Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

demeure de maître (résidence de villégiature) dite château de l'Auche

Dossier IA00124775 réalisé en 1986

Fiche

  • Façade sud.
    Façade sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • parc
    • chapelle
    • grotte artificielle
    • labyrinthe

HISTORIQUE

Une pierre à la base de la tourelle porte l'inscription "posée par J .M. Challe et ses enfants le 20 septembre 1890".

DESCRIPTION

Situation

Le "château" est situé au sud-est du village d'Aiguilles. Il est entouré par un parc planté d'arbres limité à l'est par le chemin Saint-Jacques, au nord par la RN 547, au sud par le boulevard des Ribes. Le parc n'est pas clôturé, sauf au nord.

Le bâtiment lui-même est construit sur une butte qui semble artificielle et domine l'ensemble du parc. Au nord, entre le château et la rampe d'accès à la RN 547, a été construit un décor rocaille : grottes, et faux relief en bloc de schiste maçonnés masquant un escalier.

Le bâtiment est entouré par un trottoir de 80 cm de large formés de moellons anti-dérapants de couleur crème.

Matériaux

- Entresol :

Façade ouest. Baie de l'entresol, détail.Façade ouest. Baie de l'entresol, détail. Pignon en façade sud.Pignon en façade sud.

Murs : pierre de taille de couleur gris foncé (calcaire ?) traitée en bossages rustiques.

Baies : pierre de taille de couleur gris clair. Premier cordon : pierre de taille de couleur gris clair.

- Rez-de-chaussée surélevé :

Murs : pierre de taille de couleur beige.

Chambranle des baies : pierre de taille de couleur rose (marbre rose).

- Premier étage :

Murs couverts d'un enduit à la tyrolienne de couleur beige foncé.

Chambranle des baies : marbre rose.

- Etage de comble :

Structure en bois avec remplissage en briques rouges et jaunes dessinant un décor géométrique.

- Tour :

Alternance de briques rouges et de surface enduites. Baies en marbre rose.

- Véranda :

Soubassement en pierre de taille. Structure en métal. Plafond : lattis plâtré. Sol : carrelage et dalles en verre dépoli éclairant l'entresol.

- Escalier monumental :

En moellons, marches et rampe en pierre de taille.

Structure

Tous les niveaux sont plafonnés. Le plafond du premier étage, très délabré, laisse voir la structure : poutrelles de fer et briques.

Élévation

Toutes les façades sont ordonnancées. Le traitement des baies est très éclectique : chanfrein, accolades, série de baies jumelles aux linteaux ornés de décor trilobés.

Le traitement de la porte d'entrée est particulièrement significatif. La baie est couverte d'un arc clavé qui imite un linteau sur coussinets et est supporté par deux colonnes engagées au chapiteau orné de feuilles d'acanthe. Les deux pilastres qui encadrent la baie sont couronnés de frontons triangulaires et la clé de l'arc ornée d'un blason de fantaisie.

Façade sud, la porte d'entrée. Le blason de fantaisie qui orne le linteau porte les lettres CMJ.Façade sud, la porte d'entrée. Le blason de fantaisie qui orne le linteau porte les lettres CMJ.

Les garde-corps des fenêtres sont en fer forgé. Celles-ci sont protégées par des volets métalliques.

On accède à l'entresol par une porte construite en soubassement dans le mur nord. On accède à cette porte par deux volées d'escalier convergentes, en pierre de taille.

Couverture

Le bâtiment est couvert de deux toits à longs pans perpendiculaires réunis par une noue. Le toit, de faîtage nord-sud, se termine au nord par une croupe, au sud par un pignon orné d'un lambrequin en bois découpé. Il est couronné d'un épi de faîtage également en bois. Les autres épis de faîtage ainsi que les frises qui ornent le toit sont en fer moulé. Le toit est couvert d'ardoises rectangulaires et très fines de provenance étrangère (ardoises de Savoie?). L'avant-toit est supporté par des consoles en bois.

Les lucarnes interrompent l'avant-toit. En façade sud elles sont couvertes d'un toit à deux longs pans ; en façade est et ouest d'un toit en pavillon.

La tour est couverte d'un toit conique en ardoise. La véranda est couverte d'un toit nervuré et galbé en métal.

La tourelle sud-ouest. Vue de la partie supérieure.La tourelle sud-ouest. Vue de la partie supérieure.

Distribution intérieure

a. L'entresol : auquel on accède par la façade nord était réservé aux pièces de service : resserres, buanderie et vaste cuisine entièrement carrelée au sol et sur les murs. Un passe-plat existait entre la cuisine et la salle à manger située juste au-dessus. La cuisine contient encore une grosse cuisinière en fonte.

b. Le rez-de-chaussée est divisé en quatre pièces d'apparat (salle à manger et salons) séparées deux à deux par le vestibule.

Vestibule : séparé du hall par une cloison vitrée. A droite et à gauche, deux niches sans doute destinées à contenir des statues. Murs : décor peint de rinceaux dans le style 1900 identique à ceux de la véranda.

Hall : sol : mosaïque. Murs : tendus de tentures de couleur grenat ornées de fleurs de lys dorées (presque partout disparues). Base des murs ornée d'un lambris de couvrement en partie arraché. Plafond : caissons en bois mouluré, plafond peint.

Escalier rampe sur rampe en bois.

Véranda : au sommet des parois vitrées frises de verres colorées.

Murs et plafond : décor peint évoquant une tonnelle de verdure.

La véranda, décor peint intérieur, détail.La véranda, décor peint intérieur, détail. Rez-de-chaussée, salon 2, plafond, détail.Rez-de-chaussée, salon 2, plafond, détail.

De part et d'autre de la porte de communication avec la salle à manger deux hauts placards qui semblent avoir servi de bibliothèque.

Salle à manger : Plafond : à la périphérie frise de caissons stuqués et peints faux bois entourée d'un entrelacs de rinceaux 1900. Au centre décor peint (cf dossier mobilier).

Salon 1 :

Sol : parquet en chevrons.

Murs: lambris de revêtement jusqu'à 1, 50 m de hauteur environ. Ensuite tentures arrachées.

Salon 2 :

Plafond : à la périphérie frise stuquée, peinte en beige et doré. Au centre décor peint représentant un ciel à travers une tonnelle de verdure.

Sol : parquet en damier.

c. Le premier étage : quatre chambres, deux salles de bain, deux vastes garde-robes. Premier étage, salle de bain.Premier étage, salle de bain.

Sol : parquet en chevrons.

Murs : habillés de tissu cloué sur des lattes de bois mais dont il ne subsiste que des lambeaux.

Cheminée en marbre.

Plafond : à la périphérie, décor stuqué et peint.

d. Le deuxième étage : chambres d'enfant et chambres de bonne.

Murs tapissés de papier ou peints au pochoir.

Genre de maître
Précision dénomination résidence de villégiature
Appellations château de l'Auche
Parties constituantes non étudiées parc, chapelle, grotte artificielle, labyrinthe
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Aiguilles
Adresse Commune : Aiguilles
Cadastre : 1967 AC 173

Une pierre de fondation porte l'inscription suivante : J.M. CHALLE ET SES ENFANTS LE 20 SEPTEMBRE 1890.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1890, porte la date
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Le bâtiment est construit sur une butte artificielle ; au nord ont été aménagés une grotte en rocaille et un labyrinthe ou un faux relief en rocaille ; la chapelle Saint-Jacques, située à l'angle sud-est du parc, a pu être réunie au domaine ; le rez-de-chaussée et l'entresol sont en marbre rose de pays taillé et appareillé, le 1er étage en moellons enduits ; l'étage de comble comporte un parement en pan de bois hourdi de briques rouges et jaunes ; la véranda est une structure en fer, posée sur un soubassement en marbre rose, et ornée de verrières colorées à décor géométrique ; la toiture est couverte d'ardoises fines, droites, de provenance étrangère ; elle est ornée de frises de faîtage en ferronnerie ; la ferme débordante du pignon sud-est ornée de motifs en bois découpé et ajouré ; les pièces du rez-de-chaussée comportent des plafonds stuques et peints et des lambris ; les murs de la cage d'escalier et des chambres du 1er étage sont habillés de tentures, ceux des chambres de l'étage de comble sont peints au pochoir ou tapissés de papier peint.

Murs pierre
marbre
brique
bois
fer
enduit
pierre de taille
moellon sans chaîne en pierre de taille
pan de bois
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
noue
pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
États conservations mauvais état
Techniques peinture
menuiserie
ferronnerie
sculpture
vitrail
décor stuqué
papier peint
Représentations armoiries pilastre fronton saison tête femme oiseau fruit fleur feuillage guirlande coupe ange
Précision représentations

sujet : pilastres et colonnettes, frontons triangulaires et trilobés, armoiries de fantaisie, support : les baies du rez-de-chaussée ; sujet : tonnelle de verdure, support : peinte sur les murs de la véranda ; sujet : guirlandes de fleurs, coupes de fruits, rinceaux, angelots, 4 têtes de femmes à l'antique représentant probablement les 4 saisons, faisans, sujet : peint sur le plafond du salon sud-est ; sujet : ciel, tonnelle de verdure, support : peint sur le plafond du salon sud-ouest

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale