Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église succursale Saint-Pierre dite chapelle Saint-Pierre

Dossier IA04002437 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Historique

De 1734 à 1778, les habitants des Chauvets requièrent l'érection d'une église dans leur hameau. C'est chose faite en 1783, date à laquelle l'église Saint-Pierre, nouvellement construite, devient succursale de l'église paroissiale de Châteauneuf-les-Moustiers (commune rattachée à La Palud-sur-Verdon en 1974). Cette érection sera confirmée en l'an IV de la République et en 1820, sous réserve que les frais d'entretien de l'édifice incombent aux habitants du hameau.

Notons qu'un premier édifice dédié à Saint-Pierre, dépendant de l'abbaye de Montmajour au 11e siècle et dont il ne subsiste rien, était, d'après les sources, situé aux Chauvets.

Le 24 germinal an III, le bâtiment est affermé à Marc-Antoine Maynard, cultivateur de Châteauneuf pour une année, contre la somme de 5 livres.

En l'an XI, la toiture est réparée et le clocher, reconstruit pour 50 francs.

En 1872, l'archidiacre de Saint-Vincent menace, au nom de l'évêque, de priver la paroisse de Chauvet de cure en raison de l'état des bâtiments. Remaniements et réparations sont nécessaires à l'église et au presbytère. Ils auront lieu entre 1873 et 1883 et seront le fait des entrepreneurs Martin et Rouvier Joseph. Les plus notables concernent :

- l'ancienne sacristie qui vient agrandir le sanctuaire, une nouvelle est ménagée au rez-de-chaussée du presbytère

- la fenêtre de cette ancienne sacristie est agrandie et éclaire désormais directement l'autel

- la porte d'entrée est reconstruite en pierre de taille

- l'oculus de la façade sud est agrandi,

- la toiture et le clocher sont réparés,

- les élévations intérieures et extérieures sont recrépies,

- un plancher est posé dans la nouvelle sacristie et le sanctuaire,

- des travaux de menuiserie sont réalisés.

L'inventaire des biens de la fabrique de 1906 mentionne un incendie ayant endommagé le maître-autel (alors en plâtre) qui fut alors remplacé. Postérieur à 1893, cet incendie fut certainement de faible ampleur (les statues présentes à cette date ne furent pas endommagées hormis celle de saint Pierre légèrement noircie par endroits).

Description

La succursale Saint-Pierre est située dans le hameau des Chauvets, au nord du village de La Palud-sur-Verdon et à environ 1250 m d'altitude. Son chevet se trouve au nord. Elle est accolée, du côté est, à l'ancienne école et à l'ancien presbytère qui servent aujourd'hui de bâtiment communal annexe et du côté ouest, au cimetière clôturé.

Bâti en moellons calcaire, partiellement enduit de ciment, l'église possède une nef unique rectangulaire et une abside voûtées en berceau plein cintre. Son chevet est plat et abside et nef se séparent par deux marches ; le diamètre de l'abside est inférieur à la largeur de la nef.

Des traces d'humidité sont visibles à l'intérieur, sur les murs nord et sud.

Seulement deux portes et deux baies percent les élévations :

- la porte d'entrée située au sud et une porte désormais condamnée, ménagée dans le mur est du chevet

- un oculus non ouvrant au dessus de la porte d'entrée et une demi-croisée ouvrante à meneaux de bois dans le mur ouest du chevet (cette dernière éclaire ainsi directement l'autel).

La porte d'entrée voûtée plein cintre est dressée en pierre de taille. Une niche extérieure (fichée d'une plaque commémorative) et une boîte aux lettres publique sont également accueillies par le mur sud.

Un petit clocher-mur à une cloche surmonte l'édifice.

Un toit aux tuiles d'argiles creuses et à deux rangs de génoises couvre l'église ; un pavé (carreaux de terre cuite), largement abîmé et par endroits affaissé, revêt le sol.

Précision dénomination église succursale
Vocables Saint-Pierre
Appellations chapelle
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Riez
Adresse Commune : La Palud-sur-Verdon
Lieu-dit : Les Chauvets
Cadastre : 2014 52Z 100 Église, bâtiment communal et cimetière. ; 1835 A2 376 Église ; 1835 A2 375 Cimetière
Précisions anciennement commune de Châteauneuf-les-Moustiers

En 1783, l'église des Chauvets voit sa construction achevée : elle est dite "église succursale" de la paroisse de Châteauneuf-les-Moustiers.

Les remaniements et les réparations sont nombreux entre 1873 et 1883 : ils concernent notamment l'agrandissement de l'abside (avec déplacement de la sacristie), un aménagement des ouvertures existantes et des travaux de menuiserie et de recrépissage.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Dates 1778, daté par source
1873, daté par source
Auteur(s) Auteur : Rouvier Joseph,
Joseph Rouvier

Entrepreneur de maçonnerie, habitant la Palud-sur-Verdon (04), chargé des travaux de réparation et remaniement de l'église succursale Saint-Pierre des Chauvets, commune de La Palud-sur-Verdon, entre 1873 et 1883.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Martin,
Martin

Entrepreneur chargé des travaux de réparation et de modification de l'église succursale Saint-Pierre des Chauvets, commune de La Palud-sur-Verdon (04) entre 1873 et 1883.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Édifice en moellons calcaires, partiellement enduit de ciment.

De plan très simple, il possède une nef rectangulaire et une abside voûtées en berceau plein cintre. Situé au nord, son chevet est plat.

Murs calcaire moellon
calcaire pierre de taille
ciment enduit partiel
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Érection d'une succursale aux Chauvets, 1735-1772. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E dépôt 52/1.

  • Délibérations du Conseil municipal de la commune Châteauneuf-les-Moustiers, 1790-1884. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : E dépôt 52/6.

    An IV, an XI, 1820
  • Baux des domaines nationaux des communes des cantons de Digne (1792-an III). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 58.

    Adjudication à titre de ferme du bâtiment national appelé Saint-Pierre, aux Chauvets (24 germinal an III)
  • Travaux communaux. Commune de Châteauneuf-les-Moustiers : édifices religieux, presbytère, 1873-1886. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 118.

    Devis estimatif et procès verbal de réception des travaux, 1873-1883
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique de Chauvet (Châteauneuf-les-Moustiers), 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 66.

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Châteauneuf-lès-Moustiers. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 51 1 à 105 Fi 51 17.

    105 Fi 51 3
Bibliographie
  • CRU, Jacques. Châteauneuf-les-Moustiers, un village des gorges du Verdon, rive droite. Collab. Jean-Claude Poteur. - La Palud-sur-Verdon : La Maison des Gorges, 2011, 239 p. : ill.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Bonan Aurélie