Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Laurent-la-Neuve

Dossier IA84000965 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Laurent-la-Neuve
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Vaucluse
Adresse Commune : Entrechaux
Cadastre : 2016 D 246

L’église paroissiale Saint-Laurent-la-Neuve fut construite de 1854 à 1863, à l’initiative du curé Dumont. Il s'agissait d'éviter aux paroissiens la peine de monter à la vieille église romane contiguë au château, placée sous le même vocable. De style « néo-roman », elle fut bâtie, pour partie, avec les pierres de taille provenant de l’ancien château. L'église Saint-Laurent-la-Neuve a été consacrée en 1864 par Monseigneur Dubreil, évêque d'Avignon.

L'état de conservation général de l'église n'est pas excellent. Les enduits sont dégradés. Les algues ont colonisé les soubassements. Des remontées capillaires sont largement étendues, aggravées par le sol étanche goudronné à l’est. Une large fissure court au niveau d’une baie sur la façade Sud-Ouest.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1863, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Dumont,
Dumont

Curé de la paroisse d'Entrechaux dans le 3e quart du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

L'église paroissiale Saint-Laurent-la Neuve (ou la-Nouvelle) se trouve dans la partie basse du village, érigée au centre d'une grande place.

Ce vaste édifice comprend une nef de trois travées voûtée d’arêtes et deux bas-côtés couverts d'une voûte en berceau transversal. Les bas-côtés sont prolongés par deux absidioles et la nef par un choeur pentagonal, voûté d'ogives, à une travée donnant accès au nord-est au clocher et au sud-est à la sacristie. La nef est éclairée par deux baies en plein cintre côté est et côté ouest ainsi que par deux autres baies de part et d'autre de la porte principale, façade nord, porte par ailleurs surmontée d'une grande rosace ; la lumière entre dans le choeur par deux baies en plein cintre. Deux accès secondaires sont prévus sur la façade ouest : dans la première travée de la nef et dans la sacristie. L'ensemble est couvert d'un toit à long pans avec tuiles creuses.

Le clocher est placé dans l'axe, dans-oeuvre au niveau rez-de-chaussée, seul le clocheton dépasse de la toiture. Il est constitué de quatre baies cintrées ouvertes et coiffé d’une flèche pyramidale à base carrée en pierre et brique.

La façade principale comprend trois travées dont un avant-corps central. Le portail est structuré par deux pilastres avec chapiteaux soutenant une archivolte en plein cintre constitué de trois rouleaux. Les chaînes d’angle alternent pierres et briques. Les parements sont enduits en intégralité.

Murs brique enduit
pierre moellon
Toit tuile creuse
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
voûte d'arêtes
voûte en berceau
Couvertures
Escaliers
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Direction générale des domaines. Inventaire des biens des fabriques et des menses du diocèse d'Orange dressé en vertu de l'art. 3 de la loi du 9 décembre 1905. Biens possédés ou en jouissance de la mense et de la fabrique d'Entrechaux, février-novembre 1906. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 9 V 7.

Bibliographie
  • COMTE Emile. La Commune d'Entrechaux (Vaucluse) : étude géographique, économique, géologique et historique de la préhistorique au début de l'époque contemporaine. Vaison-la-Romaine : Imprimerie Meffre, 1955, 224 p.

  • COMTE Emile. Entrechaux (Vaucluse), petite commune au passé prestigieux. Vaison-la-Romaine : Imprimerie Meffre, 1964, 48 p.

(c) Département de Vaucluse ; (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Chastel Sandra