Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

école primaire

Dossier IA04000887 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Historique

La ville de Castellane a entrepris de construire une école pour filles dès avant juin 1881, cette école devant être construite sur un terrain acquis par la commune sur le bord de la route départementale No 10.

L'ingénieur Tourniaire rédige le 2 juin 1881 un rapport qui indique que

« l'établissement à créer aura sa grille d'enceinte et sa porte d'entrée principale sur la voie publique formant sur cette partie un boulevard planté d'arbres. Le rez-de-chaussée comprendra une avant-cour avec grille et porte en fer, s'ouvrant sur la route départementale No 10 ; une salle de classe pour soixante enfants, une salle de classe d'adultes et une bibliothèque, une cour et un jardin clos de murs feront suite, du côté du nord au corps de bâtiment de l'école communale ... La salle de classe, ainsi que son vestibule seront établis sur une cave et un bûcher voûtés. Le premier étage se composera de cinq pièces, savoir : d'une cuisine, d'une dépense contigüe à la cuisine, d'une salle à manger et de deux chambres à coucher. Les voûtes du vestibule et de la cave seront à plan cintré et construites en maçonnerie ordinaire. L'encadrement des portes et fenêtres sera en pierre de taille. La chaux proviendra des fours de St Julien. »

Les 800 m3 de moellons bruts destinés à la confection des maçonneries ordinaires ont été pris à la carrière de Destourbes (section C, parcelle n° 304). Les travaux ont été approuvés par arrêté de M. le Préfet des Basses-Alpes du 4 août 1881 et ils ont été adjugés le 30 octobre à Honnorat Baptistin, maître-maçon de Castellane. En janvier 1885, il est décidé d’adjoindre une classe enfantine à l’école alors en construction, les deux enseignements devant rester séparés. Dans un rapport du 1er mars 1886, Tourniaire indique que les travaux sont terminés et qu'ils ont été reçus provisoirement.

Le 19 juin 1924, le conseil municipal approuve le projet de transformation de l'école des filles en groupe scolaire pour filles et garçons présenté par Monsieur Bongarçon, architecte à Digne, le 4 avril 1924, et dont l'ensemble s'élève à 92000 francs. Mais ce projet ne voit pas le jour. En effet, le 12 juin 1927, le conseil envisage l'acquisition du tribunal pour y installer l'école des garçons et le prétoire de la justice de paix, suite à la suppression de divers tribunaux.

Mais l’idée avancée en 1924 l’a finalement emporté et l’école des filles a bien été agrandie pour devenir une école mixte.

Le 15 août 1937, le conseil municipal a approuvé un projet remanié fait par l'architecte du gouvernement à Digne, Philippon. La transformation de l'école des filles en groupe scolaire mixte avec création d'un cours complémentaire a entraîné l’adjonction de deux ailes au bâtiment existant, comportant chacune un logement.

Le marché passé à cet effet avec Eugène Cornu, entrepreneur à Annot, fut par la suite résilié. Un nouveau marché, de gré à gré, fut passé le 20 septembre 1941 entre Garcin, maire de Castellane, et M. Gaétan Ciot, entrepreneur de la ville. Les travaux n’étaient toujours pas achevés en juillet 1943.

Parties constituantes non étudiées logement
Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Castellane
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 4 avenue Frédéric Mistral
Cadastre : 2008 AB 45

La ville de Castellane a entrepris de construire une école pour fille dès avant les lois de 1881-1882, cette école devant être construite sur un terrain acquis par la commune au nord et en bordure de la route départementale No 10. Les travaux ont été approuvés par arrêté préfectoral du 4 août 1881 et ils ont été adjugés le 30 octobre à Honnorat Baptistin, maître-maçon de Castellane. En janvier 1885, il a été décidé d'’adjoindre une classe enfantine à l’'école alors en construction, les deux enseignements devant rester séparés. Les travaux ont été achevés au début de l'année 1886. Le 19 juin 1924, le conseil municipal a approuvé le projet de transformation de l'école des filles en groupe scolaire pour filles et garçons présenté le 4 avril 1924 par Monsieur Bongarçon, architecte départemental. Le devis s'élevait à 92000 francs. Mais ce projet n'a pas vu immédiatement le jour. En effet, le 12 juin 1927, le conseil municipal a envisagé l'acquisition du tribunal pour y installer l'école des garçons et le prétoire de la justice de paix, à la suite de la suppression de divers tribunaux. Mais l'’idée avancée en 1924 l’a finalement emporté et l’'école des filles a bien été agrandie pour devenir une école mixte. Le 15 août 1937, le conseil municipal a approuvé un projet remanié fait par l'architecte du gouvernement à Digne, Philippon. La transformation de l'école des filles en groupe scolaire mixte avec création d'un cours complémentaire a entraîné l’'adjonction de deux ailes au bâtiment existant, comportant chacune un logement. Le marché passé à cet effet avec Eugène Cornu, entrepreneur à Annot, fut résilié. Un nouveau marché, de gré à gré, fut passé le 20 septembre 1941 entre Garcin, maire de Castellane, et M. Gaétan Ciot, entrepreneur de la ville. Celui-ci s'engagea à poursuivre les travaux de construction du groupe scolaire jusqu'à leur achèvement. Les travaux n’'étaient toujours pas achevés en juillet 1943.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1881, daté par source
Auteur(s) Auteur : Honnorat Baptistin, maître maçon, attribution par source
Auteur : Ciot Gaétan, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Tourniaire
Tourniaire

Tourniaire, ingénieur des Ponts et Chaussées de l'arrondissement de Castellane, actif entre 1865 et 1897. A réalisé des projets de fontaines, lavoirs, écoles primaires. Auteur des plans de l'église paroissiale Saint-Martin de la Baume (Castellane) en 1893, du pont sur le ravin des Chambières (Vergons) en 1875 et du pont sur la Vaïre (Le Fugeret) en 1891.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Philippon Adolphe
Adolphe Philippon

Architecte départemental à Digne-les-Bains (04) dans le 2e quart du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Bâtiment en longueur avec corps central et deux ailes dans le même axe. Le corps central comprend cinq travées et les ailes trois travées chacune. Longueur totale : environ 35 mètres. Il existe trois cages d’'escalier distinctes, dans œœuvre. Les escaliers sont tournants, à retour avec jour. Ces trois escaliers sont nécessaires car il n'y a aucune communication intérieure entre le corps de bâtiment central et les deux adjonctions. La façade du premier est traitée avec des chaines d'angle en pierre de taille, tout comme l'encadrement de la porte centrale, alors que celles des secondes en sont dépourvues et ne sont décorées que d'un faux-appareil récent à l'encadrement des portes. Sur la façade principale donnant sur la rue, les plates-bandes des baies du corps central sont prolongées de l'une à l'autre et forment un bandeau massif en pierre de taille. Deux rangs de génoises amorcent le débord de l'avant-toit.

Murs calcaire
moellon
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
demi-croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété de la commune, []

Annexes

  • Rapports de l'ingénieur Tourniaire concernant la construction de l'école de Castellane.

    Copie des devis et cahier des charges des ouvrages à exécuter pour la construction d'une maison d'école de filles à Castellane. / 1881/06/02. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

    Construction d'une maison d'école de filles sur un terrain acquis par la commune sur le bord droit de la route départementale No 10. "L'établissement à créer aura sa grille d'enceinte et sa porte d'entrée

    principale sur la voie publique formant sur cette partie un boulevard planté d'arbres. Le rez de chaussée comprendra une avant-cour avec grille et porte en fer, s'ouvrant sur la route départementale No 10 ; une salle de classe pour soixante enfants, une salle de classe d'adultes et une bibliothèque, une cour et un jardin clos de murs feront suite, du côté du nord au corps de bâtiment de l'école communale ... La salle de classe, ainsi que son vestibule seront établis sur une cave et un bûcher voûtés. Le premier étage se composera de cinq pièces, savoir : d'une cuisine, d'une dépense contigue à la cuisine, d'une salle à manger et de deux chambres à coucher. es voûtes du vestibule et de la cave seront à plan cintré et construites en maçonnerie ordinaire. L'encadrement des portes et fenêtres sera en pierre de taille. La chaux proviendra des fours de St Julien. Les moellons bruts pour la maçonnerie ordinaire proviendront de la carrière du Roc et de Destourbes."

    Rapport de l'ingénieur ordinaire. Commune de Castellane. Construction d'une maison d'école communale. Extraction de matériaux dans une parcelle soumise au régime forestier. / 1881/10/16. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

    "... Les travaux de construction d'une maison de filles pour 120 enfants ... ont été approuvés par arrêté de M. le Préfet des Basses-Alpes du 4 août 1881 et ils ont été adjugés le 30 8bre ... au Sr Honnorat Baptistin, maître-maçon de Castellane ...". Le rapport concerne la carrière de Destourbes (section C, No 304) où doivent être extraits 800 m3 de moellons bruts destinés à la confection des maçonneries ordinaires, laquelle parcelle est "... en nature aride ou complanté au plus de quelques broussailles rabougries ...". L'endroit étant soumis au régime forestier, il est demandé l'accord des agents forestiers.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Tourniaire, Copie des devis et cahier des charges des ouvrages à exécuter pour la construction d'une maison d'école de filles à Castellane. 1881/06/02. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

  • Tourniaire. Rapport de l'ingénieur ordinaire. Commune de Castellane. Construction d'une maison d'école communale. Extraction de matériaux dans une parcelle soumise au régime forestier. 1881/10/16. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

  • Tourniaire. Rapport du sous-ingénieur. Commune de Castellane. Construction d'une maison d'école pour 60 enfants. Le sieur Honnorat Baptistin entrepreneur pétitionnaire. 1886/03/01. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

    L'adjudicataire des travaux de construction de la maison d'école de filles est Baptistin Honnorat, que ces travaux sont terminés et qu'ils ont été reçus provisoirement.
  • Traité de gré à gré pour la construction de l'école de Castellane. 1941/09/20. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

    Traité passé entre Garcin maire de Castellane et M. Ciot Gaétan entrepreneur de la ville. Celui-ci s'engage à poursuivre les travaux de construction du groupe scolaire jusqu'à leur achèvement, suite à la résiliation du marché Cornu Eugène, entrepreneur à Annot.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Castellane. 1878 - 1937. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

    Le 15 août 1937, le conseil approuve le projet remanié fait par l'architecte du gouvernement à Digne Philippon. Il s'agit de la transformation de l'école des filles en goupe scolaire mixte avec création d'un cours complémentaire.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Castellane. 1878 - 1937. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

    Le 19 juin 1924, le conseil approuve le projet de transformation de l'école des filles en groupe scolaire pour filles et garçons présenté par Monsieur Bongarçon, architecte à Digne le 4 avril 19324, et dont l'ensemble s'élève à 92000 francs.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Castellane. 1878 - 1937. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

    Le conseil départemental d'instruction publique, le 13 janvier 1885, émet un avis favorable à installer une classe enfantine dans un local alors en construction au sein de l'école des filles, les deux enseignements étant séparés.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Castellane. 1878 - 1937. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 91.

    Le 12 juin 1927, le conseil envisage l'acquisition du tribunal pour y installer l'école des garçons et le prétoire de la justice de paix, suite à la suppression de divers tribunaux. Il est question durant la séance de la transformation de l'école des filles en groupe scolaire, projet dressé le 4 avril 1924 par M. Bongarçon.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud