Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Gervais-et-Saint-Protais dite église haute

Dossier IA84000953 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Gervais-et-Saint-Protais
Appellations Eglise haute
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Vaucluse
Adresse Commune : Bonnieux
Lieu-dit : Adresse : rue des Castelas
Cadastre : 1829 K 304 ; 2016 K 289

L'église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, dite église haute ou vieille église de Bonnieux, a été érigée au début du 12e siècle comme en atteste le cartulaire des évêques d'Apt. De cet édifice primitif, il ne subsiste que les trois premières travées de la nef. L'église a été agrandie vers l'est au 15e siècle : deux travées ainsi que le choeur actuel sont alors ajoutés. Au 17e siècle, deux nouvelles chapelles sont construites du côté septentrional de la nef. En 1865, la statue de la Vierge, en pierre, est placée au sommet du clocher. Au milieu du 19e siècle, la communauté paroissiale décide la construction d'une nouvelle église à Bonnieux, dans la partie basse du village. Après la consécration de ce nouvel édifice, la paroisse est transférée à l'église Saint-Sauveur. L'église haute, peu utilisée, est alors laissée dans un état d'abandon relatif.

Période(s) Principale : 12e siècle , daté par source
Secondaire : 15e siècle

L'église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, dite église haute ou église vieille, est située sur le point le plus haut du village qu'elle domine. Elle était ainsi à proximité du château, d’un oratoire à la Vierge et de l’ancien cimetière, aujourd’hui jardin public.

Ce vaste édifice est composé d'une nef de cinq travées. Les trois premières travées occidentales, en berceau brisé, sont celles qui subsistent de l'édifice roman initial. Elles sont érigées en pierre de taille. Les deux travées orientales, sur croisées d'ogives sont plus récentes et ouvrent sur un chœur pentagonal voûté d'ogives. La nef qui allonge la nef romane ouvre par de hautes arcades sur six chapelles latérales qui communiquent entre elles. Au sud, une septième chapelle fait face, du côté nord, à la tour-clocher. La sacristie est située dans le prolongement du chœur ; on y accède par une porte pratiquée dans le mur oriental. La nef est éclairée par une baie en plein cintre située au-dessus de la porte principale et par deux autres baies en plein cintre situées dans le chœur. Chaque chapelle latérale reçoit la lumière d'une étroite baie en plein cintre. L'accès à la nef se fait par deux portes, l'une située à l'extrémité de la nef, à l'ouest, l'autre dans le mur méridional.

Le clocher se situe au niveau de la troisième travée. Il est constitué de quatre baies ouvertes cintrées et coiffé d'une flèche pyramidale à base carrée, elle-même surmontée d'une statue de la Vierge.

Murs pierre
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1980

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Bonnieux / Dessin à l'encre par M. Traynard. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 3 P 2-020/28.

Bibliographie
  • NOEL, Bernard. Dictionnaire des églises de France. tome II, Centre et Sud-Est, Paris : Robert Laffont, 1966.

  • BAILLY, Robert. Dictionnaire des communes de Vaucluse. Avignon : A. Barthélémy, 1961, 2e éd., 1986. 475 p.

  • BARRUOL, Guy. Provence romane. La Pierre-qui-vire (Yonne) : Impr. des Ateliers de la Pierre-qui-Vire et des Ateliers de l'Abbaye Sainte-Marie, 1977.

  • CODOU-JOUVE Martine, CODOU Yann, FIXOT Michel. "L'église paroissiale de Bonnieux". dans Congrès archéologique de France. 143e session. "Le Pays d'Aix". Paris : Société française d'archéologie : Musée des Monuments Français, 1988.

    p.146-153
(c) Département de Vaucluse ; (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Chastel Sandra