile peinte encadrée de deux pilastres et deux colonnes torses à chapiteaux corinthiens, posés sur de hauts piédestaux et portant un entablement rectiligne à ressauts, surmonté d'un fronton brisé portant deux anges. Au centre du fronton, un cadre-tabernacle contenant une toile peinte et surmonté d'un fronton brisé et d'un pot à fleurs. Des restauration s ont été faites : le retable a été exhaussé et ne repose plus sur l'autel. Les piédestaux sont posés sur deux socles en maçonnerie récente. Le cadre-tabernacle a été entièrement refait. La peinture située dans le corps central du retable est une peinture à l'huile sur toile à grain fin et serré, en deux lés séparés par une couture horizontale, sur châssis ordinaire. La couche picturale avec quelques empâtements est recouverte d'un vernis brillant. Elle est en bon état, elle aurait été restaurée en 1966 selon des sources orales. La peinture située sur le cadre-tabernacle couronnant le retable est rectangulaire, sur toile à grain fin et serré, en un seul lé, sans châssis. C'est une peinture à l'huile, à couche picturale mince et lisse, vernie, en bon état. Les peintures qui ornent le premier gradin et les piédestaux de colonnes du retable sont peintes sur bois, 3 panneaux horizontaux sur le gradin et 2 panneaux verticaux sur les piédestaux. Chaque panneau est entouré d'un baguette moulurée clouée de fabrication récente. Les cinq panneaux ont été restaurés à Paris en 1964 selon une information orale locale. Il s'agit de peinture à l'huile à couche picturale mince et lisse et vernis mat.

Catégories menuiserie, peinture
Matériaux bois, peint, polychrome
bois, peint, doré, peint, polychrome
bois, peint, faux marbre, polychrome
bois, peint, doré
toile, peinture à l'huile
Précision dimensions

Dimension totale : h = 590 cm ; la = 240 cm. Dimensions autel : l = 200 cm ; h = 94 cm. Dimensions gradin 1 : h = 31 cm. Dimensions gradin 2 : h = 20 cm. Dimensions retable : h = 335 cm ; la = 224 cm. Dimensions tableau : h = 210 cm ; la = 165 cm. Dimensions tableau couronnement du retable : h = 56 cm ; la = 45 cm. Dimensions des peintures sur bois du gradin : h = 25 cm ; la = 53 cm. Dimensions des peintures sur bois des piédestaux : h = 40 cm ; la = 26 cm.

Précision représentations

Au centre du tombeau, un cartouche orné de palmes entoure un médaillon sur lequel est peint un lion rampant. Aux angles, des têtes d'anges en relief d'applique. Les peintures sur bois des gradin et piédestaux représentent les miracles de saint Elzéard et sainte Delphine. Sur la porte du tabernacle, décor sculpté dans la masse : gerbe d'épis de blé enlacée par des pampres. Le décor du retable est composé d'ornements végétaux, d'ornements d'architecture et d'ornements figuratifs : deux anges sculptés, assis sur les rampants du fronton. La peinture principale du retable représente saint Elzéard et sainte Delphine, la toile du cadre-tabernacle représente une crucifixion, sur un fond de paysage à peine lisible.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Adam Véronique - Fournel Brigitte