Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert

Dossier IA04002436 inclus dans village de La Palud-sur-Verdon réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Historique détaillé

Les premières mentions de l'église de La Palud sous le vocable Sainte-Marie apparaissent dans deux bulles pontificales de 1114 et 1227 : il s'agit de confirmer sa dépendance au chapitre cathédral et donc au diocèse de Riez. Elle est ainsi soustraite à la possession domaniale de la famille des Moustiers, certainement à l'occasion de l'accession à la prévôté de la cathédrale par Guillaume de Moustiers.

Mentionnée également dans les pouillés de 1274 et 1351, l'église, actuellement sous le vocable Notre-Dame-de-Vauvert, présente des caractéristiques qu'elle a principalement acquises aux 11e, 17e et surtout 19e siècle.

Le clocher de l'église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert s'apparente à celui de l'église voisine Notre-Dame-de-l'Assomption à Moustiers-Sainte-Marie : tous deux témoignent du premier art roman du 11e siècle avec un petit appareil cubique et des bandes lombardes retombant sur des pilastres. Le clocher de la Palud paraît avoir été remanié dès le 12e siècle (couronnement repris en tuf). Il est pourvu d'un campanile au 19e siècle et, plus récemment, sa toiture a été refaite en 1983.

Au travers le questionnaire sur l'état des paroisses du milieu du 19e siècle, le curé de la Palud rapporte que, lors des guerres de religion, l'église paroissiale du village fut "renversée" par les protestants voisins de Rougon (hormis le clocher) et donc reconstruite au terme des affrontements. Asseyant ce propos, une visite pastorale de 1580 relate l'absolue nécessité de réparer le toit "affin que ne pleuve dedans".

L'actuelle sacristie, ancienne chapelle seigneuriale dont la clef de voûte porte les armoiries des Demandolx, daterait également du 17e siècle. En effet, le testament d'Elzéar Demandolx, rapporté par son descendant, le marquis Henri de Demandolx (au 19e siècle), mentionne en 1635 que la chapelle fondée par son père, Jean II Demandolx, n'est pas achevée.

Le 24 germinal an III, l'église paroissiale et un "autre bâtiment appelé Notre-Dame" (peut-être à l'entrée ouest du village, à l'emplacement de l'actuelle école) sont affermés à Denis Barthélémy Turrel, chirurgien de La Palud, pour une année et contre la somme de 5 livres.

Au cours du 19e siècle, le mauvais puis très mauvais état de l'église est maintes fois signalé.

Après deux mises en adjudication de travaux de réparation non abouties, l'église menaçait de s'écrouler ; ses murs "ruinés" avaient déjà causé la "chute de la voûte de la petite nef de saint Sébastien". L'édifice est donc en partie démoli ; subsistent toutefois le clocher, la chapelle seigneuriale et l'ancienne sacristie. Les travaux de reconstruction ont lieu entre 1867 et 1870 et sont l’œuvre de l'architecte Chaix et des maçons Joseph et Charles Trotobas. Ils ont donné à l'église ses caractéristiques générales actuelles. Le désir de renouer avec l'art roman est à l'origine de la suppression en façade de "trois niches formant pinacles".

Une réfection du toit (par le maçon Jean Marcel Bascio) et de la voûte de l'église (par le maçon Clément Barratta, sous la maîtrise d’œuvre de l'architecte Roger Carré) a lieu en 1966. Elle aboutit notamment à la démolition de l'arc doubleau situé entre l'abside et la nef ; le mur de béton séparant ces deux entités et l'installation des tirants sont postérieurs et datent du début des années 1970.

Daterait également des années 70 et de l'agrandissement du cimetière, la démolition de l'ancienne sacristie, petit édifice accolé au mur nord, dont on perçoit encore depuis le cimetière, la porte et une niche (?) murées.

Sensibles au devenir de leur église toujours affectée au culte, les habitants de La Palud organisent, tous les ans depuis trois ans, des expositions d'art contemporain (2012-2015) dans le but de financer les restaurations nécessaires à la conservation du bâtiment.

Description détaillée

Située à une extrémité du village de La Palud-sur-Verdon, l'église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert est un édifice orienté, jouxtant un cimetière et auquel on accède par une place. Cette église a principalement été bâtie en moellons calcaires, pierres dures dont pierres de taille, et tuf de Saint-Maurin. Un enduit recouvre une grande partie des élévations : un mortier (chaux et sable) seul pour le crépissage extérieur, un mortier additionné de plâtre pour le crépissage intérieur.

L'église possède une nef de six travées, séparée de l'abside par un mur en béton (percé d'une porte). Son chevet polygonal est un pentagone. Située au nord de l'édifice, la sacristie permet l'accès au rez-de-chaussée du clocher.

La nef voûtée en plein cintre a été réalisée avec des briques à crochets, elle présente des fissures et des signes marqués d'affaissement. Ses doubleaux (en briques également), ceints en hauteur d'une corniche, retombent sur des pilastres et sont renforcés par des tirants que l'on retrouve également dans l'abside.

Cette dernière et la sacristie sont voûtées d'ogives (la clé de voûte de la sacristie est décorée d'armoiries).

Sept contreforts rythment l'élévation sud, six sont dénombrés au nord, deux ornent la façade, deux autres renforcent le chevet.

Tout en haut de la façade, une corniche délimite un ensemble étroit de panneaux ornés chacun de deux arceaux plein cintre retombant sur des pilastres, rappelant les bandes lombardes du clocher. Cette façade est également pourvue d'une rosace surmontée d'une voussure qui se meurt contre les contreforts l'encadrant, en formant console.

Une autre voussure plein-cintre à trois rouleaux à ressaut qui retombent sur trois colonnes engagées surmonte la porte d'entrée (tympan plein avec inscription).

Trois baies dans le chevet et six dans la nef complètent, avec la rosace, l'éclairage naturel de l'édifice.

Deux ouvertures murées sont visibles sur l'élévation nord, depuis le cimetière.

Le toit de l'église compte deux rangs de génoises. La couverture de tuiles creuses est largement lacunaire hormis sur le chevet et le clocher.

Du ciment revêt le sol de l'édifice. Absence de dalle au centre du chœur, sur un carré de 2m de côté environ.

Le clocher-tour de plan carré, en petit appareil régulier, sans enduit, est haut de 20 m, pour un côté de 4 m 10. Il possède un dernier étage d'ouvertures géminées, encadré de corniches en doucine. Une baie à l'est a été murée. Sur chaque face, se trouvent deux panneaux ornés chacun de deux arceaux plein cintre dont la retombée médiane se fait sur une console. Sous ces arceaux, s'ouvre, contre la lésène centrale, une baie plein cintre.

Le clocher est pourvu d'une horloge, sur la face ouest, et surmonté d'un campanile.

Vocables Notre-Dame-de-Vauvert
Parties constituantes non étudiées cimetière, campanile
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Riez
Adresse Commune : La Palud-sur-Verdon
Adresse : place de l' Eglise
Cadastre : 2014 C1 281 Église ; 2014 C1 280 Cimetière ; 1835 C1 292 Église ; 1835 C1 291 Cimetière

Soustraite à la possession domaniale des Moustiers par bulle pontificale, l'église Notre-Dame-de-Vauvert dépend du chapitre cathédral de Riez depuis le 12e siècle et ce jusqu'à sa suppression, en 1801.

Son clocher érigé au 11e siècle fut remanié dès le 12e siècle. Une chapelle seigneuriale aux armoiries des Demandolx datant du 17e siècle sert à l'heure actuelle de sacristie. Ce sont les deux seuls éléments restants antérieurs au 19e siècle : en effet, l'état très préoccupant de l'église nécessita la reconstruction de la nef et de l'abside entre 1867 et 1870.

Période(s) Principale : 12e siècle , daté par travaux historiques , (?)
Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1867, daté par source
1966, daté par source
Auteur(s) Auteur : Trotobas Joseph,
Joseph Trotobas

Entrepreneur de travaux publics ayant travaillé à la reconstruction de l'église paroissiale de La Palud-sur-Verdon (04) entre 1867 et 1870.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Trotobas Charles,
Charles Trotobas

Entrepreneur de travaux publics ayant travaillé à la reconstruction de l'église paroissiale de La Palud-sur-Verdon (04) entre 1867 et 1870.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Bascio Jean Marcel,
Jean Marcel Bascio

Artisan maçon de Cagnes-sur-Mer (06), habitant La Palud-sur-Verdon (04), ayant procédé à la réfection du toit de l'église paroissiale de La Palud-sur-Verdon en 1966.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, attribution par source
Auteur : Carré R. (architecte), architecte départemental, attribution par source
Auteur : Barratta Clément,
Clément Barratta

Maçon de Roumoules (04) ayant effectué des travaux de consolidation sur la voûte de l’église paroissiale de La Palud-sur-Verdon (04) en 1966.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, attribution par source
Auteur : Chaix Firmin,
Firmin Chaix

Architecte, maître d’œuvre de la reconstruction de l'église paroissiale (1867-1870) de La Palud-sur-Verdon (04).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Demandolx-La Palud,
Demandolx-La Palud

Les Demandolx-La Palud constituent la 3e branche de la famille de Demandolx. Seigneurs de La Palud et de Meyreste entre 1504 (?) et la Révolution.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Édifice principalement bâti en moellons calcaire, pierres dures et tuf.

Il possède un clocher-tour de plan carré, une sacristie voutée d'ogives et une nef de six travées séparée d'un chevet pentagonal par un mur en béton.

Murs calcaire moellon enduit partiel
calcaire pierre de taille
tuf moellon
brique enduit
béton enduit partiel
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
voûte en berceau plein-cintre
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis avec jour, en charpente métallique
États conservations inégal suivant les parties, menacé
Précision représentations

Sur le tympan plein de la porte d'entrée est gravée l'inscription :" NOSTRA DOMINA DE VALLE VIRIDI".

Un écu à trois fasces et au chef chargé d'une main dextre appaumée orne la clé de voûte de la sacristie : il s'agit des armoiries des Demandolx dont les couleurs ont été revisitées.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH partiellement, 1948/11/29
Précisions sur la protection

La protection concerne le clocher.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux et sentences des visites pastorales de 1579 à 1617, évêché de Riez. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 5 G 3.

    Visite pastorale et sentence episcopale de 1580, La Palud
  • Baux des domaines nationaux des communes des cantons de Digne (1792-an III). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 58.

    Adjudication à titre de ferme de bâtiments nationaux appelés "la paroisse" et "Notre-Dame", sis à La Palud (24 germinal an III)
  • Questionnaire sur l'état des paroisses du diocèse de Riez, 1849. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 077

    Paroisse Saint-Sébastien, à La Palud, vers 1840
  • Procès-verbaux des visites pastorales, évêché de Digne, doyennés des Mées, Mézel, La Motte, Moustiers, Noyers de 1845 à 1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 89.

    Visites pastorales de 1860 et 1866, La Palud
  • Travaux communaux. Commune de La Palud-sur-Verdon, 1866-1910. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 334.

    Reconstruction de l'église paroissiale, 1866-1870
  • DEMANDOLX, Henri de. La famille des Demandolx. Manuscrit, 1877, 2 vol., 297 p. Collection particulière.

    vol. 2, p.143-147
  • Travaux communaux. Commune de La Palud-sur-Verdon. 1966. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 87 W 47.

    Dossier concernant la réfection de la toiture et de la voûte de la nef, 1966
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 144 1 à 105 Fi 144 14.

    105 Fi 144 6
  • La Palud. Vue générale [depuis le nord]. / Carte postale. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 Fi 1920.

  • En avion au-dessus de... La Palud-sur-Verdon (Basses-Alpes), l'église [vue depuis le sud-est]. / Carte postale. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 Fi 1924.

Bibliographie
  • ACHARD, Claude-François. Description historique, géographique et topographique des villes, bourgs, villages et hameaux de la Provence ancienne et moderne, du Comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc. Aix-en-Provence : Pierre-Joseph Calmen, 1788, 2 vol.

    p.197-198
  • ALBANES, Joseph Hyacinthe. Gallia Christiana Novissima. Tome 1 : Aix, Apt, Fréjus, Gap, Riez et Sisteron. - Montbéliard : Société anonyme d'imprimerie montbéliardaise, 1899.

    Bulle du 28 mai 1114 de Pascal II (Instrumentum XII, col 372-373), bulle du 30 juillet 1227 de Grégoire IX (Instrumentum XIX, col 378-380)
  • Clouzot, Etienne. Pouillés des provinces d'Aix, d'Arles et d'Embrun. Diocèse de Riez, dir. Maurice Prou, Paris : imprimerie nationale, 1923

    p.107, p.109, p.110
  • COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean, 1986, 559 p. : ill.

    p.61
  • ISNARD, Marie Zéphirin. Etat documentaire et féodal de la Haute-Provence. Digne : imprimerie Vial, 1913, 496 p.

    p.102-103, p.231, p.273-274
  • THIRION, Jacques. Alpes romanes. La Pierre-qui-vire (Yonne) : Impr. des Ateliers de la Pierre-qui-Vire et des Ateliers de l'Abbaye Sainte-Marie, 1980, 434 p.

    p.56
  • VIAL, Christophe. "Primus Tempus" pour faire vivre Notre-Dame-de-Vauvert. Dans : La Provence, 18 mai 2015.

  • ALBANES, Joseph Hyacinthe. Gallia Christiana Novissima. Tome 1 : Aix, Apt, Fréjus, Gap, Riez et Sisteron. - Montbéliard : Société anonyme d'imprimerie montbéliardaise, 1899.

    col.372-373, 645
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Bonan Aurélie