Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Sainte-Anne

Dossier IA04001290 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Sainte-Anne
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
Adresse Commune : Vergons
Lieu-dit : l' Iscle
Cadastre : 1830 A6 1433, 1434 ; 1989 A6 707, 790

Dès 1846, il est question de construire une nouvelle église à l'Iscle. Une lettre du ministère de l'Instruction publique et des cultes de 1850 approuve l'idée d'allouer une subvention pour les travaux mais demande que le projet soit entièrement réécrit. En 1851, conformément à la demande, un nouveau projet est établi par l'ingénieur Rougier. Mais le budget de la fabrique pour 1881 fait apparaître que ce n'est qu'en 1880 que la construction débute. Les comptes de la fabrique font notamment apparaître les dépenses engagées pour la sacristie qui se construit. Une délibération du conseil municipal de 1902 décide de la construction d'un clocher.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Rougier,
Rougier

Capitaine du Génie, auteur du projet du fort de la Revère à Eze en 1878.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur, attribution par source

L'église dont l'orientation est inversée, est située dans le hameau. Sa façade nord est mitoyenne avec une maison d'habitation. Il s'agit d'un édifice au plan allongé, à nef unique s'achevant par une abside semi-circulaire. La sacristie forme une avancée du côté sud, ainsi qu'un appentis abritant un lavoir. Les façades de l'édifice sont entièrement recouvertes d'un enduit teinté, ne laissant apparaître qu'un chaînage d'angle en pierre de taille. L'église est couverte d'un toit à longs pans sur la nef, croupe ronde sur l'abside et d'un appentis au-dessus du lavoir, couverts de tuiles creuses mécaniques avec deux rangées de génoises au niveau de la retombée. A l'intérieur, la nef présente trois travées séparées par des arcs doubleaux en arc plein-cintre retombant sur des pilastres. Elle est voûtée d'arêtes, tandis que la voûte du choeur, surélevé de deux degrés par rapport à la nef, est en cul-de-four. Trois degrés permettent l'accès à la sacristie. L'édifice est éclairé par trois baies en arc plein-cintre : une dans le choeur, une dans la troisème travée du côté sud et la troisième sur le pignon oriental, au-dessus de la porte d'entrée également en arc plein-cintre. La sacristie dispose d'une fenêtre rectangulaire. Le sol de la nef est en carreaux de terre cuite, celui du choeur est en béton.

Murs enduit
Toit tuile creuse mécanique
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe ronde
Statut de la propriété propriété de la commune, []

Annexes

  • Archives concernant la construction d'une nouvelle église paroissiale à L'Iscle de Vergons

    Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence : 1 O 514.

    - Approbation du devis dressé pour la construction d'une nouvelle église et d'un nouveau presbytère. Le conseil municipal approuve le devis dressé pour la construction d'une nouvelle église et d'un nouveau presbytère et vote une participation aux frais de construction. 12/05/1846.

    - Budget de la Fabrique de l'église pour 1848. Budget de la Fabrique de l'église pour 1848. Le presbytère en ruine a été vendu en 1846, la somme obtenue, 675 francs, doit servir au projet de reconstruction. Presque tous les meubles et ornements sont hors d'état. 11/04/1847.

    - Demande au préfet d'une aide financière pour la construction d'une église et d'un presbytère à l'Iscle. Demande du sous-préfet au préfet d'une aide financière pour la construction d'une église et d'un presbytère à l'Iscle afin de remplacer les anciens, devenus inutilisables. 29/07/1847.

    - Subvention pour les travaux de la nouvelle église. Lettre du ministère de l'Instruction publique et des Cultes au préfet : le ministre est disposé à allouer une subvention pour les travaux, mais on demande la rédaction d'un projet entièrement nouveau. 10/07/1850.

    - Nouveau projet établi pour l'église. Lettre du sous-préfet au préfet : un nouveau projet, conformément à la demande du ministère des Cultes, a été établi par l'ingénieur Rougier. Le devis est de 11340 francs. Le sous-préfet demande une aide de l'Etat. 27/06/1851.

    - Secours à la commune pour l'exécution des travaux. Avis du préfet : après considération du projet de l'ingénieur Rougier, du devis, des efforts des habitants et de l'aide de l'Etat, le préfet juge qu'il faut accorder un secours de 5000 francs au moins à la commune pour l'exécution des travaux. 18/08/1851.

    - Délibération du conseil municipal pour financer les travaux. Extrait du registre de délibération du conseil municipal de Vergons : la somme de 2433 francs sera prise sur les fonds faits ou à faire à la commune pour financer en totalité les travaux de construction. 13/11/1853.

    - Budget de la fabrique pour 1881 faisant apparaître les sommes engagées pour la construction de l'église. Budget de la fabrique pour 1881 faisant apparaître les sommes engagées pour la construction de l'église et du presbytère : la subvention de la commune est de 200 francs et 600 francs proviennent de dons ; on a dépensé 600 francs pour crépir l'intérieur de l'église et placer des bancs, et 400 francs pour faire une crédence et des placards dans la sacristie. 01/03/1880.

    - Comptes de la fabrique pour l'année 1880 faisant apparaître les dépenses engagées pour la sacristie. Comptes de la fabrique pour l'année 1880 faisant apparaître les dépenses engagées pour la sacristie "qui se construit" : 800 francs figuraient au budget, 600 ont été effectivement payés. 04/04/1880.

    - Délibération du conseil municipal pour construction d’un clocher à l’église d’Iscle. 00/00/1902.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez. 1697-1707. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 17.

    24/05/1697 : la chapelle est citée par Monseigneur Jean Soanen. Elle est "sous le nom de Sainte Anne pour la dévotion et la commodité des habitants qui en ont assez de soin".
  • Documents concernant la constuction d'une nouvelle église paroissiale à l'Iscle de Vergons. 1846-1902. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 0 514.

    Voir détail en annexe.
  • Inventaires des biens des fabriques des paroisses de l'arrondissement de Castellane dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

    Inventaire des meubles et objets affectés au culte dans l'église de l'Iscle au 7 mai 1905. Fabrique paroissiale de l'Iscle, section de Vergons, 13/03/1906.
  • Dossier relatif à l'agrandissement du cimetière du hameau de l'Iscle à Vergons, 1932-1934. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 514.

Bibliographie
  • COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean, 1986, 559 p. : ill.

    p. 380 : l'église paroissiale de l'Iscle-de-Vergons est datée de 1855
  • GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions du Cabri, 1997. 207 p. : ill.

    p. 68
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Papin-Drastik Ivonne - Laurent Alexeï