Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Dénominations verrière
Aire d'étude et canton Saint-Raphaël - Saint-Raphaël
Adresse Commune : Saint-Raphaël
Adresse : parvis Jean-XXIII
Emplacement dans l'édifice nef
bas-côtés
choeur

Les vitraux d'origine avaient été installés vers 1887. Dans l'abside, ils avaient été réalisés par l'atelier Champigneulles de Metz. La verrière axiale représentait déjà Notre-Dame de la Victoire et du Saint Rosaire. Ils avaient été très endommagés pendant la dernière guerre. Un premier devis estimatif pour leur réfection est établi en 1948 par le maître-verrier de Chartres, Gabriel Loire (1904-1996). Il concerne le chœur (3 personnages prévus dont Notre-Dame-de-la-Victoire, encadrés par 2 mosaïques), les 2 roses du transept, 2 verrières en mosaïques pour les chapelles latérales, 8 verrières en vitrerie d'art pour la coupole, 16 verrières "en losanges antiques mis en plomb" pour la haute nef. Celles des bas-côtés sont mentionnées comme étant en bon état. Ces vitraux doivent être pris en charge au titre de la reconstruction. Les vitraux de la nef sont mis en place en 1952, ceux du chœur et des rosaces à la fin de l'année 1954. Une nouvelle commande est passée en 1958 pour 3 autres vitraux : dans les 2 chapelles latérales (baies 5 et 6) et au-dessus de l'entrée principale (baie 17). Ils sont posés en août 1959. Il est également prévu de remplacer les 6 petits vitraux du transept mais très vite, en 1960, on envisage d'ouvrir des fenêtres à la place des petits jours cruciformes qui s'y trouvaient. La verrière du rosaire est réalisée cette année-là (elle en porte la date). Un premier devis pour le vitrail du transept nord date de mai 1967, un second de 1973. Les cartons sont faits en collaboration entre Gabriel Loire et son fils Jacques (né en 1932) mais il semblerait que c'est Jacques qui assure l'exécution. Il est mis en place en décembre 1974. Là aussi de grandes baies ont été ouvertes. Les vitraux des bas-côtés et de la haute nef datent de 1978 et sont également l’œuvre des ateliers Gabriel Loire.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1954
1959
1960
1974
1978
Lieu d'exécution Édifice ou site : Centre, 28, Chartres
Auteur(s) Auteur : Loire Gabriel,
Gabriel Loire (1904 - 1996)

Maître-verrier installé à Chartres. Auteur des verrières de la basilique de Saint-Raphaël entre 1948 et 1978.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier
Auteur : Loire Jacques,
Jacques Loire (1932 - )

Fils du maître-verrier de Chartres Gabriel Loire avec qui il travaille à partir des années 1960. Il a collaboré à la réalisation des verrières de la basilique de Saint-Raphaël.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

L'ensemble des verrières de l'église se répartit ainsi : baies 0 à 4 dans le chœur et baies 5 et 6 dans les deux chapelles latérales ; 8 baies dans le tambour de la coupole de la croisée du transept ; une verrière composée de 3 lancettes dans chacun des bras du transept (baies 7 et 8), surmontée d'une rose dans le registre supérieur (baies 101 et 102) ; baies 11 à 16 dans les bas-côtés ; baies 104 à 118 dans le registre supérieur de la nef ; une baie en demi-lune surmonte la porte principale (baie 17) et la porte d'entrée nord (baie 9) ; une rose (baie 119) perce le mur est derrière le buffet d'orgue. Les 8 baies de la coupole sont fermées par de la vitrerie incolore. Les roses et les verrières du chœur sont en vitrail coloré dans un réseau de plomb. Les autres sont en dalles de verre translucides colorées, éclatées et taillées au marteau, serties dans un treillis de ciment.

Catégories dalle de verre, vitrail
Structures lancette, en plein cintre circulaire demi-lune
Matériaux verre translucide, coloré
verre transparent, incolore
plomb, réseau
ciment, réseau
Précision dimensions

dimensions non prises.

Iconographies Vierge à l'Enfant
pain, poisson, symbole : Miracle du Christ
saint Joseph : allégorie, mariage, outil, grand voilier, mer, ange, attribut, anneau
rosaire, étoile de mer
grand voilier, bataille
Vie de la Vierge, La Croix, Mort de la Vierge, Assomption, Annonciation, Visitation, Nativité, sainte Famille, Vierge
Précision représentations

Les verrières du chœur représentent, au centre, la Vierge à l'Enfant figurant Notre-Dame-de-la-Victoire, et de part et d'autre les pains et les poissons, symboles des Miracles du Christ. La verrière du transept nord est dédiée à saint Joseph. Un grand voilier à trois mâts et à voiles rouges symbolisant l’Église porte ses attributs. La figuration se développe en continue sur les trois lancettes : à gauche, de haut en bas, l'ange apparu à Joseph, les anneaux de son mariage, ses attributs de charpentier et les pyramides d’Égypte ; sur la lancette centrale, le mât du voilier constitué par la croix triomphale de l’Église, le lys, attribut principal de saint Joseph ; à droite, les attributs de saint Joseph en tant qu'espoir des malades et patron des mourants, le cierge, les Saintes Huiles et le buis. La verrière du transept sud est dédiée aux mystères du rosaire. Elle présente la même composition sur les trois lancettes reliées par les grains d'un immense chapelet. En haut, à gauche, dans une zone lumineuse, le mystère joyeux ; au centre, la zone rouge du mystère douloureux ; à droite, en haut, la zone d'or du mystère glorieux. En bas à gauche, une caravelle figure l’Église et en haut à droite l'étoile de mer symbolise Marie. La composition est à base de bleu et de rouge semée des grains blancs, rouges et or du rosaire. La verrière en demi-lune au-dessus de l'entrée principale figure le vaisseau amiral de la bataille de Lépante, d'où la basilique tire son nom. Les verrières des bas-côtés sont à dominante bleu clair. Elles représentent des scènes de la vie de la Vierge. Ceux du registre supérieur de la nef, à dominante bleu foncé représentent quelques titres de la Vierge tirés des Litanies de Lorette.

Inscriptions & marques signature, sur l'oeuvre
date, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Signature, date, et inscription concernant le lieu d'exécution : Loire, 1960, Chartres (inscriptions grattées sur de la peinture noire au bas de la verrière du transept sud, baie 8).

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Dossier de l'église Notre-Dame-de-la-Victoire (Saint-Raphaël). 1883-1887. Archives paroissiales, Saint-Raphaël : non coté.

    Archives paroissiales, Saint-Raphaël : Non coté
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève