Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

école primaire

Dossier IA04002677 inclus dans village de La Palud-sur-Verdon réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiées cour, préau
Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Moustiers-Sainte-Marie
Adresse Commune : La Palud-sur-Verdon
Adresse : la Placeta
Cadastre : 2014 C1 105

L'école de La Palud a été construite sur l'emplacement de l'ancienne chapelle Notre-Dame.

Une subvention pour la "construction d'un groupe scolaire" est votée par le Conseil général des Basses-Alpes en 1928, l'ancien local étant "étroit, humide et malsain".

En 1936, le même Conseil général mentionne que la construction du groupe scolaire s'est faite "dans d'excellentes conditions", et que "les écoles sont installées dans des salles vastes, propres, bien aérées et éclairées ; les maîtres ont des appartements clairs et gais".

Une extension sur deux niveaux a été accolée au nord-ouest dans les années 1950.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1936, daté par source

L'école de La Palud est située à l'entrée ouest du village, juste au-dessus de la fontaine dite Haute Fontaine. Mitoyenne sur un côté, elle comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré.

L'étage de soubassement ne concerne que la moitié orientale. Il est occupé par une cave, accessible par une porte piétonne ouverte dans le mur est, et éclairée par un jour ouvert dans le mur sud.

Le rez-de-chaussée surélevé est occupé par les deux salles de classe, séparées par un couloir. La salle orientale possède une porte piétonne ouverte dans le mur est, qui permet d'y accéder depuis l'extérieur ; elle est éclairée par deux fenêtres ouvertes dans le mur sud. Le couloir est accessible depuis l'extérieur par une porte piétonne ouverte dans le mur sud, deux portes intérieures donnent dans les salles de classe. La salle occidentale est éclairée par deux fenêtres ouvertes dans le mur sud, et une troisième dans le mur ouest. Un escalier intérieur tournant, en menuiserie, permet d'accéder à l'étage carré. Il possède une rambarde en ferronnerie.

L'étage carré était réservé au logement de l'instituteur ; il est maintenant occupé par deux salles annexes des classes. On remarque une cheminée adossée au mur sud. Les sols sont en plancher.

L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires. Les élévations reçoivent un enduit à la tyrolienne, et elles sont agrémentées d'un bandeau de niveau, d'un cadre de façade et de faux encadrements façonnés en relief.

Un escalier de distribution extérieur droit, en maçonnerie, implanté perpendiculairement à l'élévation est, dessert la porte de la classe orientale. Au premier niveau de l'élévation est, la porte de la cave possède un encadrement en arc segmentaire, façonné au mortier ; au premier niveau de l'élévation sud, le jour de cette même cave possède également un encadrement en arc segmentaire. Les encadrements des ouvertures sont façonnés au mortier. Les portes de la classe orientale et du couloir possèdent une menuiserie à deux vantaux symétriques, à panneaux moulurés ; elles sont surmontées d'un châssis de tympan vitré en menuiserie. Les fenêtres sont occultées par des contrevents en bois à persienne haute.

Le toit à longs pans et croupes est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est constitué de deux rangs de génoise peints en blanc.

Une extension est accolée à l'angle nord-ouest, sur les deux niveaux. Le rez-de-chaussée accueille la cuisine de l'école. Cette partie possède un toit à un pan couvert en tuile creuse ; l'avant-toit et la saillie de rive du pignon sont constitués d'un rang de génoise peint en blanc.

Une cour se développe devant l'élévation ouest. Côté nord, elle est fermée par un préau sur piliers maçonnés, avec un toit à un pan couvert en tuile creuse.

Murs calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toit tuile creuse
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans croupe
toit à un pan
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
escalier intérieur : escalier tournant à retours, en charpente
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, 3 P 259.

    Section D, dite de Bourbon.
  • Rapports et délibérations du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, année 1928. Bibliothèque nationale de France, Paris : 8-LK16-18.

    p. 358
  • Rapports et délibérations du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, 1932. Bibliothèque nationale de France, Paris : 8-LK16-18.

    p. 176 à 178
Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 144 1 à 105 Fi 144 14.

    Section D, feuille 4, parcelle 623, échelle d'origine 1/2500e.
Bibliographie
  • Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Palud-sur-Verdon. La Palud-sur-Verdon. Mémoires d'un village des Gorges du Verdon. Nice : Edition stArt, 2014, 63 p.

    P. 8 et 9.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï