Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Saint-Martin

Dossier IA04000139 réalisé en 2008
Vocables Saint-Martin
Parties constituantes non étudiées presbytère
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Saint-André-les-Alpes
Adresse Commune : Allons
Cadastre : 1838 G2 70 ; 1982 G2 429

L'église Saint-Martin date probablement de l'époque moderne. Le clocher qui n'apparaît pas sur le plan cadastral de 1838 aurait été construit en 1862 (comme l'indique le chronogramme inscrit sur son élévation ouest). Seules des mentions de travaux de réfection sont signalées en 1885, en 1897 (concernant l'achèvement du parquetage et le creusement d'un fossé autour de l'église) et en 1912 (concernant la réparation de la toiture du clocher recouvert de tôle galvanisée). L'enduit et la couverture ont été refaits au cours des dernières années. D'après une carte postale datant probablement du début du 20e siècle, l'intérieur de l'église était orné d'un décor peint présent sur les arcs doubleaux, l'arc triomphal et le choeur. Les archives communales indiquent que le presbytère a été réparé et surélevé en 1890 par Auguste Roustan, entrepreneur à Barrême, sur plans et devis de M. Fournier, architecte, dressés en 1886. Aujourd'hui, l'édifice a été très transformé.

Période(s) Principale : Temps modernes , (?)
Secondaire : 19e siècle
Dates 1862, porte la date
Auteur(s) Auteur : Roustan Auguste, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Fournier, architecte, attribution par source

Construite au centre du village, l'église épouse la dénivellation du terrain. L'édifice orienté de plan allongé est mitoyen avec le presbytère (situé à l'est). L'église se compose d'une nef et d'une abside plus étroite à plan carré. Une sacristie occupe l'angle sud-est et un clocher est placé entre la sacristie et le mur sud de l'église. La nef est rythmée par trois travées couvertes d'une voûte en berceau plein-cintre séparées par deux arcs doubleaux. L'abside est voûtée d'arêtes. L'église présente un toit à longs pans en tôle ondulée souligné par deux rangs de génoise maçonnée. La façade en pignon, à l'ouest, se compose d'une porte surmontée d'un oculus. L'entrée principale est située sur l'élévation sud. L'encadrement de la porte en arc plein-cintre est façonné en pierres de taille calcaires. Le clocher est interrompu par un cordon mouluré qui délimite la chambre des cloches où sont percées quatre baies en plein cintre (deux baies, tournées respectivement vers l'est et le nord, sont aveugles). Le clocher est couvert d'un toit en pavillon surmonté d'un petit toit conique sommé d'une croix en fer forgé (couvertures en zinc). Une horloge occupe la face sud du toit en pavillon. A l'intérieur de l'église, l'éclairage est assuré par un oculus percé dans le mur ouest, trois baies en plein cintre au sud de la nef et deux baies en arc brisé situées respectivement dans les murs nord et sud de l'abside. Une tribune en bois aménagée au fond de l'église est accessible par une porte communiquant directement avec la rue. Les murs et les voûtes sont couverts aujourd'hui d'un enduit peint en blanc. Les pilastres qui reçoivent les arcs doubleaux sont traités en moellons calcaires apparents. L'arc triomphal est en pierres de taille calcaires apparentes. Le sol est pavé de carreaux noirs et blancs posés en damier. Le presbytère se situe dans le prolongement de l'église paroissiale.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit tôle ondulée, zinc en couverture
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
Techniques vitrail
Représentations médaillon ornement géométrique ornement végétal fleur feuille saint ornement architectural
Précision représentations

Trois vitraux ornent les fenêtres des trois travées du mur sud de la nef. La plus à l'ouest comporte des ornements géométriques et végétaux (médaillons, fleurs et feuilles stylisées). Le deuxième vitrail représente saint Martin dans un cadre architecturé avec des ornements végétaux. Le troisième présente le Sacré Coeur de Jésus dans un décor similaire.

Statut de la propriété propriété de la commune, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez. 1697-1707. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 17.

    1697/05/26. Inventaire des objets mobiliers. Destruction et reconstruction du presbytère.
  • Certificat du maire d'Allons attestant que les travaux de réfection de l'église paroissiale, pour lesquels la commune a reçu une subvention, sont en cours d'exécution, 11 février 1885. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 7

  • Devis et détail estimatif du projet de réparation et d'exhaussement du presbytère d'Allons, dressé par l'architecte M. Fournier, 20 mars 1886. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 7

    Le rez-de-chaussée existant sera abandonné car trop humide et remplacé par un étage supérieur. Le projet comprend l'exhaussement sur 3 m de haut de tous les murs existants ; l'enlèvement et la remise en place de la toiture actuelle ; la construction du plancher des nouveaux combles ; le parquetage en moellons de Salerne du plancher du 2e étage, la construction de 16 marches d'escaliers pour accéder aux combles ; le blanchissage à la chaux de la cage d'escalier ; la démolition des cloisons du 1er étage et leur reconstruction aux endroits nécessaires ; le recrépissage au mortier et le reblanchissage à la chaux des façades extérieures. Le bâtiment comprendra donc le rez-de-chaussée intact et deux étages de chacun 3 pièces. Les murs seront en maçonnerie de chaux et de sable, le plancher reposera sur des chevrons en pin et des poutres en sapin, les cloisons seront en briques, les menuiseries (portes et fenêtres) seront en noyer
  • Procès-verbal d'adjudication des travaux d'exhaussement et de réparation du presbytère d'Allons, 29 janvier 1888. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 7

    M. Roustan Auguste, entrepreneur à Barrême, est déclaré adjudicataire des travaux
  • Procès-verbal de réception définitive des travaux d'exhaussement et de réparation du presbytère d'Allons, dressé par l'architecte M. Fournier, 6 février 1890. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 7

    La commune avait demandé à conserver le rez-de-chaussée du bâtiment, ce dernier a donc été assaini et il comprend les pièces prévues au 1er étage, tandis que le 1er étage comprend les pièces prévues au 2e étage
  • Courrier du maire d'Allons au préfet des Basses-Alpes attestant de l'achèvement des travaux de réparation de l'église paroissiale, 10 septembre 1897. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 7

    Ces travaux concernaient le parquetage de l'édifice et le creusement d'un fossé assurant l'écoulement des eaux autour de cet édifice, pour le rendre moins humide
  • Inventaire des objets affectés au culte dans l'église de Allons, 1905. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

  • Direction générale des domaines. Inventaire des biens dépendants de la fabrique paroissiale d'Allons dressé en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

    Le 9 mars 1906, Melle, percepteur de St André, procède à l'inventaire descriptif et estimatif des biens de toute nature détenus par la fabrique paroissiale d'Allons
  • Délibération du conseil municipal d'Allons votant un crédit à affecter à la réparation de la toiture du clocher de l'église paroissiale, 17 mars 1912. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 7

    La toiture en ruine, "cause de délabrement pour l'horloge qu'elle abrite,"sera remplacée par une autre en planches de mélèze recouverte de tôle galvanisée. Les travaux comprennent aussi la repeinture du cadran de l'horloge
Bibliographie
  • GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions du Cabri, 1997. 207 p. : ill.

    p. 169
  • FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des Basses-Alpes. Digne : Vial, 1861, 744 p.

    p. 482-483
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna - Boscal de Reals Aude