Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
maison dite Villa Kérylos

demi-reliefs, hauts-reliefs

Dossier IM06000603 réalisé en 1997

Fiche

Voir

Dénominations demi-relief, haut-relief
Aire d'étude et canton Villefranche-sur-Mer - Villefranche-sur-Mer
Adresse Commune : Beaulieu-sur-Mer
Lieu-dit : quartier Formica
Adresse : 7 rue Gustave-Eiffel

Les scènes de la vie de Dionysos sont empruntées à diverses oeuvres antiques. Mur est : cratère en marbre du musée de Naples. Mur sud, partie gauche : miroir grec de Vulci ; partie droite : vase du musée du Louvre. Mur ouest, partie gauche : vase du musée d'Orviéto ; partie droite : grand camée Carpegna, du Louvre. Mur nord : frise du monument choragique de Lysicrate, à Athènes. Les masques sont inspirés de ceux du théâtre de Pergame.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1905
Stade de création copie
Auteur(s) Auteur : Pontremoli Emmanuel Elisée,
Emmanuel Elisée Pontremoli (1865 - 1956)

Formé à l’architecture à l’Ecole des beaux-arts de Paris, Grand prix de Rome en 1890 et pensionnaire de la Villa Médicis, il côtoie de nombreux artistes et les membres de l’École d’Archéologie d’Athènes. Il se passionne pour l’archéologie de la Grèce antique, participe aux fouilles de Pergame et de Didyme en Asie Mineure et publie des relevés et vues restituées de monuments antiques. En 1900, l'hélléniste parisien Théodore Reinach lui commande l’édification de la Villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer dans le pur style d’une villa antique. Entre 1902 et 1908, l’architecte conçoit la résidence, sa décoration intérieure et son mobilier, y compris la vaisselle et l’argenterie, et s’entoure d’artistes, de décorateurs et d’artisans d’art pour en assurer l’exécution.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, décorateur
Auteur : Gasq Paul, sculpteur
Personnalité : Reinach Théodore,
Théodore Reinach (1860 - 1928)

Issu d’une famille de banquiers venue de Francfort, doté d’un double doctorat en droit et en lettres, Théodore se passionne très tôt pour l’histoire de la Grèce antique. Helléniste reconnu pour ses travaux de recherche en archéologie, épigraphie, numismatique, il est reçu à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres. Passionné par l’Antiquité, Théodore Reinach envisage le projet de la villa Kérylos lorsqu’il acquiert un éperon rocheux à Beaulieu-sur-Mer. Il fait appel à l’architecte Pontremoli dont il connaît les travaux de restauration sur les sites antiques pour édifier une résidence sur le modèle antique. Théodore Reinach y séjourne régulièrement en famille et y reçoit de nombreuses personnalités du monde de la politique, des lettres et des arts, désireux de visiter une reconstitution contemporaine de villa antique. À sa mort en 1928, il lègue la Villa Kérylos à l’Institut de France, dont il était membre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire

Trois bandes superposées : décor en bas-relief, avec fleurs en haut relief, dans le registre inférieur ; décor en haut et bas-relief dans le registre médian, décor en demi relief dans le registre supérieur.

Catégories sculpture
Matériaux plâtre, blanc, moulé, décor en bas-relief, décor en demi-relief, décor en haut relief
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies guirlande : lierre, fleur
panthère, taureau, putto, dauphin
bouc, instrument de musique, amphore, bélier
pirate, satyre, âne
taureau, Dionysos, en buste, porc
masque : théâtre, guirlande : lierre
ove
scène mythologique, nourrisson, Nysa, Hermès, Dionysos
scène mythologique, Hermès, Dionysos, Sémélé
scène, Dionysos, panthère, silène
scène mythologique, Dionysos, Ariane, putto
scène mythologique, Dionysos, Ariane, char, centaure
scène mythologique, Dionysos, pirate, combat
Précision représentations

Registre inférieur, sous les étagères murales : guirlandes de lierre fleuri formant des demi-cercles, séparés par une fleur à six pétales, autour de motifs variés. Sur le mur est : une panthère, un taureau, un Eros chevauchant un dauphin. Sur le mur ouest, partie gauche : un bouc, des pipeaux et une amphore, un bélier ; partie droite : un pirate tyrrhénien à demi transformé en dauphin, un buste de satyre buvant dans une coupe, un âne. Sur le mur nord : une tête de Dionysos entre un taureau et un porc parés pour le sacrifice. Registre médian : masques de théâtre reliés par une épaisse guirlande de lierre fleuri. Registre supérieur, au-dessus d'une rangée d'oves, des scènes de la légende de Dionysos. Mur est : Hermès, entouré de Satyres et de Ménades, apporte le nouveau-né à la nymphe Nysa, chargée de l'élever. Mur sud, partie gauche : retrouvailles de Dionysos et de sa mère Sémélé qu'il était allé chercher aux Enfers ; partie droite : le dieu assis sur une panthère et suivi par un Silène. Mur ouest, partie gauche : Dionysos et Ariane assis, enlacés, un Eros versant du parfum sur Ariane ; partie droite : les fiancés sur leur char nuptial attelé de centaures et accompagnés par un Eros muni d'une torche. Mur nord : deux scènes de combat entre Dionysos et des pirates tyrrhéniens.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé MH, 1966/09/15
Précisions sur la protection

La décoration intérieure et le mobilier ont été classés en même temps que le bâtiment (PA00080664).

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Reynier Françoise