Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Coopérative Vinicole dite l'Emancipatrice, puis le Cellier de Gaspard

Dossier IA00127206 réalisé en 1989

Fiche

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

Après un premier projet avorté d'une coopérative municipale en1908, la cave est créée en 1910 avec M. F.BOUIS pour président. Sa construction commença tout de suite dans un style coquet et soigné. Pour un agrandissement en 1927, la façade est détruite et englobée dans une nouvelle construction, elle- même remaniée après avoir été endommagée pendant la guerre. La cuverie a été prolongée deux fois, enfin à partir de 1965, un magasin est créé, cachant à nouveau une partie de la façade et englobant l'ancienne distillerie et la cabine du pont-bascule. Les derniers efforts d'aménagement portent sur la matériel : modernisation des postes de réception et maîtrise des températures, en particulier pour la production de vin rosé (1974). Cette cave créée dans un grand élan d'enthousiasme, comme le prouve l'iconographie du livret des statuts, exceptionnelle pour le Var, tente de trouver une orientation nouvelle avec la vente directe en profitant des possibilités touristiques de Besse. D'où l'adoption de son nouveau nom et son effort d'amélioration de la qualité. Une partie du vignoble est classée en AOC (Côtes de Provence).

État actuel assez bon. Capacité : 29 000 hl.

Architectes : 1974 : PETITIN

Entrepreneurs : 1974 : MALAMAIRE

DESCRIPTION

Situation : la cave est située à la sortie de Besse sur la RD 13, à droite, en direction de Flassans. La façade ouvre au nord, en bordure de route. Le terrain qui l'entoure présente une dénivellation d'est en ouest.

Matériaux : réception pierres et crépi sauf pour le magasin et les postes de béton et parpaings.

Structure du bâtiment : (A) primitif reste une partie sur laquelle sont greffés les postes de réception. Cette partie a été prolongée vers le sud pour agrandir la cuverie. Le bâtiment (B), prolongement de (A) vers le nord, a sa façade sur la route actuelle, coupée à mi-hauteur et sur les trois-quarts de sa longueur par le magasin qui présente un angle nord-est arrondi, probablement pour des raisons de configuration de terrain.

Élévations extérieures : élévation nord : au rez-de-chaussée : le magasin percé de trois fenêtres et d 'une porte. A côté, sur la façade, subsiste seule une porte à rideau coulissant surmontée de traces d'inscriptions. Au premier étage, cinq fenêtres s 'ouvraient sur un balcon à balustrade de béton aux angles arrondis, partiellement remplacée par une ferronnerie. Au pignon : un simple bandeau peint portant le nom de la cave et surmonté d'un oculus.

Couverture : dans partie (A) : belle charpente de bois. Ailleurs : charpente métallique et tuiles plates, sauf sur le magasin couvert d'éverite rouge et les réceptions : tôle ondulée.

Distribution intérieure : l 'ensemble des bâtiments tout en longueur comprend, dans sa partie la plus large au sud, outre le magasin, un appartement de fonction, une salle de réunion et un bureau, auxquels on accède par une entrée côté est. Le reste de l'espace est occupé par deux rangées de cuves parallèles du nord au sud (cuves superposées sur la moitié de ces rangées côté nord). Sont préservés des espaces autour de la réception des vendanges et un passage pour rejoindre les locaux administratifs. Les réceptions font saillie sur la façade est à peu près à mi-longueur. La circulation se fait sur des passerelles de béton selon un schéma très répandu.

CONCLUSION

Cette cave a perdu son originalité première. Elle se rattache à un groupe de constructions coopératives contemporaines assez claires et rationnelles. Elle tente de retrouver un côté pittoresque.

ANNEXES : pignon nord : "l 'émancipatrice" peint dans un bandeau.

Sur le magasin : "le Cellier de Gaspard de Besse"

Côtes de Provence AOC

A l'intérieur, sur une plaque de marbre : le premier conseil d'administration.

Appellations l'Emancipatrice, puis le Cellier de Gaspard
Parties constituantes non étudiées logement, bureau
Dénominations coopérative vinicole
Aire d'étude et canton Besse-sur-Issole
Adresse Commune : Besse-sur-Issole
Adresse : 26 avenue Victor-Hugo
Cadastre : 1939 F 499

La cave à été construite en 1910 et agrandie en 1927 ; en 1965, création d'un magasin englobant l'ancienne distillerie et la cabine du pont-bascule ; modernisation du matériel en 1974, par l'architecte Petitin et l'entrepreneur Malamaire.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1910, daté par source
1927, daté par source
1965, daté par source
1974, daté par source
Auteur(s) Auteur : Petitin, architecte, attribution par source
Auteur : Malamaire, entrepreneur, attribution par source
Murs pierre
béton
enduit
Toit matériau synthétique en couverture
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Besse-sur-Issole (Var). L'Emancipatrice, coopérative vinicole. Carte postale, [1910]. Joyet, éditeur. Collection particulière.

  • Besse-sur-Issole (Var). L'Emancipatrice, coopérative vinicole. Carte postale, [1930]. Joyet, éditeur. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Reynier Françoise