Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
maison de villégiature dite Château San Salvadour

décor d'architecture, d'élévation extérieure

Dossier IM83001293 réalisé en 1999

Fiche

Dénominations décor d'architecture
Aire d'étude et canton Hyères - Hyères
Adresse Commune : Hyères
Lieu-dit : San-Salvadour
Adresse : 4312 route de l' Almanarre
Emplacement dans l'édifice élévations est et sud
Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu
Personnalité : Magnier Edmond,
Edmond Magnier (1841 - 1906)

Directeur du journal républicain parisien L’Événement, Magnier ambitionne une carrière politique qu'il réalisera dans le Var, comme maire d'Hyères (en 1887-1888), président du Conseil Général (de 1890 à 1892) et sénateur (de 1891 à 1895). Propriétaire du château de San Salvadour à Hyères de 1879 à 1896, il en fait réaliser la décoration intérieure et les écuries.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire
Catégories sculpture
Matériaux calcaire, appareillé, ajouré, mouluré, cannelé, cannelé rudenté, décor en ronde bosse, décor en haut relief, décor à fond plat, décor à relief gravé, décor dans la masse
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies déesse, putti
lionne, monogramme, rinceaux
colonne cannelée : chapiteau composite
branche, chêne, olivier
guirlande, cuir découpé, noeud, palmettes
mufle : lion
modillon : volute : feuille d'acanthe
coquille, laurier
à bossages
palme
rosace
Précision représentations

Les élévations est et sud du château sont ornées d'un décor d'architecture varié où voisinnent rinceaux, rosaces, laurier, mufles de lions et lionnes présentant le monogramme M, commun à Magnier (le commanditaire) et Marguerite (Marguerite Raimbaud, pour qui le château a été aménagé). Ce monogramme se retrouve en de nombreux endroits, dont les garde-corps des balcons. Les petites fenêtres du deuxième niveau sont encadrées d'un décor de guirlandes, cuirs découpés, noeuds et palmettes. Le fronton de la façade antérieure (est) est orné d'une nymphe issue de Fontainebleau. Il est supporté par des colonnes aux chapiteaux composites d'inspiration orientale. Les oculi du premier niveau sont encadrés de branches de chêne et d'olivier inspirées du style Louis XIV.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre immeuble, 1990/08/23
Précisions sur la protection

Château avec son décor peint (PA83081639).

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève