Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ensemble de 2 immeubles et une maison de villégiature (villa balnéaire)

Dossier IA06001534 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
villa balnéaire
Dénominations immeuble, maison
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Villefranche-sur-Mer
Lieu-dit : Malariba
Adresse : promenade des Marinières
Cadastre : 1980 AO 340

Deux immeubles et une villa sont construits sur la même parcelle, vers 1950, par un architecte inconnu

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur :

L'ensemble est composé de deux immeubles et d'une villa. L'immeuble, construit à l'ouest de la parcelle, est mitoyen du côté ouest. Son plan est régulier, avec quatre étages carrés. Il est couvert par un toit-terrasse en débord sur les façades est et nord. Les façades sont enduites. La façade sud a des travées régulières. Le rez-de-chaussée abrite un commerce, les étages, des appartements. Chaque appartement est éclairé du côté sud par trois baies vitrées qui ouvrent sur un balcon filant bordé d'un garde-corps en métal. L'extrémité est des balcons des trois premiers étages, hors-œuvre, est arrondie et fermée par une véranda. La façade est, en grande partie aveugle, est divisée par un conduit de cheminée extérieur parementé en moellon de calcaire. La façade nord et la distribution des appartements, ne sont pas connues. L'immeuble construit sur la partie est de la parcelle est constitué d'un corps principal symétrique composé d'un volume rectangulaire encadré par deux volumes arrondis et d'une aile rectangulaire en décrochement, du côté est. Il a trois étages carrés couverts par un toit-terrasse en débord dissimulé derrière un parapet. Les façades sont enduites. Le rez-de-chaussée abrite un restaurant, les étages, des appartements. Les appartements du premier étage sont éclairés au sud par des baies en plein cintre équipées de volets roulants. Une loggia arrondie constituée de baies en plein cintre est aménagée à l'extrémité est du rez-de-chaussée du corps principal. Le second étage est éclairé par des fenêtres rectangulaires, au centre, et par des loggias semi-circulaires formées de baies rectangulaires séparées par des piliers en béton, soulignées par des jardinières en ciment. Le troisième étage est éclairé par des fenêtres rectangulaires encadrées de portes-fenêtres qui ouvrent sur deux terrasses semi-circulaires bordées de garde-corps métalliques. La façade est, aveugle, est divisée par un conduit de cheminée hors-œuvre. Les façades nord et ouest, ainsi que la distribution des appartements, ne sont pas connues. La villa a un plan rectangulaire avec deux étages carrés. Elle est couverte par un toit-terrasse en débord. Le rez-de-chaussée, individualisé par un parement en moellons de calcaire, abrite un garage. Du côté sud, le premier étage est éclairé par une baie vitrée qui ouvre sur une terrasse semi-circulaire supportée par un pilier circulaire en béton, le second étage, par deux fenêtres rectangulaires jumelles. Les façades est et nord, ainsi que la distribution intérieure, ne sont pas connues.

Murs béton
calcaire
enduit
moellon
Toit ciment en couverture
Étages 4 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse
Escaliers escalier intérieur
Typologies plan-masse régulier, volumétrie régulière, élévation sans axe, caractère moderne
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Del Rosso Laurent