Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Couvent d'Oratoriens Saint-Joseph-de-l'Oratoire

Dossier IA84000234 réalisé en 1976

Fiche

DESCRIPTION

Situation et composition d'ensemble

La disposition actuelle de l'ancien couvent n'a guère changé depuis le XVIIe siècle, tout au moins dans ses lignes générales. En effet un plan schématique daté de 1660 nous indique la répartition des différents éléments ; au sud l'église Saint- Pierre (dédiée par les oratoriens à Saint-Joseph) ; au nord-ouest, le jardin ; au centre et à l'est les locaux conventuels dont fait partie la demeure 27.

- L'église ne conserve que ses murs extérieurs ; à l'intérieur sont installés, au rez-de-chaussée le garage des pompiers, aux étages, des appartements. Il reste une imposte moulurée dans le mur nord (vers une chapelle latérale). La façade occidentale est couronnée d'une corniche moulurée, peut-être d'origine (pignon ou fronton).

- Les bâtiments conventuels semblent avoir constitué en diverses maisons réunies peu à peu. La demeure 27, au centre de l'ensemble, n' a pas été modifiée ; la grande salle du rez-de-chaussée était le réfectoire du couvent, séparé de la cuisine (située dans le bâtiment en retour à l'est)par le couloir toujours existant.

Cette maison ouvrait à l'ouest et au nord sur le jardin.

Entre cette maison et l'église, un corps de bâtiment (mentionné en 1660 comme la sacristie) conserve sur sa façade est, au troisième niveau, une croisée dépourvue de décor (murée).

- La disposition du jardin, en terrasse au nord, semble confirmer l'hypothèse selon laquelle le mur d'enceinte est actuellement masqué par un mur de soutènement construit à l'aplomb de la tour 7 ; en effet, le jardin est encadré de deux cabinets ; l'un est la tour 7 ; l'autre, sinon une autre tour disparue, du moins un dispositif en surplomb.

Élévations extérieures

- Façade antérieure est : elle ne comporte qu'une seule travée percée de quatre niveaux de baies

- porte en plein cintre à clé et impostes moulurées, couronnées d'une corniche,

- au-dessus, imposte fermée d'un claustra de pierre imitant une croisée polylobée, et couronnée d'un fronton cintré,

- les deux autres baies sont des réfections de baies anciennes. Le couronnement de la façade correspond à la toiture en appentis vers l'ouest.

- Façade postérieure ouest : elle comprend deux niveaux de baies rectangulaires ouvrant sur un cordon plat à hauteur d'appui ; trois fenêtres apparaissent, ainsi qu'une quatrième au deuxième niveau, au-dessus de l'appentis masquant la porte de l'escalier ; cette fenêtre a un appui mouluré.

Le haut de la façade est amorti par les chevrons de la toiture.

Comble et couverture

Comble en appentis à l'ouest porté par des pannes non équarries. Tuiles creuses.

Distribution intérieure

- Rez-de-chaussée : la grande pièce, à l'ouest du couloir, est accessible par une porte en plein cintre. Elle est couverte d'un plafond à la française porté par trois poutres. Une frise peinte entoure la pièce, sous le plafond : rinceaux encadrant des cartouches ovales figurant des paysages ou des architectures.

- Mur est, au-dessus de la porte : tourelle carrée à l'angle de deux galeries à arcades.

- Mur ouest musicien au bord d'un ruisseau.

Les poutres sont ornées de rinceaux gris, blancs et jaunes à leurs extrémités, sur leurs trois faces ; les solives, de rinceaux plus schématiques gris et ocres.

Le mur sud de la pièce porte un panneau peint sur enduit représentant une crucifixion (l. = 1, 50 m ; h : non conservée entièrement) assez effacée, encadrée d'une bande imitant un cadre.

- Premier étage : de chaque côté du couloir, pièces d'habitation avec plafonds à la française.

Dans le bâtiment en retour à l'est, est conservée une cheminée au manteau en bois avec hotte en plâtre marquée d'une couronne d'épines entourant l'inscription JESUS MARIA.

La plaque de cheminée en fonte est de type rectangulaire à fronton cintré encadré de deux dauphins ; au centre, personnage armé d'un glaive et d'un bouclier, à côté d'un lion (h. 68, 5 cm ; l. 52 cm).

NOTE DE SYNTHÈSE

L'escalier de cette maison présente une structure intéressante dont la disposition n'est pas rare à Pertuis. Il pourrait dater du début du XVIIe siècle, de même que la porte d'entrée, aux alentours de 1600.

Genre d'oratoriens
Vocables Saint-Joseph-de-l'Oratoire
Destinations maison, caserne
Dénominations couvent
Aire d'étude et canton Pertuis
Adresse Commune : Pertuis
Adresse : Saint-Pierre
Cadastre : 1937 K 447 A 451 ; 1837 K 304, 308, 309, 310

Couvent fondé en 1620, construit de 1626 à 1639 sur l'emplacement du cimetière désaffecté de l'ancienne église Saint-Pierre ; en 1634 construction de la chapelle latérale par Jean et André Giraudon pour Esprit de Ravely ; établissement réputé et prospère jusqu'à la Révolution ; édifice vendu par lots en 1793 ; église convertie en salle de réunion, dévastée par un incendie, restaurée en 1816 pour les confréries des pénitents blancs et gris, convertie depuis 1909 en caserne de pompiers ; corps de logis divisé et partiellement remanié.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Auteur(s) Auteur : Giraudon Jean,
Jean Giraudon

Maçon actif à Pertuis autour de 1634.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, attribution par source
Auteur : Giraudon André,
André Giraudon

Maçon actif à Pertuis autour de 1634.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, attribution par source

Eglise à nef unique et chevet plat, couverte d'une charpente et flanquée de 2 chapelles latérales voûtées d'ogives ; corps de logis d'un étage carré, distribué par un escalier rampe sur rampe contenant des vestiges de décors peints (plafond à la française et panneau mural)

Murs molasse
enduit
moellon
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau, 1 étage carré
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours
Techniques peinture
Statut de la propriété propriété publique
propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Pertuis, plan de la maison de l'oratoire 1660. Partie droite. Auteur inconnu. Dessin, 1660. Archives Nationales, Paris : N III Ardèche 1.

  • Pertuis, plan de la maison de l'oratoire. Auteur inconnu. Dessin, sd. Archives Nationales, Paris : N IV Seine atlas n° 68, PL. 19.

  • Pertuis, plan de la maison de l'oratoire 1660. Partie gauche. Auteur inconnu. Dessin, 1660. Archives Nationales, Paris : N III Ardèche 1.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fray François - Sauze Elisabeth