Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

coopérative vinicole La Durance

Dossier IA05001057 réalisé en 1990

Fiche

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

La coopérative créée en 1931 par 58 adhérents, dont des viticulteurs de Vitrolles et de Ventavon, fut probablement construite en 1936 avec une capacité de 7200 hl. Le coût de la réalisation fut de 780 000F (un prêt à long terme de 300 000F avait été consenti par la Caisse Nationale du Crédit Agricole). Le succès et le bon fonctionnement de cette coopérative sont soulignés dans un rapport du Directeur des Services Agricoles de 1937-1938 : '... Excellente coopérative donnant aux vignerons de Monêtier les plus grandes satisfactions". Le bâtiment fut agrandi trois fois : 1941, 1952, 1961. Actuellement la coopérative compte 200 adhérents, dont 90 actifs. La production a baissé à cause de l'arrachage des vignes et de la reconversion dans la culture des pommiers, elle n'est que de 2 300 hl alors que la capacité est de 11 000 hl. Cependant la coopérative fait un effort de commercialisation et de publicité. Elle a aménagé un caveau de dégustation en 1989. Depuis 1986 la coopérative loue à la municipalité une partie de la cave où se trouvaient des cuves mal construites et peu utilisables. Cette initiative a permis à la mairie d'installer une superette dans ce village privé de commerces, et à la coopérative de se décharger d'un local inutilisé.

État actuel : bon. Capacité : 11 000 hl.

Entrepreneurs : 1936 PELLER (Gap)

GILLO (Laragne)

1961 RAGOUCY (Gap)

DESCRIPTION

Situation : la coopérative est située en sortie d'agglomération, sur la rue qui rejoint la RN 85, à droite dans la direction de Gap. Le terrain est en forte déclivité au nord à l'arrière du bâtiment. La cave ouvre au sud sur un terre-plein qui sert de parking.

Matériaux : béton et pierres de la carrière de Vitrolles.

Structure : la coopérative est composée de quatre parties. Le bâtiment d'origine a trois niveaux (2 étages en façade sud plus un niveau enterré au nord à cause de la pente du terrain). Cette construction a été prolongée deux fois vers l'est par des bâtiments à un seul étage, et doublée à l'arrière (nord) par une travée d'un seul niveau également.

Élévations extérieures : élévation sud : le bâtiment d'origine présente une façade à deux étages peinte de couleur claire. Le centre du rez-de-chaussée est occupé par les deux postes de réception des vendanges, sous un auvent de tôle. Ils sont encadrés par deux fenêtres basses. L'étage est percé de quatre portes-fenêtres ouvrant sur un balcon qui longe toute la façade. De chaque côté, le mur se termine par une sorte de pilastre engagé et une console soutenant la corniche du toit. Le garde-fou du balcon est composé de barreaux de fer forgé. Une lanterne est accrochée à la console de droite. Au sommet, un fronton plat à escaliers, souligné de moulures, cache un toit pointu dont la pente est très raide à l'arrière pour aller abriter le local nord beaucoup plus bas. Les locaux ajoutés à l'est sont à un seul niveau percé de grandes portes, dont une ouvre sur la supérette. Une partie du local accolé au nord est visible, en retrait du côté gauche.

Couverture : charpente métallique, tuiles plates. Voliges à l'intérieur.

Distribution intérieure : les réceptions des vendanges sont en façade sud au niveau de la route. A l'étage inférieur, se situent les 16 cuves de 360 hl sur trois plans parallèles d'est en ouest. L'appartement de fonction et la salle de réunion sont à l'étage, ouvrant sur le balcon. Au centre de la cave d'origine, un escalier rampe sur rampe dans une cage ouverte dessert les trois niveaux. Dans la première partie du prolongement est, la coopérative a aménagé un caveau de dégustation et un local de vente assez accueillants. Plus à l'est se situe la partie qui a été transformée en supérette.

CONCLUSION

Cette cave reprend, dans un style simplifié et très lisible, un schéma typique : réceptions en façade, travées de cuves parallèles, logement et salle de réunion en étage.Les motifs du pignon et du balcon sont directement hérités des bâtiments antérieurs rencontrés dans les départements du Var, Vaucluse, Bouches-du-Rhône.

ANNEXES : fronton sud : COOPERATIVE VINICOLE (lettres marron en relief)

LA DURANCE

Appellations La Durance
Parties constituantes non étudiées cuvage, logement, boutique
Dénominations coopérative vinicole
Aire d'étude et canton Provence-Alpes-Côte d'Azur - Laragne-Montéglin
Adresse Commune : Monêtier-Allemont
Lieu-dit : lotissement Notre-Dame

La coopérative est construite en 1936 par l'entrepreneur Peller, puis agrandie en 1941, en 1952 et en 1961 par l'entrepreneur Ragoucy. Elle aménage un caveau de dégustation en 1989. Depuis 1986, la coopérative loue à la municipalité un local occupé par une supérette.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1936, daté par source
Auteur(s) Auteur : Peller, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Gillo, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Ragoucy

La coopérative est composée de 4 parties: le cuvage initial sur 2 étages carrés en façade sud et sur 1 étage carré en façade nord, couvert d'un toit en pavillon abrite les cuves disposées en rangées parallèles et les réceptions des vendanges en rez-de-chaussée ; à l'étage le logement et la salle de réunion ; la façade sud est couronnée d'un fronton à redents, souligné de moulures ; au centre du cuvage initial s'élève un escalier à cage ouverte desservant les 2 étages. Les locaux situés à l'est sont en rez-de-chaussée ; certains d'entre eux abritent le caveau de dégustation et le local de vente ; à l'extrémité est se trouve le local transformé en supérette. Un local en rez-de-chaussée est situé au nord de l'ensemble.

Murs béton
pierre
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, 2 étages carrés
Couvertures toit en pavillon
Escaliers escalier intérieur : cage ouverte, en maçonnerie
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • [Coopérative vinicole "La Durance"]. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 7 M (85) (92).

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole