Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
parfumerie Rancé et Lautier

Décor d'architecture

Dossier IM06002407 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations décor d'architecture
Aire d'étude et canton Alpes-Maritimes - Grasse
Adresse Commune : Grasse
Adresse : 6 avenue de Chiris
Emplacement dans l'édifice 1er étage

L'ensemble, très homogène, date sans doute des travaux d'aménagement des appartements, soit du 4e quart du 19e siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

Les murs des salons sont ornés de faux lambris de hauteur de style rocaille. Le soubassement ne porte pas de décor particulier si ce n'est un décor de moulures rapportées formant tables. En faux-lambris, les pans de murs sont couverts de panneaux de damas de soie cernés par des cadres de moulures rapportés ; les écoinçons de moulures rapportées aux formes ornementales chantournées.

Le plafond possède une rose de gypserie en son centre mais ce sont surtout les adoucissements moulurés qui portent le décor le plus foisonnant. Il s'agit d'un décor en bas-relief de gypseries dont les motifs de style rocaille essentiellement ornementaux se répètent sur les pourtours des salons.

Ce décor forme un ensemble stylistiquement homogène avec les cheminées, les trumeaux de cheminées mais aussi la paire d'appliques de lumière placée de part et d'autre de la glace de trumeau dans le grand salon.

Catégories gypserie, sculpture, menuiserie
Matériaux plâtre, moulé, décor en bas-relief
bois
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Précision représentations

Les motifs sont essentiellement ornementaux : coquilles, feuilles d'acanthe, treille, traités en style rocaille (lignes courbes et asymétriques). On trouve cependant quelques éléments figurés. Au-dessus des baies ou des portes de communication et des trumeaux de cheminées : deux colombes affrontées au-dessus d'un cartouche rocaille ; au centre des adoucissement du plafond : dans le goût des chinoiseries : dragons et singe courant ; aux angles des salons : vases fleuris sous une coquille formant le sommet d'un cartouche rocaille.

Précision état de conservation

Fissures, couche de polychromie écaillée, motifs parfois encrassés mais bon état du plâtre, pas de lacune importante.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna