Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Dénominations chapiteau
Aire d'étude et canton Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : place Voltaire
Emplacement dans l'édifice encadrent les doubleaux des cinq travées de la nef
au niveau des écoinçons des chapelles latérales

Les chapiteaux datent de la reconstruction de la cathédrale dans la deuxième moitié du 12e siècle. Quatre sculpteurs au moins les ont réalisés. Parmi ceux-ci, un maître (chapiteau sud-est de la cinquième travée), dont s'est inspiré le sculpteur qui travailla dans les quatrième et cinquième travées. Un second artiste de qualité se révèle dans les trois premières travées, à l'exception du chapiteau nord-ouest de la première travée et du chapiteau nord-est de la troisième. L'ensemble a été couvert de polychromie en 1860 et 1861 (notice IM84001216). Huit des chapiteaux ont été restaurés en 1860, par le sculpteur Laffitte d'Avignon.

Période(s) Principale : 2e moitié 12e siècle
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu

Les chapiteaux sont divisés en deux parties séparées par une moulure plus ou moins haute : un gorgerin en tronc de pyramide renversée et une corbeille cubique ; ils n'ont pas de tailloir. La corbeille est divisée en deux registres, avec parfois un petit élément décoratif superposé, dans les angles. Ils sont tous sculptés en haut relief dans la masse.

Catégories sculpture
Matériaux calcaire, blanc, taillé, décor en haut relief, décor en demi relief, décor dans la masse
Précision dimensions

dimensions non prises

Iconographies tresse, perle
palmette, feuille d'acanthe, fleur
tête : homme, coiffe, raisin, ove
perle
Précision représentations

Une seule astragale est décorée, d'une tresse à deux brins incluant des perles (troisième travée, nord-ouest). La plupart des gorgerins sont sculptés de palmettes ou de feuilles d'acanthe légèrement stylisées, parfois disposées en volutes (deuxième travée, nord-ouest et sud-ouest). Deux comportent un masque à l'angle, empiétant sur l'astragale : un homme coiffé d'un turban (première travée, nord-est), un homme barbu (deuxième travée, sud-ouest). Le gorgerin du chapiteau sud-est de la cinquième travée est orné d'une rangée d'oves et de palmettes ; la moulure qui le sépare de la corbeille est en forme de chapelet d'olives. Le chapiteau nord-ouest de la quatrième travée présente le même décor. Deux autres moulures sont en forme de corde (troisième travée, sud-ouest et sud-est). Les corbeilles sont sculptées de feuilles d'acanthes, traitées de différentes façons, parfois surmontées de crosses et d'oves. Deux grosses fleurs aux pétales bombés et striés sont placées au sommet de la plupart des chapiteaux, dans les angles.

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Le chapiteau sud-est de la cinquième travée est en mauvais état. Quelques autres sont un peu éraflés. Huit chapiteaux ont été restaurés en 1860 par le sculpteur Laffitte d'Avignon, probablement les No 6, 8, 10, 14, 16, 17, 19.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1840
Précisions sur la protection

Immeubles par nature, classés en même temps que l'édifice en 1840.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Guild Rollie - Reynier Françoise