Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale de l'Immaculée Conception

Dossier IA04001631 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

Vocables de l'Immaculée Conception
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
Adresse Commune : Val-de-Chalvagne
Lieu-dit : Montblanc
Cadastre : 1830 B 331 ; 1983 125B2 202

Le claveau central d'une porte aujourd'hui murée sur la façade nord de l'église de l'Immaculée Conception porte la date de 1730. Aucune source ne permet cependant de savoir s'il s'agit d'une simple modification sur un monument plus ancien ou de la date de construction ou de reconstruction de l'église, le village existant déjà à la période médiévale. La visite pastorale du 18 septembre 1870 indique la nécessité d'agrandir la sacristie et de supprimer la tribune de l'église. Le 14 mai 1889, une lettre du maire de Montblanc au préfet de Digne demande de l'aide en raison de l'écroulement d'une partie du cimetière suite à des glissements de terrain. Les travaux sont en cours en août 1889. En 1920, monsieur Stern fait une souscription volontaire pour des réparations à l'église. Le 30 octobre 1935, un devis accompagné de plans est établi par un entrepreneur d'Entrevaux, Richerne, relatifs à la réfection des murs de la sacristie et du cimetière. Ce devis est approuvé par délibération du conseil municipal en date du 02 février 1936. Les travaux concernent le mur de soutènement du cimetière : maçonnerie de moellons bruts, pierres sèches, parement et la sacristie : crépis intérieurs et extérieurs des murs, plancher et toiture en partie. La date de 1839 ainsi que les initiales J.P.J sont inscrites en léger relief sur la porte qui donne accès au cimetière. En 2009, l'entreprise Di Benedetto de Saint-Benoît réalise la réfection de la façade et de la toiture.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle , (?)
Dates 1730, porte la date
1839, porte la date

L'église de l'Immaculée Conception est située au coeur du village en ruine de Montblanc, sur un éperon rocheux orienté est-ouest. Elle présente un plan rectangulaire. Elle se compose d'une nef à chevet plat orienté avec voûte d'arêtes. Les murs de l'église sont sans doute en moellons à mortier, recouvert totalement d'un enduit beige. L'église est couverte d'un toit à longs pans en tuiles creuses avec deux rangées de génoise maçonnée. La façade occidentale présente simplement une porte surmontée d'un oculus et d'un clocher-mur. La façade nord est totalement aveugle ; une porte a été murée à une date inconnue. L'intérieur de l'église est éclairé par deux baies cintrées fermées par des vitres situées sur le mur sud et l'oculus de la façade occidentale. Au fond de la nef se trouve une tribune en charpente à laquelle on accède par un escalier droit. Les murs sont couverts d'un badigeon blanc, et les voûtes d'un badigeon jaune clair. Le sol de la nef présente un pavement en carreaux de terre cuite irréguliers. Le choeur légèrement surélevé, auquel on accède par une marche, est séparé de la nef par une clôture en fer forgé. Il est également pavé de carreau de terre cuite mais très régulier. Une sacristie prolonge le choeur vers l'est. Elle est pavée des mêmes carreaux que le choeur. Le cimetière est dans le prolongement de l'église, à l'est. Il est clos de murs en moellons crépis et couvert de tuiles creuses et on y accède du côté nord par une porte en bois.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier intérieur : escalier droit, en charpente
Techniques ferronnerie
Représentations accolade
Précision représentations

La clôture de choeur est rythmée par de fines colonnettes stylisées reliées par des accolades.

Statut de la propriété propriété de la commune, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Castellane, Colmars, Digne et Entrevaux, 1840 - 1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 87

    Visite pastorale du 18 septembre 1870 : mention de la nécessité d'agrandir la sacristie et de démolir la tribune située au fond de la nef.
  • Inventaire des meubles et objets affectés au culte dans l'église de Montblanc au 15 mai 1905. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

  • Direction générale des domaines. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de Montblanc dressé en exécution de l'art. 3 de la loi du 9 décembre 1905, 10 mars 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

  • Note du préfet des Basses-Alpes au sous-préfet de Castellane, rendant exécutoire la souscription volontaire de M. Stern pour la réparation de l'église de Montblanc, 10 mars 1920. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 291

  • Devis estimatif des travaux de réfection du cimetière et de la sacristie de l'église, à Montblanc, dressé par l'entrepreneur M. Richerne, 30 octobre 1935. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 291

  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de Montblanc approuvant les plans et devis de M. Richerne, entrepreneur en maçonnerie, relatifs à la réfection des murs de la sacristie et du cimetière, 2 février 1936. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 291

Documents figurés
  • [Plan du cimetière de Montblanc et de la sacristie contigue ; coupe des murs à reconstruire.] / Dessin plume-encre sur papier ; échelle de 0,02 par mètre, 60 x 30 cm, Richerne (entrepreneur maçon), 30 octobre 1935. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 291.

Bibliographie
  • GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions du Cabri, 1997. 207 p. : ill.

    p. 158
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Bertrand Etienne - Cerciello-Bachy Marie