Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Notre-Dame dite chapelle Notre-Dame-de-Verdelaye

Dossier IA00128124 réalisé en 1993

Fiche

Vocables Notre-Dame
Appellations chapelle Notre-Dame-de-Verdelaye
Dénominations église paroissiale, chapelle
Aire d'étude et canton Coursegoules
Adresse Commune : Gréolières
Lieu-dit : Notre-Dame-de-Vie
Cadastre : 1841 F 117 ; 1985 F 169, 814

L'église est mentionnée à partir de 1047 ; elle est alors confiée à l'abbaye Saint-Victor-de-Marseille qui en reste propriétaire jusqu'à la Révolution ; mais le mode de construction de la partie occidentale, aujourd'hui à ciel ouvert, suggère une date d'érection qui pourrait se situer dans le haut moyen âge ; le type de mention (église de villa) indique qu'il s'agit d'un élément du 1er réseau paroissial ; elle perd ce rôle lors de la construction de la nouvelle église de Gréolières, au 12e siècle ; elle est transformée peu après, vraisemblablement au 13e siècle ; elle est probablement ruinée durant la 2e moitié du 14e siècle ; à la fin du 16e siècle ou au début du 17e siècle, on abandonne la partie occidentale et l'on restaure la partie orientale en la fermant d'une nouvelle façade au niveau d'un arc doubleau ; une visite pastorale de 1664 la mentionne en effet comme en partie démolie et une autre, en 1705, nous apprend que l'avant chapelle est découverte ; elle est mentionnée comme ruine dans le cadastre de 1841 ; la moitié de l'abside s'est effondrée en 1979 ; l'édifice est dénommé à tort chapelle Saint-Barnabé sur la carte IGN Roquestéron 6 de 1933.

Période(s) Principale : Haut Moyen Age , (?)
Principale : 13e siècle
Principale : 16e siècle, 17e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Une chapelle en ruine, dont la nef est couverte d'un berceau plein-cintre, est précédée à l'ouest d'une partie à ciel ouvert ; celle-ci est construite en assises régulières de petits moellons chaînées, extérieurement et intérieurement, de tuf ; l'essentiel de la chapelle est construit en moyen appareil ; sa façade est en blocage

Murs calcaire
tuf
enduit partiel
moyen appareil
moellon
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
croupe ronde
Typologies église du 1er réseau paroissial
États conservations mauvais état
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général ; (c) Conseil général des Alpes-Maritimes - Poteur Jean-Claude