Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

croix monumentale : croix de mission

Dossier IA84000553 réalisé en 1987

Fiche

HISTORIQUE

Une première mission fut prêchée à Cavaillon en 1770. Elle fut suivie en 1790 de la mission du Père Jean. En 1820 le Père Hilaire Aubert de Carpentras vint restaurer la croix du Père Jean qui avait été déposée. Une nouvelle restauration eut lieu en 1851.

DESCRIPTION

Le monument aujourd'hui privé de sa croix mais dont l'aspect ancien nous est connu par d'anciennes photos se compose d'un piédestal sup­portant les statues de la Vierge et de saint Jean qui entouraient la croix disparue. L'ensemble sculpté dans une pierre blanche fine est entouré d'une grille en fer forgé sur plan circulaire.

Le piédestal d'une hauteur de 2, 30 m est un bloc aux angles rentrants, couronné par une corniche moulurée en forte saillie. Sur ses deux faces antérieure et postérieure, une plaque en marbre s'inscrit dans une table en creux :

- la plaque antérieure en marbre blanc veiné de gris porte l'inscription "26 JANVIER 1851 / A LA SUITE DU JUBILE PRECHE PAR LES RR PP / DOMINICAINS AIDES DES PRETRES DU DOYENNE / DE CAVAILLON, S.G. MGRJ.M. DEBELAYA / D'AVIGNON A BENI CE MONUMENT RESTAURE PAR / LES SOINS DU CLERGE, DES MAGISTRATS ET DES FIDELES / ET ACCORDE A PERPETUITE XL JOURS D'INDULGENCE / A CEUX QUI VIENDRAIENT Y PRIER.

- Inscription postérieure sur plaque de marbre gris foncé : MONUMENT / DE LA MISSION DIRIGEE / PAR MGR HILAIRE AUBERT / MISSIONNAIRE DE FRANCE / ERIGE LE 30 AVRIL 1820.

Les deux statues représentant les personnages légèrement déhanchés et entourés d'un drapé aux nombreux plis sont d'une hauteur d'1, 55 m environ pour la Vierge et d'1, 70 m pour Jean.

Précision dénomination croix de mission
Dénominations croix monumentale
Aire d'étude et canton Cavaillon - Cavaillon
Adresse Commune : Cavaillon
Adresse : place Jean-Bastide
Cadastre : 1982 CN non cadastré ; domaine public

Une première mission fut prêchée à Cavaillon en 1770. Elle fut suivie de 1790 de la mission du Père Jean. En 1820, le père Hilaire Aubert de Carpentras vint restaurer la croix du Père Jean qui avait été déposée. Une nouvelle restauration eut lieu en 1851.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Dates 1820, porte la date
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

La croix de mission comportait à l'origine un piédestal haut aux angles rentrants, couronné par une corniche moulurée en forte saillie. Dessus se trouve une croix monumentale encadrée de deux sculptures en pied. Sur ses deux faces antérieure et postérieure une plaque en marbre s'inscrit dans une table en creux, portant une inscription. Devant : 26 JANVIER 1851 / A LA SUITE DU JUVILE PRECHE PAR LES RR PP / DOMINICAINS AIDES DES PRETRES DU DOYENNE / DE CAVAILLON, S.G. MGR J. M. DEBALAYA / D'AVIGNON A BENI CE MONUMENT RESTAURE PAR / LES SOINS DU CLERGE, DES MAGISTRATS ET DES FIDELES / ET ACCORDE A PERPETUITE XL JOURS D'INDULGENCE / A CEUX QUI VIENDRAIENT Y PRIER. Derrière : MONUMENT / DE LA MISSION DIRIGEE / PAR MGR HILAIRE AUBERT / MISSIONNAIRE DE FRANCE / ERIGE LE 30 AVRIL 1820.

États conservations vestiges
Techniques sculpture
Représentations Vierge saint
Précision représentations

La Vierge est à gauche de la croix et saint Jean à droite ; ils sont légèrement déhanchés et entourés d'un drapé aux nombreux plis.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Giraud Marie-Odile
Marie-Odile Giraud

Chargée d'études documentaires DRAC/CRMH. 1er quart 21e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Marciano Florence