Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecart

Dossier IA00124763 réalisé en 1986

Fiche

HISTORIQUE

Le nom du hameau du Villard apparaît dans les textes en 1351 (Tivollier et Isnel, p. 104). La chapelle porte la date 1656, une maison en ruines la date 1714. A la fin du XVIIIe siècle c'était un village permanent qui regroupait dix-huit familles (Curé Albert, p. 336). Sur le cadastre de 1825, on dénombre 22 parcelles bâties. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le hameau est devenu un site d'estive. Il était à l'abandon en 1938 (Tivollier et Isnel, p. 104). Le site est actuellement en ruines.

DESCRIPTION

Site et situation

Le hameau du Villard est situé à 1809 m d'altitude sur la rive droite du Guil. D'Abriès on y accédait par un sentier très raide (300 m de dénivelée) qui part de la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. La route carrossable actuelle est récente. Elle dessert le pylone EDF.

Physionomie

La chapelle domine le hameau. Les maisons profondément enterrées s'étagent sur la pente très raide et tournent toutes leur façade vers le sud.

Les maisons sont à deux étages, en pierre, et couvertes de bardeaux. Les pignons sont construits en empilage. L'étable plafonnée occupe le rez-de-chaussée ; le logis se trouve à l'étage. Circulation extérieure par escaliers et balcons.

Circulation entre les maisons par d'étroits sentiers.

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Aiguilles
Adresse Commune : Abriès
Lieu-dit : le Villard
Cadastre : 1825 C1 ; 1969 C1

Le hameau du Villard est mentionné dans les textes à partir de 1351 ; à la fin du 18e siècle c'était un village permanent qui regroupait 18 familles ; sur le cadastre de 1825, on dénombre 22 parcelles bâties ; dans la 2e moitié du 19e siècle, le hameau est devenu un site d'estive ; il était à l'abandon en 1938 et est actuellement en ruines.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Statut de la propriété propriété publique (?)
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale