Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Notre-Dame-de-Bon-Voyage ; monument Napoléon

Dossier IA06000077 réalisé en 1982

Fiche

Vocables Notre-Dame-de-Bon-Voyage
Appellations monument Napoléon
Dénominations église paroissiale, monument
Aire d'étude et canton Cannes centre - Cannes
Adresse Commune : Cannes
Adresse : 2 bis rue Buttura
Cadastre : 1981 BT 230

Le 25 décembre 1865 le conseil municipal en accord avec l'archevêché donne l'autorisation de remplacer l'ancienne chapelle de Bon Voyage qui ne comporte qu'une nef par une nouvelle église plus grande. En 1868 la chapelle est détruite. On pose la 1ère pierre le 15 décembre de l'édifice dessiné par l'architecte Laurent Vianay et inauguré en 1869. Vers 1900 on est obligé de supprimer les 2 clochers et l'on consolide la tribune de l'orgue en 1920, sur les plans de Laurent Vianay. A cause de l'affluence le dimanche et les jours fériés, la municipalité fait élargir la porte nord par l'architecte en 1924. Le monument commémorant le retour de l'île d'Elbe a été apposé sur la façade nord de l'église le 1er juillet 1932, Jean Gazagnaire étant maire, par les architectes M. Mayère et Raymond Morillon. Il est réalisé par le sculpteur Marcel Bouraine et mis en place par les entrepreneurs L. et E. Patras.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1869, daté par source
1924, daté par source
1932, daté par source
Auteur(s) Auteur : Vianay Laurent,
Laurent Vianay (1843 - 1928)

Laurent Vianay s’établit à Cannes en 1863. Après avoir travaillé sur des édifices religieux, il acquiert une grande renommée. C’est un architecte de talent, qui travaille dans des styles très variés, éclectisme classique, pittoresque. Il reçoit un très grand nombre de commandes privées entre 1870 et 1880. On le retrouve à Saint-Raphaël à partir de 1879, où il fait partie de l’entourage lyonnais du nouveau maire Félix Martin. Ce dernier lui commande l’élaboration du nouveau plan de la ville et les plans d’alignement de rues et places existantes. Vianay réalise deux « villas-châteaux » d’un éclectisme classique, Les Myrtes en 1881 et Marguerite en 1882.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, signature
Auteur : Bouraine Marcel, sculpteur, attribution par source
Auteur : Mayère M., architecte, attribution par source
Auteur : Morillon Raymond, architecte, attribution par source
Auteur : Patras L., entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Patras E., entrepreneur de maçonnerie, attribution par source

La chapelle avait initialement une nef de 3 travées à laquelle semble s'être ajoutée une travée supplémentaire et un choeur semi-circulaire. Elle a été remplacée à peu près au même endroit par l'église actuelle de style néo-roman, de plan en croix latine avec une nef encadrée de collatéraux, un transept et un choeur voûtés d'ogives.Ses élévations sont parementées en petit appareil de calcaire, avec chaînages et contreforts. La façade antérieure ouest est ordonnancée, couronnée par un pignon découvert dont la corniche est soutenue par une série d'arcs. Deux tours carrées encadrent cette façade. Elles se prolongent par une partie tronquée de plan octogonal. Portail en plein-cintre couronné par une claire-voie et par une rosace. Le monument est accolé à l'élévation nord sous la forme d'une grande stèle de pierre dure blanche.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit tuile plate mécanique
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
noue
pignon découvert
Typologies caractère éclectique à tendance romane
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations aigle couronne palme étoile
Précision représentations

sujet : aigle, couronne, support : motif central du monument ; sujet : palme, étoile, support : frise d'encadrement du monument

Mesures h : 365.0 cm
la : 434.0 cm
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Mondon Camille