Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

coopérative vinicole La Laborieuse, actuellement Cellier des Templiers

Dossier IA83001310 réalisé en 1989

Fiche

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

La coopérative fut créée le 11/02/1923 avec une capacité de 6 000 hl. Elle fut agrandie, notamment en 1927, 1930, époque à laquelle elle eut un problème avec l'architecte Draperi qui avait soumissionné et, n'ayant pas eu le marché, lui fit un procès. Le dernier agrandissement : une annexe indépendante, date de 1965. Le problème de l 'arrachage des vignes et du manque de relève chez les viticulteurs l'a obligée à fusionner en 1987 avec "les Travailleurs" de Bras. Il se pourrait que dans les années à venir, elle centralise tout et que l'autre coopérative disparaisse. Pour moderniser son image de marque, elle a abandonné l'ancien nom et a adopté celui de "Cellier des Templiers" à cause de la proximité d'une chapelle voûtée dite des Templiers.

État actuel : bon. Capacité : 37 000 hl.

Architectes : 1923 : PAGE (Toulon) GASTINEL et PETITIN

Entrepreneurs : 1923 Célestin COQ (Matériel)

DALMASSO (les deux ponts-bascule)

DESCRIPTION

Situation : elle est située au bord de la RD 28 , à droite, en direction de St-Maximin. La façade principale ouvre au sud sur un terrain planté d'arbres, en légère pente ouest-est. Un quai compense la pente de la route avec quelques marches à droite.

Matériaux : pierres sauf annexe : parpaings.

Structure : le bâtiment central (A) a été flanqué de deux ailes (B) et (C). Du côté est, l 'aile est reliée à l'ancienne distillerie (D) par un pont de béton. A l'arrière, une annexe indépendante (E) séparée de la distillerie par une sorte de cour. Le pont-bascule est à l'ouest à l'entrée du terrain, l'autre a disparu.

Élévations extérieures : élévation sud : c'est la façade de (A), en avancée sur les deux ailes. Elle présente au rez-de-chaussée une grande porte en plein cintre flanquée de deux petites portes. Au premier étage, au centre, trois fenêtres groupées dont seule celle du milieu est réelle. De chaque côté, une fenêtre . Au sommet, un pignon plat détaché et orné d'une génoise supporte une grande table où est gravé l'ancien nom. La façade est enduite d'un crépi brut. Le soubassement, les angles des murs, les encadrements des portes, la table et les bordures sous le toit sont beige clair.

Couverture : charpente métallique et tuiles plates. Les plafonds des ailes sont des plafonds à la catalane.

Distribution intérieure : dans le bâtiment (A), le magasin, en façade, est prolongé par deux rangées de cuves face à face sud-nord.Les réceptions sont à l'arrière de <A> dans une sorte d'appentis. Au premier niveau, l 'appartement. Dans les ailes (B) et (C), une rangée de cuves sud-nord. Dans l'ancienne distillerie (D), on a logé cinq cuves. Dans l'annexe (E), les travées, également nord-sud , le long d'un couloir central.

CONCLUSION

Ce bâtiment est bien conçu ; une architecture transparente et assez moderne avec un décor régionaliste mais discret.

ANNEXES : façade sud, au pignon : "LA LABORIEUSE" gravé dans une table

sur l'arc de la porte : Vente de Vin

au-dessus de la porte de gauche : "Le Cellier des Templiers" en lettres gothiques sur un panneau.

Appellations La Laborieuse, Cellier des Templiers
Parties constituantes non étudiées cuvage, quai, pont bascule, logement, boutique
Dénominations coopérative vinicole
Aire d'étude et canton Provence-Alpes-Côte d'Azur - Barjols
Adresse Commune : Bras
Lieu-dit : près de Bras
Cadastre : 1989 N 462

La coopérative est construite en 1923 par les architectes Page, Gastinel, Petitin et l'entrepreneur Célestin Coq. Elle est agrandie en 1927 et 1930. Le dernier agrandissement date de 1965. Elle fusionne depuis 1987 avec la coopérative vinicole de Bras appelée Les Travailleurs. L'ancienne distillerie est transformée en cuvage.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1923, daté par source
Auteur(s) Auteur : Page architecte
Auteur : Gastinel
Auteur : Petitin
Auteur : Coq Célestin
Auteur : Dalmasso Jean

L'élévation sud du cuvage initial présente en rez-de-chaussée la porte en plein cintre flanquée des 2 portes de la boutique ; l'étage est percé des fenêtres du logement ; ce mur-pignon est couronné d'un fronton rectangulaire où est mentionné le nom de la coopérative. Les postes de réception sont à l'arrière du cuvage. Dans les ailes latérales se trouvent les cuves . Le pont bascule est situé à l'ouest de l'ensemble.

Murs pierre
parpaing de béton
Toit tuile plate
Couvertures toit à longs pans
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée
Protections
Précisions sur la protection

Label Patrimoine XXe siècle.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole