Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Digue dite première digue du large aujourd'hui intégré au môle neuf de la Ciotat

Dossier IA13005846 réalisé en 2015
Précision dénomination môle
Appellations première digue du large, môle neuf
Dénominations digue
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône
Adresse Commune : La Ciotat
Lieu-dit : pointe du Matelad
Cadastre : 2015 AI non cadastré, domaine public

Dès 1957 la direction des Chantiers Navals entreprend la réalisation de nouveaux quais pour l'armement des navires toujours plus grands. Ce projet baptisé nouveau circuit comprend la construction d'une digue de protection. En 1959, les travaux d'extension débutent par le chantier d'une première digue du large, désignée par la suite môle neuf (à ne pas confondre avec l'ancien môle neuf détruit durant cette première phase de travaux). La digue est achevée en 1963. En 1968, le parc à tôles, un terre-plein construit le long du bassin de stationnement sur le flanc intérieur de la digue, est construit. Ce terre-plein est prolongé en 1974 par le parc à profilés. Les travaux du terre-plein appelé le Sahara, entre 1976 et 1978, finiront d'encadrer le môle neuf dont il ne subsiste aujourd'hui plus que l'extrémité.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1963, daté par source

La construction de la digue du large prend appui sur le promontoire du Matelad, à l'est de la calanque du Mugel. Son profil transversal est triangulaire de type talus : constituée d'un premier noyau d'enrochements arasé à la cote -1,5 m sur une largeur en partie haute de 7,33 m. Ce noyau est revêtu par une couche de 2 m d'épaisseur d'enrochements de 400 à 1500 kg arasés à la cote plus 0,5 m. L'ensemble est revêtu d'une carapace de blocs de plus de 5000 kg.

Par la suite, le parc à tôles et le parc à profilés, 8 et n° 9 sont construits sur le flanc intérieur de la digue. Ces terre-pleins sont désignés le parc à tôles et le parc à profilés. Ces extensions prennent appui sur des colonnes de béton préfabriquées de 11,5 m de diamètre, comblées de remblais et couronnées de superstructures en béton armé. La face extérieure du môle sera alors comblée par le terre-plein dit le Sahara. La première digue du large longue de 820 m, n'est aujourd'hui visible qu'a son extrémité (environ 120 m de long par 16 m de large). Au bout de cette digue est implanté un feu désigné "phare du môle neuf", de 13,5 m de haut composé d'une tourelle cylindrique blanche en acier surmontée d'une lanterne rouge à armature métallique.

Murs pierre
béton
métal
Typologies protection du littoral, chantier naval
Statut de la propriété propriété publique
Précisions sur la protection

Atlas des paysages : baie de La Ciotat

Références documentaires

Documents figurés
  • Vue aérienne des travaux de la première digue du large et début du chantier de la grande forme. / Photographie noir et blanc. Archives du Musée ciotaden, La Ciotat /2B - CHAN/52 : grande digue des CNC.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Carteron Sophie
Sophie Carteron

Prestataire extérieur du service mer pour l'opération de repérage du patrimoine des ports en 2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.