Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Saint-Jérôme, Presbytère

Dossier IA84000151 réalisé en 1970

Fiche

DESCRIPTION

Situation et composition d'ensemble

A. Situation

L'église est située dans un terrain assez plat, au sud-est du village. Elle est entourée de jardins au sud-est, bordée par une impasse à l'ouest. Les maisons environnantes ont des hauteurs semblables.

B. Composition d'ensemble

L'édifice est orienté au sud. Il est flanqué de l'ancienne cure du côté est ; la sacristie est accolée à l'abside ; les autres côtés sont dégagés ; à l'ouest, l'édifice est bordé par une impasse ; au nord, la façade est commune avec celle de la cure, dont la toiture couvre une partie de la nef, avec décalage du faîtage vers l'est.

Face nord et chevet.Face nord et chevet.

Matériaux et leur mise en œuvre

Le gros-œuvre est un blocage de moellons de natures diverses, couvert d'un enduit blanchâtre. Les baies sont appareillées en molasse coquillière jaune, ainsi que les chaînes d'angle.

Parti général, plan, coupes et élévations intérieures

A. Parti général

Édifice à nef unique et abside séparées par un arc triomphal.

B. Plan

Rectangulaire avec chœur semi-circulaire ; la cure dont l'entrée est à l'est, de plan rectangulaire, semble faire corps avec l'édifice : le mur qui la sépare de la nef est plus mince que les autres ; aucun collage n'a été décelé entre ces deux parties.

La voûte, entièrement enduite, est sans doute en blocage. Le cul-de-four de l'abside doit sa forme un peu aplatie, semble-t-il, à l'affaissement de l'arc triomphal.

Le chœur liturgique, qui correspond au chœur architectural est surélevé de deux marches ; un degré carré de trois marches entoure le maître-autel de marbre (fin XIXe siècle) ; une chaire a été placée contre le pilier est de l'arc triomphal ; deux autels sont appuyés aux murs est et ouest de la nef ; le confessionnal est placé dans une niche (côté ouest).

Aucun collage n'a été décelé, à l'exception de celui de la sacristie qui masque une partie de l'abside.

C. Coupes et élévations intérieures

Aucun contrebutement n'a été prévu, à l'exception des deux contreforts placés de part et d'autre de l'arc triomphal. La poussée du berceau a entraîné l'utilisation de trois tirants de fer placés à sa naissance.

Le massif du clocher s'appuie en partie sur la voûte de la nef.

La nef est éclairée par une fenêtre au nord et une fenêtre sur le côté est. L'arc triomphal retombe sur deux impostes faisant retour sur les côtés des piliers. Deux fenêtres éclairent l'abside ; leur ébrasement est en plein-cintre (la fenêtre du côté ouest est murée). Au centre de l'abside une niche percée d'un fenestron ; c'est peut-être une troisième fenêtre qui a été transformée ; elle surmonte un placard creusé dans l'épaisseur du mur.

Élévations extérieures

- Façade antérieure nord

Au centre , la porte d'entrée dont le décor architecturé comprend un fronton brisé au milieu duquel est creusée une niche en pain cintre. Au-dessus, fenêtre en plein cintre. Au sommet, masse rectangulaire du clocher. Porte d'entrée.Porte d'entrée.

- Face latérale ouest

Aveugle

- Face latérale est

La partie dégagée est percée d'une fenêtre étroite, dont le linteau est entaillé en arc brisé, au fond d'un ébrasement droit, dans l'angle formé par le mur sud de la cure.

- Face postérieure

Elle comprend l'abside, avec la sacristie en appentis, le pignon peu dégagé de l'arc triomphal et le pignon légèrement décalé vers l'est du mur sud de la cure qui prend appui en partie sur le voûtement de la nef.

Combles et couvertures

Toiture à deux versants, dont une partie, commune à la nef et à la cure, abrite un grenier en partie situé sur la nef.

L'ensemble est couvert de tuiles creuses. Le comble n'a pas été visité.

Distribution intérieure

- Nef

Sol de mallons (22 x 22 cm).

Murs enduits (fond jaune et figuration d'un appareil en traits gris). Le mur ouest est percé du nord au sud d'une niche pour les fonts baptismaux, d'une niche contenant un confessionnal, et d'une niche au-dessus de l'autel de la Vierge. Vue d'ouest en est.Vue d'ouest en est.

Voûte : enduit blanc.

- Abside

Sol de mallons (13,5 x 13,5 cm) vernissés rouge et noir, en losange. Marches en pierre jaune.

Degré d'autel en marbre bleu et blanc. Murs et voûte enduits.

- Sacristie

Murs est et sud percés de quatre niches ; le mur est porte un lavabo au centre.

Sol : mallons (14 x 14 cm). Murs enduits. Plafond de plâtre.

NOTE DE SYNTHESE

Edifice assez médiocre mais ne présentant pas de traces de reprises importantes notamment entre la nef et la cure, ce qui indiquerait une même campagne pour les deux édifices.

Vocables Saint-Jérôme
Dénominations église paroissiale, presbytère
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : Peypin-d'Aigues
Cadastre : 1972 AC 137 ; 1831 C 99

Construite de 1626 à 1633 pour remplacer l'ancienne église trop éloignée du village, par les maçons Antoine et Louis Bonnefille, Pierre Chauvet, François Boyer et Balthasar Achard ; presbytère ajouté en 1639 ; sacristie bâtie en 1863 ; en 1930, destruction partielle du clocher et remplacement de la chambre des cloches par un campanile en fer.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Dates 1626, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bonnefille Antoine, maçon, attribution par source
Auteur : Bonnefille Louis, maçon, attribution par source
Auteur : Chauvet Pierre, maçon, attribution par source
Auteur : Boyer François, maçon, attribution par source
Auteur : Achard Balthasar, maçon, attribution par source

Eglise à nef unique voûtée en berceau continu et prolongée au sud par une abside en cul-de-four et par une sacristie plafonnée ; presbytère à un étage carré adossé au mur latéral est ; élévation antérieure au nord percée d'une porte en plein-cintre couronnée d'un fronton brisé et d'une niche ; au dessus, base d'une tour clocher surmontée d'un campanile en fer

Murs molasse
fer
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau, 1 étage carré
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Sauze Elisabeth - Vincent Jean